Loto-Québec mise sur la Ligue Cyber Espoirs

C’est un premier gros partenariat conclu par la Fédération Québécoise de Sports Électroniques : leur toute nouvelle Ligue Cyber Espoirs, destinée aux équipes étudiantes, sera soutenue officiellement par Loto-Québec.

Crédits photo : Martin Sauvé

La Ligue Cyber Espoirs, passerelle esports scolaire

La FQSÉ a annoncé récemment l'un de ses plus gros projets, à savoir la création d'une ligue destinée aux étudiants de Cégep ou d'université, sur Overwatch. Un premier tournoi de qualification se tiendra en ligne les 1er et 2 avril, sélectionnant les huit premières équipes pour un championnat débutant à la rentrée d’automne. L’objectif est double : tout d’abord, rassembler les divers clubs esports existants dans les établissements scolaires québécois au sein d’une même ligue, à l’instar de championnats comme la Collegiate Starleague (CSL) officiant aux États-Unis depuis 2009. L’autre quête est d’inciter à la création de structures et d’équipes dans de nouveaux établissements n’ayant pas encore leurs propres clubs ou associations esports, et faire connaître la discipline au plus grand nombre. Des bourses seront remises aux équipes victorieuses, mais également à tous les participants assidus. Et c’est ici que le soutien de Loto-Québec entre en jeu.

Patrick Pigeon et Nathalie Rajotte scellent cette nouvelle entente

Loto-Québec joue le support Ana-logique

La société d'État en charge des jeux de hasard et d'argent va donc fournir les bourses pour la LCE, à hauteur de 2500$, qui seront attribués aux meilleures équipes du tournoi de qualification. un soutien logistique est également prévu, d'un financement total de 15 000$ pour la production de l'événement, incluants les bourses.

Afin de discuter plus en détails de cette nouvelle association, nous avons donc rencontré Patrick Pigeon, président de la FQSÉ, ainsi que Nathalie Rajotte et Patrick Healey, de la direction corporative de la stratégie, de l'intelligence d'affaires et de l'innovation pour Loto-Québec.

Toutes les formes de jeux nous intéressent, le jeu vidéo compétitif est donc un domaine vers lequel on veut se rapprocher.

Loto-Québec s'investit depuis longtemps dans de nombreuses formes de divertissement. Pour les observateurs de la scène locale, ce partenariat ne sera pas tout-à-fait une surprise, la société d'État étant présente dans la plupart des grands événements jeux vidéo de la région depuis quelques mois, de la Dreamhack Montréal au Lan ETS, en passant par L'Odyssée musicale du Jeu Vidéo, ou même la DemoNight de l'IGDA. La Dreamhack avait d'ailleurs été le coup d'envoi des premiers paris esports sur la plateforme Mise-o-jeu. De plus, la collaboration avec la fédération ne date pas d'hier avec le dossier de l'exclusion des Québécois, comme le précise Patrick Pigeon. Intéressés par la rapide expansion du sport électronique à travers le monde, Loto-Québec entend donc aider la fédération à faire rayonner l'esport au Québec, se retrouvant dans leur mission de rassembler les équipes locales.

La suite du programme de développement pour la FQSÉ passera par l'expansion sur d'autres jeux, ainsi que la tenue de rencontres offline, toujours dans le but de rassembler les joueurs. Le sport électronique au Québec continue donc son développement, et marque un nouveau point pour sa reconnaissance publique. La confiance apportée par Loto-Québec est significative, tant sur l'aspect financier, qu'en termes d'image et de crédibilité pour la discipline et les structures locales. Rendez-vous donc début avril, pour soutenir la prochaine génération de futurs champions québécois.

Catégories
ActualitésAnnoncesAu QuébecEsportsLocales

Tombé dans la NES quand il était petit, c’est un fan de jeux vidéo depuis l’enfance. Console, puis PC, c’est l’avènement d’internet qui scellera sa passion pour le jeu en ligne. FPS, STR, MOBA, un café, l’addition, tout l’intéresse, et il suit avec attention la scène pro à travers le monde. Au diapason de ses origines, il trouve son inspiration au sein d’une organisation secrète: #FrenchWhine.

Un commentaire
  • Alexandre savard
    1 avril 2017 at 13:05
    Laisser un commentaire

    Félicitations pour le support! Il y a vraiment de quoi de bien à faire avec les jeux compétitifs électroniques au Québec, et cette ligue sera un excellent levier pour motiver les gens, j’en suis sûr.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet