Notre pronostic sur Un’Goro

écrit en collaboration avec Vincent Goeman

Salutations, explorateurs de volcans et dresseurs de dinosaures! L’extension Un’Goro est sortie, youpi! À quoi devrions-nous donc nous attendre? Grimpez dans la Jeep et joignez-vous à nous pour une visite de nos neufs classes Hearthstone favorites qui vont vivre (ou non) une transformation incroyable (ou non)!

Le bas de la chaîne alimentaire

Toute chaîne alimentaire doit bien commencer quelque part, non? Voici les trois classes qui, selon nous, sans être mauvaises, auront de quoi craindre leurs adversaires.

Warlock
Deux types de Warlock survivront aux changements de la nouvelle année : le Discardlock, grâce aux nombreuses (3 de plus pour être précis) cartes axées sur cette mécanique, et le Zoolock, qui profitera sans doute de carte comme Devilsaur Egg (2 mana pour une 0/3 qui crée une 5/5 lorsque détruite) qui n’est ni plus ni moins qu’un nouveau Nerrubian Egg. Mais il est difficile d’évaluer si Zoolock survivra à la perte de Power Overwhelming.

Priest
La classe Priest revient aux sources avec un retour aux combos, pour le meilleur et pour le pire. Les nouvelles cartes sont axées sur la mécanique Deathrattle et sur la multiplicité des sorts, ce qui sera probablement intéressant avec Arcane Giant. Certains vont adorer, mais les nouvelles cartes Deathrattle ne semblent pas à la hauteur pour confronter les autres classes.

Rogue
Encore et toujours, comme quoi certaines choses ne changent jamais, Rogue ne propose rien de très puissant. Sa Quest sera certainement amusante, mais pas assez forte. Décidément rien de compétitif.
Mais mentionnons tout de même Obsidian Shard favorisant le type de deck Burglerogue, et Envenom Weapon, qui offrira une certaine réponse contre les serviteurs trop gros pour la petite dague de notre voleur malaimé.

Les prédateurs

Montons d’un cran, gardez les vitres de votre Jeep montées, sait-on jamais ce que ces trois classes nous réservent.

Paladin
Paladin offrait peu de possibilités en dehors des Murlocs. Si Un’Goro propose quelques nouvelles possibilités d’exploitation des Silver Hands Recruits, ce sont les sorts visant les serviteurs alliés qui sont intéressants, surtout avec Primalfin Champion (tient, un autre Murloc!). On sent qu'on aura droit à des débuts de parties perdues d'avance au tour 2 ou 3.

Mage
Le plus grand défi de cette classe aura été de se réinventer. Malheureusement, elle semble aller un peu partout avec Un’Goro. Les sorts aléatoires sont au cœur de sa Quest, qui sera aidée de nombreux Elementals. Mention TRÈS honorable pour la récompense de la Quest : Time Warp, un sort à cinq mana qui permet de jouer un tour supplémentaire. Ça devrait rappeler quelque chose à ceux qui ont joué à Magic the Gathering. Mage s’illustre donc ici pour son côté aléatoire qui le rend imprévisible et don potentiellement dangereux.

Druid
Ramp Druid est de retour avec une Quest et des cartes favorisant les serviteurs à 5 d’attaque et plus. Cette extension n’aurait pas pu être plus appropriée pour justifier l’utilisation de Wild Growth. On parle de dinosaures, pas de petits poulets. N’empêche, Druid est déjà une classe puissante en soi grâce aux golems de jade. Est-ce qu’Un’Goro offrira des possibilités plus intéressantes que Jade Druid? On a des réserve, mais cette classe n’a rien à y perdre.

Les super prédateurs

Bon, là on parle. Et c’est le dernier endroit où tomber en panne, car ces classes monstrueuses vont tout démolir sur leur chemin.

Shaman
On le sait, Shaman est puissant, presque trop. Eh bien, on est désolés pour les écœurés, mais on prédit qu’il le sera tout autant qu’avant. La synergie des Elementals est ici poussée À FOND. Comme on l’avait supposé, il s’agit de LA classe qui en bénéficiera le plus. Les effets des Elementals de la classe Shaman sont puissants (réduction de coût des Elementals, invocation d’autres Elementals, etc.). Curieusement, Blizzard s’entête à faire de Shaman Murloc un deck jouable, avec une Quest centrée sur les Murlocs… mais aucun nouveau Murloc de la classe Shaman! Sera-t-il possible de concilier les deux?

Hunter
Le chasseur est de retour, et il est dans son élément! Le style de gameplay va changer avec Dinomancy et sa Quest thématique demandant de jouer sept serviteurs qui coûtent 1 de mana. On délaisse la face de l’adversaire pour se concentrer sur la construction d’un champ de bataille envahi de bêtes, mais avec un élément de mid range. Un deck plus contrôle peut-être sera possible grâce aux nouvelles cartes. Bref, que Hunter suscite de nouveau notre intérêt est une excellente chose.

Warrior
Cette classe n’en a jamais assez. Après son retour en force (et pour ainsi dire abusif) avec les pirates de Gadgetzan, Taunt Control Warrior nous revient avec un late game très puissant. On n’a qu’à regarder la récompense de sa Quest : ni plus ni point que le pouvoir héroïque de Ragnaros! C’est fort, très fort. Presque trop fort, même. Décidément un adversaire de taille contre Jade Druid. Espérons seulement que les matchs dureront plus longtemps que 6 tours.

Voilà, notre parcours s’arrête ici, pour le moment. On vous laisse pour mieux vous retrouver avec des decks testés. On verra bien si nos prédictions s’avéreront justes. À la prochaine!

Catégories
Hearthstone
Fan de l’univers de DC Comics et des romans de J.K. Rowling, cosplayeuse et récemment initiée à l’univers de Magic the Gathering, Martine était une geekette avant même de connaître ce mot. Elle étudie en traduction à l’Université de Montréal et rêve de pouvoir traduire un jour les textes et dialogues entourant l’histoire d’un jeu vidéo. Il s’agit pour elle d’un critère essentiel dans l’appréciation d’un jeu, et c’est sans doute pour cela qu’elle ne se lasse pas de Skyrim, jeu sur lequel elle a passé le plus grand nombre d’heures dans sa vie. Seule exception à son compteur : la franchise Les Sims, à laquelle elle joue depuis la première génération!
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet