Forts: De bons ingrédients pour une recette gagnante

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait un hybride entre un Starcraft contemporain, Worms et la majorité des jeux de tanks? Ne vous posez plus cette question, le jeu Forts est là pour vous! Le studio australien EarthWorks Games nous a offert cette innovation en avril dernier et clairement, c’est un projet qui vaut la peine d’être essayé.

 

Le principe de la guerre

Le principe est comparable à Angry Birds : détruire le réacteur de l’ennemi. Pour ce faire, 1) vous devrez miner la terre pour avoir des ressources, 2) produire de l’énergie afin de pouvoir vous défendre, 3) construire votre fort autour de votre réacteur et 4) armer votre fort pour détruire vos adversaires. Vos possibilités d’armement sont grandes. Que ce soit des mitrailleurs, des tireurs d’élites (snipers) ou des mortiers, vous devrez prendre le contrôle de vos unités et viser le fort ennemi. Cette partie est comme dans Worms  et Angry Birds : il faut viser à peu près pour atteindre sa cible. Il est clair que c’est plus facile de viser avec un tireur d’élite qu’avec un mortier, mais le défi est très stimulant.

Quel marché les concepteurs visaient?

Avec le mode campagne, vous comprendrez vite cette question. Vous partez des États-Unis et vous envahissez l’Afrique et le Moyen-Orient pour des ressources. C’est assez cliché, mais avec tout l’humour contenu dans le jeu, c’est une belle caricature du monde réel. Dans chaque mission, vous avez des objectifs à remplir et le fort de départ est de plus en plus difficile à défendre. Même si le tutoriel est très bien fait, le mode campagne devient votre meilleur entraînement avant d’essayer le mode multijoueur.

Seul contre la machine

Un bon point est le mode Skirmish où vous avez une grande sélection de cartes et vous devez vaincre l’IA. Certaines sont faciles, mais d’autres vont vous donner un très bon niveau de compétition. C’est généralement du 1 vs 1, mais en créant votre propre carte, vous pourriez augmenter votre challenge.

 

Les alliances

Le mode multijoueur est intéressant, mais devient vite violent. C’est minimalement du 1 vs 1 et ça peut monter à du 4 vs 4. Disons que vous ne souhaitez pas être le maillon faible de votre chaîne, car s’il y a bien un jeu où chacun des joueurs est important, c’est celui-ci. Par exemple, le joueur qui a le fort le plus avancé pourra se concentrer en armes qui tirent en ligne droite, tandis que les autres ne pourront pas faire de même, car leurs projectiles vont frapper le fort du premier. Donc, il faut vite comprendre le rôle de notre position et s’y tenir jusqu’à ce que victoire s’en suive!

Tenter de conquérir le monde! - Cortex

Somme toute, c’est un magnifique jeu qui est passé sous le radar. Avec des graphismes cartoony et beaucoup d’humour, il vaut la peine d’être connu. Une belle découverte abordable qui permettra à vos amis et vous d’avoir un jeu de plus dans vos LAN party.

Catégories
CritiquesPC / MAC

Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J’adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet