Les 5 étapes de l’annonce d’un nouveau jeu

Source: https://geeksleeprinserepeat.com/2014/02/14/nintendo-direct-hype-train-derailed/

Ça y est. L’E3 est terminé, et malgré quelques conférences un peu décevantes, il y a sûrement quelques jeux que vous attendez avec impatience.

Pour ma part, depuis que j’ai vu un T-Rex avec le chapeau de Mario, j’ai compris que toute ma vie m’a mené à l’instant où je jouerai à Super Mario Odyssey, et je ne vis maintenant que dans l’attente de ce moment.

Mais vous voyez, c’est dangereux avoir tant d’attentes. Je me rappelle encore avoir perdu le sommeil à m’imaginer à quel point j’aimerai Fallout 4, pour finalement essayer le jeu et me demander si je ne faisais pas un mauvais rêve.

Alors, pour remettre vos attentes en perspective, voici les cinq étapes par lesquelles on passe tous quand un nouveau jeu est annoncé.


1) L’espoir

  

Vous savez que la super-méga-conférence s’en vient, et vous espérez qu’on parle du jeu que vous attendez. Il y a des incontournables; vous savez que EA parlera de FIFA 201X, qu’un nouveau Call of Duty sera mentionné, qu’il y aura un présentateur mal à l’aise de qui on rira pour les dix prochaines années.

Mais vous espérez. CE jeu, que vous espérez bien que ce ne soit pas réaliste. Ce Fallout New Vegas 2, ce nouveau F-Zero, ce Metroid Prime 4. Ces jeux qui n’arriveront jamais mais auxquels vous rêvez.

...quoi, Metroid Prime 4 a été annoncé?!? TOUTE SE PEUT, GANG, VOUS FAITES BIEN DE RÊVER!

2) L’excitation

La grande annonce arrive finalement. Le jeu va sortir, et on vous en dit juste assez pour vous mettre l’eau à la bouche. Un système de combat révolutionnaire! Une histoire incroyable! Des graphismes qui vous feront trouver le monde réel fade en comparaison (en même temps, c’est vrai que Montréal c’est fade par bouts).

C’est là que je m’emballe. Je suis allé sur Amazon précommander tous les jeux dont j’ai entendu parler. Si je n’annule pas certaines de ces précommandes avant qu’il ne soit trop tard, je risquerai sûrement de devoir déclarer faillite.

J’ai jamais joué à un Assassin’s Creed de ma vie et j’ai précommandé Assassin’s Creed Origins en me disant que celui-là c’est le bon.

3) Le Jour J (pour je vais jouer jusqu’à temps que je tombe en coma diabétique)

Après quelques jours à marquer les dodos sur votre calendrier, ça y est. C’est le grand soir, celui où vous allez vous affaler sur votre sofa avec une quantité immonde de boissons gazeuses pour faire connaissance avec votre nouveau jeu.

Vous déchirez la pellicule plastique avec émotion, vous mettez le jeu dans la console...et vous attendez 30 minutes pour que les mises à jour se fassent. Bon, ok, ça va me donner le temps de me cuisiner un bon petit plat, ce que vous faites, mais il vous reste quand même 29 minutes à attendre parce que c’est vraiment pas si long que ça commander une pizza.

Vous vous lancez finalement dans le jeu corps et âme, qu’il soit bon ou pas. C’est sans importance à ce stade-ci, tout est nouveau, et qui n’a pas déjà ramené une date regrettable parce que l’attrait de la nouveauté nous aveuglait?

4) Le doute

 

Le jeu est bien, mais ça fait quelques fois que vous vous surprenez à délaisser votre partie pour regarder votre téléphone, ou pour aller fouiner sur Internet. Et puis il y a quelques aspects du jeu qui vous agacent. On dirait quasiment que le jeu est une fabrication humaine avec ses qualités et ses défauts.

Mais pourtant, ce jeu devait être parfait. À l’E3, on vous avait promis que ça serait le meilleur jeu auquel vous aviez jamais joué. Et dans votre tête, quand vous vous imaginiez avec la manette entre les mains, tous vos soucis semblaient envolés, perdu que vous étiez dans une douce torpeur.

Mais finalement, la réalité vous rattrape. C’est un jeu, un très bon jeu même, mais ça ne reste qu’un jeu. Vous passez de très bons moments, mais rien n’est parfait et chaque jeu à ses failles et ses forces. Rien ne vous rendra heureux éternellement.

En fait, la vie n’est qu’une série d’espoirs déçus, une course vers votre enfance qui ne reviendra jamais. Et plus vous foncez, plus vous vous éloignez de ce bonheur éphémère.

5) UN NOUVEAU JEU EST ANNONCÉ

OUBLIEZ CE QUE JE VIENS DE DIRE. LE NOUVEAU POKÉMON SUR CONSOLE VA ÊTRE MALADE.

 

Catégories
Opinion
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet

  • Splatoon 2 : luxe, calmars et crustacés

    Désormais rodé à la cadence d’un titre phare par mois, tout possesseur de Switch attend avec impatience la prochaine cartouche de Nintendo, à savoir le fameux Splatoon 2. Cependant,...
  • Comment être un meilleur gamer

    Malheureusement, je ne suis pas ici pour vous donner des conseils pour améliorer vos combos à Street Fighter. La communauté des gamers est souvent décevante, et je me suis...
  • La trahison de Pokémon

    Je ne m’en cache pas : plus jamais je ne jouerai à Pokémon. Adieu Feraligatr, Typhlosion, Arcanine et tous mes autres monstres préférés. Vos concepteurs m’ont trahi le jour...
  • 5 jeux à remplacer sur la SNES classic

    Ça y est. On savait que ça viendrait, mais l’annonce a été faite officiellement lundi dernier; Nintendo lance le SNES classic. Je suis très, très enthousiaste. Le NES classic,...