Among the Sleep: Le jeu d’horreur où vous êtes un enfant


Il y a une belle résurgence dans les jeux d'horreurs depuis quelques années. Quand les grands noms, ainsi que les nouveaux entrants venant des gros studios ont progressivement muté en jeux d'actions à élément d'horreur, les développeurs à plus petite échelle se sont tâchés de prendre la torche (et les fourches) pour inciter en nous un sentiment d'effroi. Et chacun ont leur propre approche quant à la recette de l'horreur.

Prenez Among the Sleep. Vous vous souvenez de votre enfance? La différence de hauteur? De perception? Comment chaque bruit ou ombre est potentiellement une entité nouvelle, venue d'on-ne-sait où pour nous voler notre maman et l'emmener loin de nous? Krillbite, les développeurs derrière Among the Sleep cherchent à produire une expérience d'horreur basée sur cette perspective.

Durant le mois de Mai, ils avaient lancé une campagne sur Kickstarter pour compléter le développement du jeu et en ont profité pour sortir une version pré-Alpha téléchargeable pour tous. C'est une courte démonstration qui permet d'avoir une belle vue d'ensemble de ce que l'équipe nous propose. Et ça promet. Prenez une dose Amnesia, une dose Coraline (ou, en fait, n'importe quel livre pour enfants de Neil Gaiman) mettez le tout sous la perspective d'un enfant de deux ans, et vous avez une petite idée de ce qui est proposé.

Le scénario présenté par le pré-alpha est tout simple. Peu après que votre mère vous couche au lit et vous chante une petite berceuse, vous vous réveillez à temps pour voir votre toutou préféré se faire kidnapper par une force invisible. Votre lit se met soudainement à se déplacer tout seul et bascule, vous laissant tomber au sol. Après avoir sauvé votre toutou d'une mort presque certaine, celui-ci vous informe qu'il faut sauver votre mère. Et c'est à ce moment que les choses commencent progressivement à devenir de plus en plus bizarre; où le voile proverbial de la réalité se fait enlever.

La différence de perspective permet d'avoir une nouvelle appréciation pour les éléments que l'on prend pour acquis, puisque tout prend une proportion gigantesque en comparaison à notre protagoniste en couche. On ne peut ouvrir une porte sans avoir recourt à quelque chose pour nous surélever, comme un tabouret, ou devoir grimper des tiroirs pour atteindre une hauteur plus élevée. Quand on se penche, on se met à quatre pattes au lieu de tout simplement s'agenouiller. De plus, nous avons une belle excuse pour le silence général de notre protagoniste.

Même si la campagne Kickstarter est conclue depuis quelque temps, le jeu est présentement disponible en <a href="http://www.krillbite.com/ats/preorder.html"pré-commande sur leur site web, a été accepté sur Steam Greenlight et devrait peut-être même paraître sur la PS4. Oh, et ai-je mentionné qu'il y a support pour la Rift d'Occulus?

Essayez la démo, ou regardez la vidéo ci-dessous, puis soyez hantés par la mélodie.



Catégories
LinuxMacPC / MACPlaystationSteam OSWindows
Critique aux goûts tranchants et développeur de jeux indépendant, Moustafa se plaint beaucoup, même trop (et sans cesse, ça nous agace), mais cherche à pousser la critique constructive dans l'industrie.
Un commentaire
  • Le point sur la réalité virtuelle – Multijoueur
    24 mars 2015 at 12:00
    Laisser un commentaire

    […] de puzzle à la Portal (Q.U.B.E, Qbeh-1, Kairo, Glitchspace), les “walking simulators” (Dream, Among the Sleep, Ether One), ou les jeux d’horreur (Slenderman, Doorways, Caffeine). Tous ces jeux à la […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet