Intel Extreme Masters 2014, une compétition intense en Pologne

Ce week-end se dérouleront les maintenant devenus traditionnels Intel Extreme Masters World Championship (IEM Katowice pour les intimes), en Pologne, organisés par L'ESL. Durant quatre jours, les meilleurs joueurs mondiaux s'affronteront sur les principaux jeux de la scène E-Sport actuelle: League of Legends, Starcraft II et Counter-Strike: Global Offensive. Les plus talentueux se partageront la modique somme de 500 000$ répartie entre les diverses compétitions. Un tournoi de HearthStone sera également organisé pour la première fois avec à la clé 4000$ partagés entre les quatre joueurs sélectionnés. Voici un petit tour d'horizon de ce qui vous attend durant cette fin de semaine.

League of Legends, des champions sans faille

Ce sont trois équipes européennes, une nord-américaine et quatre asiatiques, qui vont se livrer une bataille sans merci du 14 au 16 mars à Katowice.

leaguegroups

Invictus Gaming et Fnatic vont être les premiers à rentrer dans la faille vendredi à 13h:00 CET sous les analyses expertes du commentateur de longue date, Joe Miller ainsi que d’une sélection des meilleurs analystes de la franchise de RIOT.

leaguecasters

Les jeux prendront fin lors de la Grande Finale qui aura lieu samedi à 17:30 CET.

Pour plus de détails sur le programme des matchs, c’est ici.

Et pour un aperçu plus précis des équipes qui vont s’affronter, c’est par là : Group A match 1, Group A match 2, Group B match 1 and Group B match 2

StarCraft II: un champion pour les dominer tous

Le tournoi du jeu de stratégie de Blizzard présentera comme particularité cette année d'attribuer la totalité des 100.000$ mis en jeu à l'unique vainqueur de la compétition. Les plus hauts classés glaneront également de précieux points pour les World Championship Series, le principal championnat chapeauté par Blizzard.

Les premiers matchs de l'open bracket qui auront déjà débuté depuis ce jeudi 13:00 CET, verront s'affronter divers joueurs issus de qualifications en ligne. Les deux meilleurs sortants rejoindront les 14 autres participants ayant décroché leur place durant les précédentes compétitions des IEM.

C'est certainement l’événement offline le plus attendu sur la scène de Starcraft II depuis la dernière Dreamhack Winter 2013, qui avait vu le sacre du Terran Taeja face au Zerg Life.

Les joueurs à suivre:

starcraftbrackets

Du côté de l'open bracket, les joueurs du cru Nerchio et Mana auront fort à faire. Face aux poids lourds coréens qui leur seront opposés, décrocher l'une des deux places qualificatives risque de s’avérer compliqué. En effet, des joueurs tels que Dear, vainqueur des WCS finals à Toronto en octobre dernier, ou encore JaeDong, vendront cher leur peau, sans oublier des valeurs sûres comme Hyun ou Leenock.

En ce qui concerne les 14 joueurs pré-qualifiés, c'est un line-up de rêve proposé par les IEM: du champion en titre sOs, au jeune prodige Life à la forme retrouvée, en passant par le "bosstoss" MC, sans oublier Taeja, toujours très régulier, c'est tout simplement l’élite de la discipline que l'on verra s'affronter.  À noter également la présence du suédois  et unique non-coréen Naniwa, qui vient d'annoncer sur TeamLiquid vouloir prendre une pause à durée indéterminée. Il aura probablement à cœur de faire bonne figure pour sa peut-être dernière apparition dans une compétition majeure, et redorer son blason après sa surprenante élimination des WCS Europe dès la première phase de groupe.

Premier match du pool vendredi, 15:30 CET. Le planning complet par ici.

Counter-Strike: GO - un combat de Titans

Les ESL Major Series répartiront 250000$ entre les 16 équipes alignées, financées en partie par la communauté. Ici encore, les meilleures formations sont réunies, des célèbres suédois NiP aux français de Titans, qui ne sont autre que les membres de feu l'équipe Verygames, recrutés par la récente organisation malaisienne. Premier coup de feu jeudi, 13:00 CET.

À garder en ligne de mire:

ems1_groups_2

Dans le groupe A, les Titans devraient pouvoir sortir sans trop d'encombre, auréolés de leur dernière victoire à la DreamHack Invitational il y a trois semaines face aux redoutables NiP.

Le groupe B devrait également être survolé par l'équipe dominant depuis bientôt 2 ans la scène CS:GO, les légendaires NiP. Dans le groupe C, les Fnatic, derniers vainqueurs de la Dreamhack Winter, partent favoris. Un peu plus d'incertitude planera sur le groupe D, mené par les américains de compLexity en tant que tête de série.

Grande finale dimanche, 13:00 CET.

HearthStone: une nouvelle carte à jouer

hearthstone

Le dernier né des studios Blizzard, dont la bêta vient d'être ouverte à tous récemment, sera également mis à l'honneur lors de cette fin de semaine. Quatre joueurs, issus de diverses qualifications s'affronteront pour se partager les 4000$ de butin alloués. À noter la participation d'Artosis, célèbre joueur et commentateur de Starcraft I & II et également vainqueur du premier tournoi "officiel" organisé durant la dernière Blizzcon en novembre dernier. Tous les matchs auront lieu dimanche, à partir de 18:00 CET.

 katowice salle

En janvier 2013, la salle d’événement polonaise Spodek avait déjà accueilli 50 000 fans et 5 000 000 de spectateurs uniques sur les streamings en ligne de l’ESL TV. Une telle fréquentation avait fait des Intel Extreme Masters World Championship l’événement E-Sport de l'année sur la scène européenne. Espérons qu’elle batte un nouveau record en 2014. Pour suivre tout ça en direct, rendez-vous donc sur l'ESL TV et Twitch où tous les matchs seront retransmis.

Article coécrit par Alban Quénoi et Odile Prouveur

Catégories
ActualitésEsports
Rédactrice, narrative designer, scénariste de jeu vidéo et multi-task à temps partiel, elle porte une attention toute particulière à la dimension narrative des jeux ainsi qu'à la scène du développement indépendant.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet