Donkey Kong Country: Tropical Freeze – Surgelé

donkey_kong_country_tropical_freeze_conceptart_OXXOrQuand on va vers la série de jeux avec le gros gorille et ses copains, on s’attend à soit un jeu d’arcade de qualité, un jeu de plateforme ridiculement difficile ou une pâle copie de Banjo-Kazooie avec des bananes dorées. Si on oublie son parcours qui l’incluait avec des congas louches, nos primates s’en tirent quand même à bon compte. Le retour de la série Donkey Kong Country sur la Wii et la Nintendo 3DS était plus que bienvenue avec l’action classique qu’on retrouvait en plus d’une explosion de nostalgie signée Nintendo. Il apportait une perspective fraîche sur un genre de jeu de plateforme manquant à nos librairies.

Ceci étant dit, je serai direct ici. Je suis mitigé à propos Donkey Kong Country: Tropical Freeze.

Cette fois-ci, la quête de la famille Kong n’est pas de récupérer leurs bananes à des masques Tiki ou à un crocodile géant, mais de reprendre leur île à des animaux arctiques habillés en Vikings. Les primates étant expulsés à l’autre bout de l’océan, ils se doivent de faire de leur mieux pour retourner à la maison en passant par une série d’îles ayant une thématique différente. Ce qui peut être une excellente prémisse pour lancer DK et sa bande dans un tour du monde farfelu.

Il en reste que chaque thème apporte un dynamisme différent. Parfois, le feu est notre ennemi, on doit sauter de plateforme en plateforme et la majorité du temps, on saute de plateforme en plateforme pour essayer d’éviter la mort. Bref, on reste en terrain connu au niveau d'un jeu de plateforme.

Ce qui est réellement dommage avec Tropical Freeze, est qu'on dirait que Retro Studio a tout simplement arrêté d’ajouter de nouveaux éléments pour ne remettre que les points vendeurs de son prédécesseur. On retrouve des niveaux de wagon minier qui sont 50% moins frustrants grâce aux deux vies fournies plutôt que l’arbitraire mort instantanée si on touche quoi que ce soit. Même chose avec les niveaux de fusée. Plutôt que d’ajouter de nouveaux défis, on change la perspective de caméra pour changer légèrement l’action. Il en reste que ces portions sont utilisées à profusion et deviennent rapidement des corvées plus que des petits plaisirs.

ss7

L'innovation à aussi arrêter tant qu’à la jouabilité, les objets que les singes ramasse restent, pour la grande majorité, inchangés à ceux de Donkey Kong Country Returns. Les pièces de puzzle, la monnaie et les lettres Kongs reviennent. Mais c’est tout. Pas de changement prédominant, pas d’éléments collectionnable pour le simple but de terminer le jeu à 100%. Ce que nous amassons, sert à débarrer de nouveaux niveaux dans les différentes îles, avoir des dessins de concept ou acheter des vies ou des bonis pour aider à passer travers les différent niveaux. Rambi le rhinocéros est aussi de retour et il est le seul des animaux compagnons à faire un retour (mis à part Squawk le perroquet qui ne sert encore que de détecteur de trésors).

Ce n’est pas non plus une si mauvaise chose que tous ces éléments n’ont pas changé. On revient à la formule gagnante du premier jeu avec des niveaux qui passent d’un bon défi à un festival du juron devant un écran. Le jeu est amusant et plaisant, malgré tout.

L’ambiance musicale est, pour sa part, très réussie. Chaque niveau et thématique est bien représenté. Quand on doit courir, on le sent via le ton pressant de la trame. Quand il faut simplement avoir du plaisir dans un niveau suivant le rythme de la chanson, on le sent. Le jeu n’est pas non plus sans ses quelques reprises musicales des Donkey Kong Country du passé.

tropicalfreeze

Visuellement, Donkey Kong Country: Tropical Freeze profite énormément de ce que la Wii U a à offrir. Jamais les singes de la série n’auront été aussi beaux et surtout, poilus. C'est aussi le cas pour les magnifiques environnements. Chaque niveau est plus coloré et plus détaillé que le prochain, ce qui permet d’apporter aussi une plus grande distance de visionnement. Certains des niveaux basés sur les barils-canons semblent dépendre des différents changements d’angle et apportent un changement à la dynamique générale du niveau sans réellement être extravagant.

415px-Dixie_Kong_-_Donkey_Kong_Country_Tropical_Freeze-259x300

Je suis bien triste de l’avouer, mais mon problème avec Tropical Freeze est que je ne peux pas m’empêcher de dire que le jeu est comme Donkey Kong Country Returns. À mon avis, Tropical Freeze aurait eu besoin de plus de temps sur la planche à dessin pour apporter de nouveaux éléments au jeu plutôt qu’une version “au goût du jour” de la formule “gagnante” de DKCR. De nouveaux objets, de nouveaux compagnons animaux et une meilleure utilisation des personnages comme Cranky et Dixie. Bref, le jeu semble crier une prudence inutile plutôt qu'un saut vers l'originalité.

Est-ce que Donkey Kong Country: Tropical Freeze vaut la peine? Honnêtement, si vous n’avez jamais joué à son homologue sur la Wii, je vous le conseille fortement, mais si vous avez déjà essayé la copie sur la Wii ou sur la 3DS, le jeu peut aisément être ignoré pour des titres qui nous donnent l’impression que ce n’est pas un plat surgelé au micro-ondes.

Catégories
CritiquesNintendoWii U
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet