Super Motherload et Steamworld Dig

Steamworld Dig Super Motherload Header
Steamworld Dig Super Motherload Header

C’est un 2 pour 1 sur les critiques aujourd’hui ! Deux jeux parmi la cinquantaine offerts sur le PlayStation Store ont pratiquement le même gameplay. Deux aventures minières en 2D, avec les mêmes concepts et la même durée. Pourtant, les deux ont plusieurs raisons différentes de s’y intéresser. Je parle de Super Motherload (SM) et Steamworld Dig (SWD).

Le but des deux jeux est de creuser jusqu’à atteindre le boss final. Vous ne pourrez pas l’atteindre en une seule séance, puisque vos ressources s’épuisent (l’essence dans SM et votre lanterne dans SWD). Vous devez donc faire des upgrades pour être capable d’aller un peu plus loin chaque fois. C’est en faisant la collecte de minéraux et en les ramenant à la surface (ou un point de ravitaillement) que vous ferez assez d’argent pour améliorer votre robot/vaisseau.

Steamworld dig et Super Motherload

Voilà donc votre routine: explorer en creusant toujours un peu plus loin, remplir votre inventaire de minéraux, et lorsque votre inventaire est plein ou que vos ressources sont épuisées, retourner à la surface pour vendre votre récolte, et refaire le plein.

Ça semble monotone, mais en moins de 30 minutes, les nouvelles améliorations qui se débloquent à mesure que l’on joue sont comme une récompense au bout d’un bâton, comme dans un MMORPG. On a donc hâte d’explorer les profondeurs mystérieuses de chacun des jeux pour cueillir les minéraux qui valent de plus en plus cher à mesure que l’on descend.

Super Motherload et Steamworld Dig sont d’une durée presque identique, de 5 à 6 heures, ce qui est assez long pour vous garder engagé en voyant la fin arriver peu à peu, mais assez courte pour ne pas s’en lasser.

Autre point commun: les deux jeux sont des remakes. Steamworld Dig est sorti sur le eShop pour 3DS. Sa nouvelle version en HD est tout de même une grosse amélioration. Super Motherload est quant à lui un remake du jeu flash « Motherload », dont l’histoire et les graphismes ont été complètement repensés. Les deux jeux sont plus beaux que jamais, et leur prix est tout de même très raisonnable (10 et 15 $).

Super motherload sous header

Super Motherload

Vous incarnez un simple travailleur minier sur Mars, dont le travail est d’extraire des minéraux rares du sol de la planète. Mais votre journée de travail devient un peu plus intrigante lorsque vous commencez à recevoir des transmissions de gens étranges, dont celles d’autres mineurs en détresse qui vous recommandent de ne pas creuser plus profondément…

La planète Mars que l’on explore dans Super Motherload consiste en un seul niveau vertical de 1500 mètres. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de remonter à la surface rendu à un certain point, puisque vous découvrez des bases minières qui vous servent de centre de ravitaillement.



Il y a aussi quelques puzzles, si on peut les appeler comme ça. Votre vaisseau ne peut pas creuser vers le haut, donc certaines sections vous demandent d’utiliser différentes bombes (dont l’explosion imite quelques pièces de Tetris), afin de pouvoir accéder aux minéraux rares autrement entourés de blocs indestructibles.

C’est le boss final qui vient ternir l’expérience. Selon mes calculs, ça vous prendra plus de 45 minutes pour recommencer le boss si vous n’arrivez pas à le vaincre du premier coup. La raison est simple : vous devez faire l’acquisition de matériaux très très rares pour confectionner des bombes nucléaires : 3 pour tuer le boss. La recherche de ces pierres rares et la descente vers le centre de la planète vous feront perdre beaucoup de temps.

Steamworld dig sous header

Steamworld Dig

La grosse différence : Steamworld Dig se contrôle comme un platformer. Votre personnage est Rusty, un robot fonctionnant à la vapeur, qui découvre une ville au milieu du désert. Celle-ci est en difficulté financière, puisque le mineur précédent n’est jamais remonté. On vous demande donc d’explorer la mine, qui est beaucoup plus profonde que vous ne le pensez.

Contrairement à Super Motherload, Steamworld Dig contient des ennemis, le rapprochant un peu d’un Spelunky. Que ce soient des robots, des chenilles ou des humains, ils vous attaquent dès qu’ils vous voient, mettant en danger votre vie et votre inventaire tout aussi précieux. Si vous mourez, tout votre inventaire tombe sur le sol à cet endroit, sous forme de sac que vous pourrez récupérer lors de votre prochaine vie (si vous mourez dans SM, vous perdez votre inventaire). Votre punition est sous forme d’argent, qui vous enlève 50 % de votre portefeuille actuel, ce qui vous encourage à dépenser aussitôt qu’une upgrade est abordable.

La mine contient aussi des pièces « défis » optionnelles qui vous récompensent en sphères bleues (qui sont nécessaires pour acheter les dernières upgrades du jeu).

Le verdict

Si j’avais à vous conseiller seulement un des deux jeux, j’irais avec Steamworld Dig. Ses upgrades metroid-vania-esque changent votre façon de jouer et apportent une touche rafraîchissante à chaque heure de jeu. Le contrôle de style jeu de plateforme et les ennemis ajoutent une petite touche de Spelunky dans Steamworld, alors que Super Motherload est une expérience totalement solitaire (même si c’est possible de jouer en coop locale). Les deux jeux méritent tout de même votre attention.

Ils sont disponibles sur Steam et PlayStation 4, et sont « cross-buy » : Super Motherload est 15 $ et vous donne la version PS3 gratuitement, et Steamworld Dig, à 10 $, vient avec une version PS Vita.

Catégories
CritiquesLinuxMacNintendo 3DSPC / MACPlaystationPlaystation 3Playstation VitaSonySteam OSWindows
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
2 commentaires
  • Solde d'été Steam: Nos recommandations! – Multijoueur
    26 juin 2014 at 08:24
    Laisser un commentaire

    […] dont The Swapper, The Stanley Parable, Octodad Dadliest Catch, Broforce, Glitchspace, Outlast, Steamworld Dig, South Park: Le bâton de la vérité, Broken Age, Brothers et plusieurs autres! Bonne lecture! […]

  • Martin Brisebois
    9 septembre 2014 at 19:38
    Laisser un commentaire
  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet