Café-croissant: tout l’e-sport sans sucre ajouté

Voici le retour de votre rubrique dédiée à l’actualité e-sports! Au menu cette fois-ci, les All-Stars de League of Legends en entrée, un peu de compendium dans votre sauce Dota2, des WCS en français pour les amateurs de purée de zerglings, et du Counter-Strike en dessert. Et pour digérer, des documentaires excitants qui s’annoncent. Bon appétit!

[tabgroup][tab title="Leagues of Legends"]

Le All-Star 2014 régale son monde

Le mois d’Avril s’était achevé sur les finales régionales des LCS Spring, et c’est sur le All-Star que Mai débute, clôturant le segment printanier de la scène pro League of Legends. Et c’est un magnifique week-end que nous a offert Riot lors de ce tournoi offline, qui s’est déroulé sur 4 jours au Zénith de Paris.

La crème de la crème a pu en découdre, que ce soit via le tournoi All-Stars invitational, ou lors des matchs d’exhibition opposant les deux sélections Ice et Fire, qui auront proposé tout un spectacle durant cette fin de semaine.

allstar2014

Et c’est sans grande surprise que les coréens de la section SK Telecom T1 se sont imposés dans le tournoi invitational, écrasant littéralement la concurrence, et infligeant un cinglant 3-0 en grande finale contre les chinois d’OMG. C’est une réelle satisfaction pour les champions du monde en titre, après leur contre-performance le mois dernier durant les derniers OGN en Corée, ou ils furent éliminés en quart de finale par les Samsung Galaxy Ozone. Ils avaient alors promis de laver leur honneur, et c’est un tournoi parfait qu’ils nous ont offert, remportant chacune des manches durant toute la compétition.

Du côté nord-américain, on notera la bonne prestation des Cloud9, qui prirent le dessus sur les OMG et les Fnatic en phase de groupe. Malheureusement pour eux, ils n’ont pu rééditer leur exploit face aux chinois d’OMG en demi-finale, s’inclinant 2-0.

Les oppositions Ice vs Fire, deux équipes composées par les votes de la communauté et s’affrontant sur divers modes, nous ont également offert du beau jeu, avec quelques performances spectaculaires, comme l’Ezreal de Bjergsen en U.R.F, ou encore l’Anivia de Froggen en Pick10 qui fit un véritable massacre.

C’est donc une réussite sur toute la ligne pour Riot, qui aura profité de la ferveur du public français pour sa grande messe printanière, avant le long segment estival des LCS.

Nouveau mois, nouveau patch

Mais Riot a également déployé le 7 mai dernier une nouvelle mise à jour, le patch 4.7. Comme toujours, quelques ajustements implantés sur plusieurs champions, ainsi que quelques objets. Bien entendu, rien de fondamental, quelques jours avant les All-Stars. Retrouvez les détails complets par ici.

Un nouveau mode de jeu à également été mis en place sur le Public Beta Environment: One for All: Mirror Mode. Basé sur la demande de la communauté, c’est donc un nouveau type de partie fun qui sera testé, consistant à jouer une partie avec le même champions pour tous les joueurs. Des options de déblocages de skins y sont également implantées. [/tab] [tab title="StarCraft II"]

SC2: une nuée de tournois

Si les WCS ne reprennent que cette semaine, on a pu tout de même assister à de nombreuses compétitions.

Tout d’abord avec la Dreamhack Bucharest, remportée par Life qui a corrigé son compatriote Impact dans une finale 100% Zerg, histoire de rappeler la bonne époque de Wings of Liberty.

Au Texas, la troisième édition de la Lone Star Clash fut elle raflée par un autre zerg,  le “Tyrant” JaeDong, qui signe donc sa seconde victoire d’un tournoi majeur sous Starcraft II, face au terran Polt, sur le score de 4 à 2.

Enfin, se déroulait en parallèle une énième compétition chez l’ami Take en Allemagne, la TaKeTV ULTRA Invitational. Pour une fois depuis plus d’un an, ce n’est non pas un Coréen mais le Norvégien Snute qui rafle la mise, qui n’était pourtant pas opposé à un commis de cuisine, le zerg HyuN étant le tenant du titre des WCS-NA.

Pour terminer le chapitre des résultats, on se penchera sur les qualifications des WCS, les challenger leagues. Du coté nord-américain, la grosse surprise est venue de l’Ontarien Hendralisk, qui a sorti sans ménagement sa compatriote et favorite Scarlett, sur le score parfait de 3-0. Mais rien n’est du au hasard, comme on peut l’apprendre dans cette interview  post-match: le joueur de compLexity Gaming avait en effet parfaitement préparé son coup, étudiant les stratégies de Scarlett dans les moindres détails et faisant bon usage des précieux conseils de Snute, dont il lui est particulièrement reconnaissant lors de cette entrevue. Hendralisk rejoint donc HuK et MaSa pour représenter le Canada en Premiere League.

Sur le vieux continent, la nouvelle principale vient de la qualification du Français Stephano, aux dépens de l’Ukrainien Dimaga, lors d’une ultime manche pourtant quasiment gagnée par le joueur de l’est. Mais c’était sans compter sur la capacité de l’ancien retraité à retourner des situations semblant désespérées, grace à sa maitrise sans faille des Swarm Hosts. Il rééditera d’ailleurs sa performance quelques jours plus tard lors du Lone Star Clash 3, ou il élimina le Néo-Zélandais Proteus avec une partie de plus de 2h20.

Équilibrages à venir

locusts

Station Berri-UQAM, lundi 8h30

Mais ces parties à rallonge, véritable guerres de tranchées envoyant sans fin des vagues d’unités “gratuites” ne sont au goût de personne, tant du côté du public que des joueurs. Et David Kim, responsable de l’équipe d’équilibrage du jeu, en a bien pris conscience. Un appel à la discussion concernant le problème d’un usage passif et abusif de l’unité a donc été lancé sur le forum officiel. Si Blizzard se refuse pour l’instant à toucher au design même de l’unité problématique, des solutions sont cherchées autour des spores crawlers et des hydralisks: afin de pouvoir défendre les stratégies à base de mutalisks en match miroir, les hydralisks seraient donc le nouvel outil de défense, la puissance des spores contre les unités biologiques ayant eu pour conséquence de pouvoir défendre les nuées de swarm hosts contre toute attaque aérienne. Ainsi, une carte de test a été implantée tout récemment, rejoignant les tests autour des Hellbats, unité terran sous-employée dans le metagame actuel. Toutes les informations et discussions figurent sur les forums officiels de battle.net par ici.

Les Nation Wars II allument la mèche

Enfin, comme nous l’évoquions lors du précédent café-croissant, la seconde édition des Nations Wars organisés par Ogaming.tv a démarré, avec ses deux premiers affrontements. Les deux rencontres opposaient le Danemark à la Suède d’une part, et les Pays-bas à la Norvège, tenante du titre, d’autre part. Cette dernière a remporté la victoire sans trop d’encombre, menée par l’un des meilleurs joueurs de la scène européenne, le zerg Snute. La Suède quant à elle a pu compter sur le terran Morrow pour sortir 3 joueurs danois, dont l’excellent Bunny, et se qualifier au tour suivant avec le dernier point pris par Minirazer. Suite du programme mercredi prochain, avec L’Ukraine affrontant l’Espagne, et la Pologne face au Royaume-Uni. Toutes les informations sur le site officiel des Nations Wars: http://nationwars.ogaming.tv/

Les WCS Europe à la sauce française

Pour terminer avec l’actualité Starcraft II, nos confrères du site français jeuxvideo.com ont annoncé leur tout nouveau partenariat avec Blizzard et l’ESL pour assurer une retransmission des WCS Europe dans la langue de Molière. Le site profite de l’annonce du lancement de leur nouvelle webtv, le 14 mai prochain, ayant investi dans des studios pour assurer un programme de qualité. De nombreuses figures de la scène française sont annoncées pour assurer le show, mené par Kaoru, manager de la team Acer d’Innovation, MMA et Scarlett. ToD et Mak0z seront de la partie, et Lelfe et Kere occuperont le canapé des analystes. De multiples invités à venir sont également annoncés.

C’est un débat qui aura fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois, qui voit ici son dénouement. Malgré la vivacité de la communauté française SC2, aucun stream francophone n’a pu avoir lieu lors des dernières saisons, pour des problèmes d’exclusivité entre l’ESL et Twitch. Les principales structures françaises, Ogaming.tv et Millenium, avaient pourtant proposé de s’allier pour l’occasion, mais des problèmes de rentabilité quant aux retransmissions et revenus publicitaires des streams sur Twitch en France ont longtemps freiné cette possibilité. Millenium semblait pourtant avoir trouvé une solution, avec un nouvel outil de diffusion permettant une bascule facilitée entre Dailymotion, le principal diffuseur utilisé en France, et Twitch, mais c’est donc finalement jeuxvideo.com qui remporte la mise.

Même si l’on peut regretter que ceux ayant bataillé et porté l’e-sport en France depuis plusieurs années ne soient pas en charge, on peut considérer que la notoriété de jeuxvideo.com permettra une plus grande visibilité auprès du grand public, ce dont les audiences du célèbre jeu de stratégie ont grandement besoin ces derniers temps.

  [/tab] [tab title="Dota 2"]

Le compendium déployé

compendium2On démarre l’actualité Dota2 par la grosse nouvelle du week-end dernier: le lancement du Compendium, en vue de la prochaine édition de The International, le tournoi majeur de la discipline.

Depuis l’an dernier, Valve a mis en place un système de financement participatif, en reversant une part des gains des ventes d’un pack spécial, le Compendium, dans les primes des joueurs.

Le montant avait ainsi atteint le chiffre record de plus de 2,8M$ l’an dernier de cash prize, réparti entre les 8 meilleurs équipes du tournoi.

Cette année, Valve remet le couvert, avec tout un système de récompenses, d’une part en fonction du montant total atteint, et de l’autre avec des objectifs à accomplir dans le jeu. Les heureux acheteurs d’un compendium, d’un coût de 9,99$, obtiendront toutes sortes de récompenses, de versions personnalisées de héros à des nouveaux modes de jeux, en passant par des coffres d’objets, un courrier unique, bref: de nouvelles motivations pour passer des heures sur votre MOBA favori. Et visiblement, la formule prend particulièrement bien, le prize pool ayant déjà passé la barre des 4M$ en moins de 4 jours! Toutes les infos détaillées sur le Compendium 2014 sont sur le site officiel.

 Alliance renoue avec la victoire, et le TI4 se dévoile

Du coté de l’actualité des compétitions, on commence par les derniers résultats. Première étape du circuit Dreamhack, l’open Bucharest aura une nouvelle fois remporté un franc succès toutes disciplines confondues, la production de l’organisation suédoise étant comme toujours à la pointe.

Le tournoi Dota 2, qui ne comportait que 4 équipes invitées, a donc vu la victoire d’Alliance face à Cloud9 en grande finale. On notera comme anecdote la malchance qui s’est abattue sur la section Na’Vi, voyant 3 de ses joueurs tomber malade peu avant le début de la compétition. Les 2 rescapés, Dendi et XBOCT, se sont alors alliés à 3 joueurs locaux pour assurer le spectacle, sous le sigle des “Fluffy bears”, qui auront tout de meme sorti les Fnatic en looser bracket. Les plus anciens gamers souriront à ce fait, rappelant les bonnes vieilles “team gather” sous Counter-Strike 1.6 surtout.

Du coté du tournoi The International 4, on connait enfin la liste complète des équipes invitées à prendre part à la quatrième édition du tournoi phare de la discipline:

TI4-invt

Ces 11 teams seront rejointes par 5 autres équipes qui devront batailler lors de plusieurs tournois qualificatifs régionaux, qui se dérouleront du 12 au 17 mai prochain. Tous les détails et mises à jours sur le site officiel du tournoi, par ici.

Valve et la politique de composition des équipes

L’une des caractéristiques principales, mais pas vraiment flatteuse des compétitions électroniques par équipe, est la relative instabilité des joueurs les composant. En effet, on peut observer de nombreux transferts entre celles-ci, au point d’en arriver à certaines extrémités parfois assez absurdes, comme ce que l’on peut observer sous Counter-Strike depuis ses plus anciennes compétitions.

Afin de garder une certaines cohérence et un minimum de sérieux, Valve a donc instauré une politique assez stricte à ce sujet concernant sa vitrine principale qu’est The International. En effet, tout changement dans la composition d’une équipe est rigoureusement interdit, sous peine de disqualification. C’est ainsi que les Revenge eSports, une des rares équipes pouvant potentiellement tenir tête aux Team Liquid lors des qualifications nord-américaines, se sont vus dans un premier temps retirés des qualifications, pour cause de départ en retraite de joueurs ou transfert avec une autre équipe péruvienne, les Union Gaming. Finalement, l’éditeur a décidé de réintegrer les Revenge, grâce au retour de ses anciens joueurs. On peut accorder à Valve le fait que les Revenge avaient prévenu trop tardivement leurs changements, mais obliger des joueurs à revenir semble assez discutable tant pour le public que pour les joueurs, qui risquent de manquer de motivation et de sérieux…

Mais les couacs ne s’arrêtent pas là: le cas de la team hehe par exemple, équipe européenne parait aberrant. Les hehe étant une organisation assez récente, sans structure stable ni même site officiel, Valve a tout simplement décidé de les inscrire avec la line-up ayant composé leur dernier match de qualification pour l’ESL One. L’un des cinq joueurs sélectionnés, Reelo, a même quitté la section il y a plus de trois mois, la liste affichée sur le site JoinDota contenant une erreur technique, corrigée depuis. Ici encore, au lieu de tout simplement passer le relais à une équipe plus stable, les hehe devront donc s’aligner avec des joueurs qui n’ont pas joué ensemble depuis plusieurs mois.

Un autre exemple contradictoire pour le dessert? Le cas de la plus grosse structure nord-américaine Evil Geniuses soulève également quelques interrogations. À contrario des hehe et leur “dernière” line-up épinglée, Valve a affiché une composition plus ancienne, comprenant le célèbre Fear. Cependant, cela fait plusieurs semaines que le joueur américain n’a plus pris part à la moindre compétition, pour raisons de santé. Même s’il est tout à fait probable que Fear soit rétabli pour cet été, on peut légitimement se poser des questions quant à la pertinence de la politique de Valve sur la gestion des rosters. Un minimum de flexibilité, et des informations plus claires sur les dates limites et les modalités d’inscription des équipes règlerait l’impression de chaos qui règne autour des équipes devant se soumettre à des compositions qu’elles n’ont même pas décidées….

  [/tab] [tab title="CS:GO"]

Que la chasse commence!

huntman caseLa célèbre franchise Counter-Strike, avec son denier opus Global Offensive a finalement réussi à se placer au sommet de la hiérarchie des FPS compétitifs sur PC. Tout comme pour Dota 2, Valve continue son bon travail quant aux contenu et corrections du jeu. Ainsi, une nouvelle mise à jour a été déployée le 1er mai dernier: la chasse a commencé. De nouvelles caisses à ouvrir, une nouvelle gamme de skins sur le thème de la chasse, nouveaux stickers, ainsi qu’un couteau inédit à aller traquer sur les serveurs sont disponibles. L’éditeur en a également profité pour corriger quelques bogues, et retoucher quelques détails de l'interface, dont la plus importante réside en la possibilité de modifier la position de certains éléments du HUD. C’est une option depuis longtemps réclamée par la communauté: Valve ayant totalement bloqué les possibilités de customisation de l’interface, beaucoup de joueurs habitués à personnaliser leur jeu favori furent alors frustrés. Les choix restent encore limités, mais c’est indéniablement un point positif pour les férus du plus ancien et populaire des jeux de tir sur PC. Vous retrouverez la liste complète du patch ici.

La valse du mercato continue

Du côté de la scène compétitive, une nouvelle a fait l’effet d’une bombe sur le marché des transferts: Richard "shox" Papillon, membre de la section Titan et considéré comme un des, voire le meilleur joueur du monde, a décidé de quitter l’équipe, ne pouvant s’adapter aux nouvelles conditions de vie en gaming house imposées par la structure malaisienne. Pour rappel, feu l’équipe Verygames avait été recrutée par les Titans en janvier dernier, leur apportant au passage une structure réellement professionnelle, mais à laquelle le joueur français n’a visiblement jamais pu se plier. Et c’est une ancienne connaissance qui va prendre sa place: Kenny "kennyS" Schrub, ancien membre de Clan-Mystik va prendre sa place au sein des Titans. Sans grande surprise, on a appris quelques jours plus tard que Shox intégrait à son tour les Clan-Mystik. L’instabilité des line-ups sous CS poursuit donc son cours.

 

Counter-Strike et l’ESWC

Enfin, pour les friands de statistiques et d’histoire de la franchise, l’ESWC vient de lancer un mini-site retraçant l’histoire de Counter-Strike au sein de la coupe du monde des jeux vidéo:

tous les résultats, les pays engagés, et les clichés de 12 ans de CS à travers les trois principaux opus de la saga sont répertoriés ici: http://www.eswc.com/cs-history/

[/tab] [tab title="Divers"]

Parce qu’il n’y a pas que Starcraft et League of Legends dans la vie, voici l’essentiel de l’actualité des autres jeux compétitifs.

La MLG passe au stade supérieur

Et pour démarrer dans le domaine de l’e-sport en général, voici une nouvelle concernant tous les plus gros jeux actuels et à venir: la célèbre MLG, l’une des plus grosses structures actuelles, vient d’annoncer son projet de construction d’une enceinte dédiée au sport électronique en Chine, à Hengqin. Associée à 2 compagnies chinoises, eSun Holdings et Lai Fung Holdings Limited, c’est donc un immense projet qui verra le jour en 2017. D’une capacité de 15 000 places, le complexe comprendra en son sein un musée du jeu vidéo, des boutiques diverses autour de l’univers vidéoludique et des restaurants à thème. C’est donc une sorte de paradis du gamer qui s’annonce là-bas. Si le choix du lieu peut surprendre, surtout de la part d’une entreprise américaine, il faut rappeler l’essort qu’a pris la Chine ces dernières années, devenant l’un des plus gros marchés du jeu en ligne. On sait que la Dreamhack se penche également sur le concept d’une enceinte permanente pour accueillir ses célèbres tournois, et des tentatives ont été faites en France avec l’ E-Stadium en région parisienne, malheureusement pour l’instant sans grande réussite. Rendez-vous donc dans 3 ans pour découvrir la future MLG Gaming Arena.

Duel of Champions: Road to Paris 2014

Peut-être n’avez vous jamais entendu parler de ce jeu, édité par Ubisoft. Et pourtant, il s’agit du jeu de cartes à collectionner (ou TCG pour Trading Card Game) le plus complexe à l’heure actuelle parmi les jeux en ligne. Sa communauté n’est pas bien grande, mais sans conteste active, et bataille pour que DoC se taille une place dans l’e-sport, surtout face au nouveau venu de chez Blizzard et concurrent direct, HearthStone. L’an dernier, le tournoi avait réuni plus de 1500 joueurs, provenant de 11 pays différents, pour une finale à Paris, orchestrée par l’ESWC au sein de la Paris Games Week. Pour les curieux, si vous n’avez jamais vu une partie de Duel of Champions, voici la finale de l’an passé, opposant le Suédois Avkall, face à l’Américain Smurfburn:

http://www.dailymotion.com/video/x16pcyt_might-magic-duel-of-champions-final_videogames

Cette année, Ubisoft montre clairement qu’il a l’intention de jouer sa carte à fond, avec l’édition 2014. Un nouveau système de qualifications, impliquant de nombreux tournois en ligne, et donnant à chacun sa chance a été mis en place par Ubisoft. Les premiers affrontements ont d’ailleurs déjà commencé le 1er mai dernier, et dureront plus de 8 mois pour déterminer les meilleurs compétiteurs. Et pour conclure en apothéose, les 8 meilleurs classés auront la chance de participer à la finale au 1er étage de la tour Eiffel, le 21 décembre prochain, et se partageront les 15000euros mis en jeu:



La fièvre du jeu à la loupe

Pour terminer cette rubrique généraliste, voici 2 projets de documentaire sur le sport électronique qui verront le jour dans les prochains mois:

Tout d’abord, Good Luck Have Fun, projet canadien dont le trailer vient d’être révélé sur leur site officiel. Les images de la finale de la troisième saison des WCS 2013 à Toronto y défilent, entrecoupées d’interviews de grandes figures de la scène SC2, comme les joueurs canadiens HuK et DesRow. D’une durée annoncée de 23min, c’est un projet de longue date, une tentative de financement participatif en été 2013 ayant échoué, annonçant le suivi de multiples joueurs canadiens de Starcraft 2, Dota 2 et League of Legends.

Il semblerait donc que son auteur ai pu trouver d'autres solutions pour mener à bien son projet, et il nous tarde de découvrir ce qu’il nous réserve!



 

Enfin, c’est un projet d’un tout autre style, et d’une toute autre envergure qui va démarrer en octobre prochain: Game Fever.

Projet international, porté par le réalisateur Hervé Martin Delpierre, il s’agit tout d’abord d’une série nomade de 52 épisodes de 7 minutes, répartis sur deux saisons, nous proposant de vivre le quotidien de grandes figures du sport électronique: le joueur protoss sOs de la team Jin Air, et les membres de la section Leagues of Legends de World Elite entre autres, seront au centre de l’attention.

Dans un second temps, c’est un film qui est prévu, s’intéressant cette fois-ci à la légende de Warcraft 3 le joueur coréen Moon, durant son service militaire, ainsi que la vie à la gaming house de la structure française Millenium à Marseille. De nombreuses autres célébrités du gaming y feront également leur apparition. Suivez leur page facebook pour tous les détails et information sur ce beau projet, qui reposera sur un financement participatif, dont la partie coréenne a déjà été lancée.



[/tab][/tabgroup]

Catégories
ActualitésCS : GODota 2EsportsLeague of LegendsPC / MACStarcraft II
Tombé dans la NES quand il était petit, c'est un fan de jeux vidéo depuis l'enfance. Console, puis PC, c'est l'avènement d'internet qui scellera sa passion pour le jeu en ligne. FPS, STR, MOBA, un café, l'addition, tout l’intéresse, et il suit avec attention la scène pro à travers le monde. Au diapason de ses origines, il trouve son inspiration au sein d'une organisation secrète: #FrenchWhine.
3 commentaires
  • vashou
    17 mai 2014 at 08:27
    Laisser un commentaire

    LoL saynul

    T’as pas un article de starcraft 2 plutot ?

  • Alban Quénoi
    17 mai 2014 at 10:21
    Laisser un commentaire

    Vashou, t’es pas réveillé, clic sur l’onglet! :D

  • Café-croissant: le plein d'E-Sports – Multijoueur
    1 juillet 2014 at 14:16
    Laisser un commentaire

    […] nous vous l’évoquions lors du dernier café-croissant, un projet canadien étudiant l’E-sport à la loupe dans notre pays est en train de voir le jour. […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet