Ultra Street Fighter 4: Round four, fight!

Avis aux amateurs de bourre-pif et autres hadokens : le moment de faire chauffer les pouces sur Ultra Street Fighter 4 est pour bientôt!


Capcom vient d’annoncer le planning de sortie du prochain et ultime opus de la plus célèbre des franchises de jeu de combat. Dès les 3 et 4 juin, le jeu sera disponible en téléchargement en Amérique du Nord respectivement sur les réseaux PlayStation Network et  Xbox Live, tandis qu’il faudra patienter jusqu’au 8 août pour se procurer le jeu via Steam. Les versions boites quant à elles arriveront dans vos meilleures crèmeries le 5 août.

L'extension seule sera proposée au tarif de 14.99$, tandis que le lot complet avec le jeu de base coûtera 29.99$ sur Steam, et 39.99$ sur console. À noter que les plus impatients passant pré-commande recevront un package de costumes pour les 5 nouveaux combattants apportés par USF4.

Petit rappel, cette dernière version de Street Fighter 4 est censée frapper fort: en plus du remodelage de l'équilibre des combattants basé sur les observations de la communauté, Poison, Hugo, Elena, Rolento et Decapre seront les nouvelles figures de cette extension. De nouveaux décors, nouveaux modes de jeu, et même la possibilité de choisir la version de son personnage se greffent avec cette version: l'edition select  sera un bon moyen de se faire haïr  par ses petits camarades en prenant ce bon vieux Sagat et sa version complètement exagérée du premier Street Fighter 4. Bref, comment faire du neuf avec du vieux, et étirer pour une troisième et dernière fois la série SF4.

Pour vous mettre l'eau à la bouche, le trailer présentant les innovations de cette ultime mouture:



 

Catégories
ActualitésEsportsPlaystation 3WindowsXBOX 360
Tombé dans la NES quand il était petit, c'est un fan de jeux vidéo depuis l'enfance. Console, puis PC, c'est l'avènement d'internet qui scellera sa passion pour le jeu en ligne. FPS, STR, MOBA, un café, l'addition, tout l’intéresse, et il suit avec attention la scène pro à travers le monde. Au diapason de ses origines, il trouve son inspiration au sein d'une organisation secrète: #FrenchWhine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet