Une lettre de remerciement pour Ubisoft

J’aimerais prendre un moment pour remercier Ubisoft. Parce que, voyez-vous, sans Ubisoft, je n’aurais pas de réelle cible à viser. Activision et Electronic Arts n’essaient même plus d’innover. Le niveau de leurs foutaises est tellement élevé et paradoxalement anodin que de se lever pour manifester un dédain pour leurs pratiques est, pour être très franc, d’un ennui profond.

Mais Ubisoft veut toujours se prouver comme étant une source d’innovation dans l’industrie. Ce faisant, il semblerait qu’ils ne tentent d’innover que dans le but d’innover. C’est grâce à (ou à cause de) ce type de pensée que nous avons été exposés à ce qui pourrait être la couverture de jeu la plus raciste et potentiellement homophobe1 depuis “Custer’s Revenge”2; à un excès de profilage racial3; à la réduction d’êtres humains à l’état de statistique4; et, tout récemment, à l’usage d’excuses bidon pour ne pas avoir de personnage féminin dans Far Cry 4 et Assassin’s Creed Unity5. C’est très tristement, ironiquement et, espérons, accidentellement rétrograde.

Comme dirait une de mes amies: “Brévo, gang.”

“Et c’était purement un problème de charge de travail puisque l’on n’avait pas une lecture femelle du personnage, on n’avait pas toutes les animations. Ça donnait ce problème bizarre où vous avez un modèle féminin qui marchait, parlait et sautait comme un gars”

Bull. Shit. Venant de la compagnie qui produit le plus de produits de niaisage inutile dans un jeu à monde “ouvert” (comme jouer au poker ou s’occuper de son investissement immobilier, par exemple), je trouve qu’il y a un détournement grave de la définition de “charge de travail”. Je pourrais comprendre s’il fallait effectivement refaire toutes les animations, mais on s’entend qu’à quelques exceptions près, tout le monde court, saute et frappe de la même manière, qu’ils (ou elles) aient des seins ou pas. Ils disent qu’il aurait fallu doubler la charge de travail, tandis que tout ce qu’il faut vraiment faire, c’est changer les animations de base. Comme la marche. Ou… être debout.

Vous ne me croyez pas? C’est ce qu’a raconté Jonathan Cooper6, animateur chez Naughty Dog et anciennement animateur en chef pour Mass Effect 2, Deus Ex : Human Revolution et Assassin’s Creed III.

Pis changer le squelette? Heille, gang, on ne parle pas d’anatomie humaine à 100% ici. Si vous avez déjà fait du travail 3D, vous réaliserez rapidement que les squelettes sont assez similaires à quelques détails près. Mais en dehors de ça, c’est pas mal la même chose d’un bord ou de l’autre. Ou peut-être qu’Ubisoft voulait dire qu’il aurait fallu travailler des “squelettes” qui incluent la toujours redemandée “jiggle physics” pour simuler l’élément le plus convoité sur le corps étranger de ces créatures succulentes que l’on reconnait comme des “femmes”. Vous savez de quoi je parle :

Leurs cheveux.

Bon, oui, il aurait fallu enregistrer des voix de plus. OK, celle-là, je l’accorde. Mais, entre engager, oh, je ne sais pas, quatre comédiens mâles pour interpréter des assassins et, disons, deux comédiens et deux comédiennes pour avoir une sélection un peu plus égalitaire et arrondie, je me trouve à être incapable de défendre leur point de vue. Peut-être qu’ils voulaient donner le choix au joueur d’être un ou une assassin. Dans ce cas, oui, le budget pour les voix aurait probablement doublé (et j’ai vérifié : ça coûte cher des comédiens vocaux pour un jeu vidéo). Mais quand on considère le budget investi à créer des mondes énormes où on peut trop faire un peu de tout, et souvent avec des fonctions inutiles qui ne font que détourner le joueur du concept d’origine (j’te parle, Watch_Dogs), je trouve qu’ils auraient pu redéfinir leurs priorités et donner de quoi d’un peu plus intéressant pour presque 50 % de la démographique de joueurs de jeux actuels.

Écoutez, je ne dis pas que ce sont des mauvais jeux. Watch_Dogs est techniquement (et technologiquement) bon. L’histoire laisse à désirer et le jeu a réussi à rendre une poursuite tendue en voiture à haute vitesse aussi palpitante que de rouler à 10km/h dans un stationnement, mais les mécanismes fonctionnent très bien. Assassin’s Creed : Unity (5.0) semble être une bonne progression générale pour la série. Les animations semblent de plus en plus fluides, et l’idée de pouvoir travailler en équipe pour certaines missions est honnêtement plaisante. Far Cry 4 promet de nous plonger dans le climat inconfortable de la zone de l’Himalaya qui inclut en partie le Tibet. Sous la charge d’Alex Hutchinson, il y a des fortes chances que ce soit fait avec respect et dignité.

Mais d’être passés proche d’avoir des protagonistes femmes, et de les abandonner pour des raisons bidon, c’est honnêtement très décevant, Ubisoft.

Au mieux : n’en parlez pas. Si nous ne le savons pas, nous ne pouvons pas en faire un cas. Au pire : ne nous dites pas que vous n’aviez pas les ressources. Nous avons tous joué à Assassin’s Creed.

1 Far Cry 4
2 Custer’s Revenge (NSFW)
3 Watch_Dogs Review (Kotaku)
4 Watch_Dogs Review (Polygon) Dans la section “Information Politics”
5 Polygon "Ubisoft abandoned women assassins in co-op because of the additional work"
6 Polygon "Animating women should take 'days,' says Assassin's Creed 3 animation director"

Catégories
E3Opinion
Critique aux goûts tranchants et développeur de jeux indépendant, Moustafa se plaint beaucoup, même trop (et sans cesse, ça nous agace), mais cherche à pousser la critique constructive dans l'industrie.
3 commentaires
  • Maxwell Landry
    13 juin 2014 at 11:33
    Laisser un commentaire

    Bien d’accord avec ce texte qui met de l’avant une problématique que je croyais, bien naïvement, en baisse de régime suite aux succès de jeux où il est possible d’incarner une femme comme Mass Effect. Ce qui me laisse encore plus perplexe, c’est que le mode Multijoueur d’Assassin’s Creed 4 contenait quelques personnages féminins. Ils ont donc quelque part dans leur voûte informatique une série d’animations pour personnages féminins. Sans compter Assassin’s Creed Liberation qui mettait en vedette une femme. En matière d’excuse bidon, on ne peut demander mieux….bien malheureusement…

  • Jolin
    13 juin 2014 at 17:51
    Laisser un commentaire

    J’aimerais prendre un moment pour remercier Ubisoft. Parce que, voyez-vous, sans Ubisoft, je n’aurais pas de réelle cible à viser.

    Bon déjà avec les deux premières phrases on peut deviner le ton de l’article. Oui il n’y pas de personnages féminin, oui les excuses sonnaient bidon. Et alors? C’est effectivement dommage et si ça te choque autant et bien tu n’as qu’à boycotter leur jeu tout simplement, c’est le moyen le plus efficace.

    Le seul but de cet article semble vouloir soulever une fausse controverse et attirer des gens (vous m’avez eu j’avoue) sans rien apporter d’autre.

    PS: Ça serait bien de mettre les liens sur les références sinon c’est totalement inutile.

  • Bande annonce d'Assassin's Creed Unity : viva la Révolution – Multijoueur
    23 juillet 2014 at 10:06
    Laisser un commentaire

    […] contre, toujours aucune trace de personnage féminin! Bien sûr, Ubisoft en profite aussi pour donner envie de précommander le titre en offrant une […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet