Super Smash Bros. pour Wii U – K.O. Technique

Le bagage de la série Super Smash Bros. est grand et les amateurs de la saga sont restés relativement sur leur faim avec la version Wii de la franchise. Si la version sur portable est déjà un excellent jeu, est-ce que son grand frère peut monter la barre encore plus haut?

Lancer deux opus de Super Smash Bros. dans la même année est inédit pour Nintendo. C’est encore plus particulier pour ce cas-ci, vu que les versions ont été développées chez Bandai-Namco plutôt qu’un studio interne. Pourtant les versions 3DS et Wii U partagent énormément de similarités et ce n’est pas une mauvaise chose.

C’est le même jeu, mais...

weegeeFaire en sorte que la version portable soit le même jeu, sur 3DS et sur Wii U, était un défi de taille, mais en jouant à la version console de maison, on réalise que cette vision a été concrétisée avec succès. La vitesse et la frénésie des combats est la même. Les combos appris sur Nintendo 3DS sont aussi exécutables sur Wii U (hormis certaines mécaniques de KO louches telles que le “bowsercide” (Video youtube sur le mot)).

La formule a aussi été épicée avec un nouveau mode de jeu permettant jusqu’à 8 joueurs de se taper joyeusement sur la gueule. Le mode 8 vise vraiment les fêtes, où de nombreux amis sont présents en même temps : le résultat est un chaos absolument superbe! Ceci étant dit, la sélection des niveaux est réduite pour soutenir la quantité de joueurs, donc certaines arènes jugées trop petites ne sont pas disponibles dans ce mode de jeu. Il ne reste pas moins particulièrement amusant de voir le mode en action ou d’y participer.

Même si les personnages recensés sont les mêmes que sur la Nintendo 3DS, la sélection reste tout de même énorme. Dès le premier démarrage de jeu, 40 personnages sont disponibles : il y a de très bonnes chances que notre personnage favori soit disponible dès le début. Quelques combattants restent cachés, mais ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne soient découverts.

fox

Les arènes sont bien différentes de celles retrouvées sur la console portable. Des nouveautés ont été ajoutées pour représenter les nouveaux jeux sortis depuis le dernier Smash en plus de versions agrandies de certain niveaux trouvés sur 3DS. Certaines arènes issues de précédents Smash sont présentes pour ajouter un certain élément de nostalgie, qui est tout à fait bienvenu. De plus, la majorité des nouveaux niveaux comprend d’importantes particularités peuvant changer l’aspect du combat, telles que des planchés qui brisent ou l’apparition d’un ennemi qui se fera un plaisir de détruire le niveau si on ne lui donne pas assez d’attention.

main

Comme sur la version Nintendo 3DS, tous les niveaux sont transformables en mode “Final Destination” avec une seule plateforme plate. Chaque nouveau niveau possède sa décoration unique et permet à ceux qui sont du milieu plus compétitif de combattre sans objets ou dérangements extérieurs.

Du contenu à la tonne

La version Wii U de Super Smash Bros. regorge de contenus des plus intéressants. Des modes bien prisés sont de retour tels que le “Special Smash”, qui permet d’ajouter des conditions drôles et amusantes à des combats normaux. En mode solo et multijoueur, plusieurs nouveautés s’offrent à nous : Master Order et Crazy Order permettent d’enchaîner des combats de plus en plus difficiles pour finir soit contre Master Hand, soit contre Crazy Hand, et d’offrir d’excellentes récompenses à ceux qui termine le défi. Le mode classique a aussi été retapé et permet au joueur de choisir ses combats. Le tout peut varier d’un combat singulier à une baston comprenant huit compétiteurs. Les évènements avec des objectifs bien définis sont aussi de retour avec de nouveaux défis aussi difficiles que frustants.

Une nouvelle addition qui peut apporter un petit extra aux fêtes est le mode jeu de table “Smash Tour”. Celui-ci permet à quatre joueurs de cumuler des statistiques et des personnages. Le jeu se déroule comme dans Mario Party du fait que chaque personne puisse activer des combats spéciaux à chaque tour. À la fin de la partie, une mêlée générale s’organise avec les quatre joueurs, et leur nombre de vies est défini par le nombre de personnages accumulés dans le jeu. Malheureusement, ce mode est très mal expliqué malgré les instructions et semble avoir été implanté rapidement. Il est relativement plaisant, si on peut le comprendre.

smash_tour_wii_u

Il serait difficile de faire le tour de tout ce qu’il y a à faire, mais une absence est marquante : le mode aventure n’est plus. Introduit avec Super Smash Bros Melee sur GameCube, ce mode nous faisait passer à travers divers niveaux pour atteindre un but. La réception mitigée de The Subspace Emissary sur Super Smash Brawl sur la Wii a probablement permis de mettre la hâche au mode de jeu quelque peu lourd.

Au moment de la rédaction de cette critique, le mode en ligne de Super Smash Bros pour Wii U n’a pas été activé, nous n’avons donc malheureusement pas pu essayer ce mode de jeu. De plus, nous n'avons pas pu faire l'essais d'un duel d'Amiibo. Nous ferons un ajout à cette critique lorsqu’il sera disponible.

Le plus beau des Smash

S’il y a une chose absolument remarquable, c’est bien le niveau de détail des arènes et des personnages. Jamais Super Smash Bros. n’a eu si fière allure. Ce qui est impressionnant est aussi le fait que le jeu ne souffre d’absolument aucun ralentissement malgré toute l’action qui peut se passer. Même dans les mêlées à huit joueurs dans des arènes ridiculement trop grandes, on ne sent pas que le jeu en souffre. Et les personnages sont facilement identifiables dans le chaos.

Une nouvelle dimension, l’Amiibo.

Les nouveaux jouets à collectionner de Nintendo, les Amiibo, font leur apparition avec le soutien de Super Smash Bros. comme premier pas. Les figurines donnent une certaine tangibilité à l’élément de personnalisation qu’on retrouve sur Nintendo 3DS. Votre Amiibo est une représentation physique d’un personnage de Super Smash Bros. Dans le cas de cette critique, j’ai reçu l’Amiibo de Samus nous permettant de fait monter son niveau. À chaque nouveau rang, elle gagnait en intelligence et apprenait de nouveaux mouvements. Il est particulièrement remarquable de voir que le personnage de l’Amiibo s’adapte à mon propre style de jeu et trouve des manières intelligentes de contrer des techniques qui étaient pourtant efficaces contre lui quelques niveaux plus tôt.

samus

Le combattant représenté par le jouet peut monter jusqu’au niveau 50, que ce soit par combat contre d’autres Amiibo, contre vous ou contre l’ordinateur. Vous pouvez aussi contrôler le personnage si vous le désirez. Plus le niveau est haut, plus il pourra être muni d’équipements spéciaux accumulés durant le Smash Tour, le mode All Star et le mode Classique. Chaque équipement peut influencer les statistiques du personnage ou donner des pouvoirs spéciaux. Mais attention, on ne peut en donner qu’une quantité déterminée par le niveau. Il faut donc choisir judicieusement.

Même si l’Amiibo est très accessoire au jeu, il y a eu du travail pour qu’il soit rapide et plaisant de l’utiliser. L’addition est intéressante mais le 13$ demandé pour accéder à ce mode de jeu est un peu cher payé.

TKO!

Super Smash Bros. Wii U est possiblement le meilleur jeu de la série, avec son petit frère sur Nintendo 3DS pas très loin derrière. Le jeu résoud beaucoup de problèmes rencontrés dans les précédents opus, tout en procurant des combats rapides et amusants pour tout genre de joueur, de l’expert epuis 10 ans au débutant. Tristement, les modes accessoires peuvent être difficiles à suivre ou simplement ignorés, mais peuvent être grandement amusants si on leur donne une chance. L’addition de l’Amiibo est intéressante, mais ne justifie pas de courir au magasin pour s’en procurer. Super Smash Bros. Wii U n’en reste pas moins un des meilleurs jeux sur la console, et de loin.

daily_2013-09-09

Catégories
CritiquesNintendoWii U
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Un commentaire
  • JiCi
    19 novembre 2014 at 17:48
    Laisser un commentaire

    Le seul hic que j’ai avec le jeu, que ce soit la version 3DS ou la version Wii U, c’est la sélection des personnages. Oui, d’accord, le choix est grand, sauf que j’ai de la difficulté à croire qu’ils ont:
    1) dû couper des personnages en raison de la 3DS et
    2) avoir à ajouter des clones pour souffler l’alignement.

    J’m’explique:
    1) Ils ont coupé plusieurs persos de Brawl, comme Wolf, Lucas, Squirtle, Ivysaur et les Ice Climbers. La raison principale était qu’ils ont eu de la misère avec l’espace… même si j’peux prendre une carte SD de 64 GB pis la mettre dans mon 3DS. Bon, on a déjà assez de persos de Star Fox, Earthbound et Pokémon, mais quand même. De plus, les Ice Climbers ont été coupés apparemment à cause que le système 3DS n’était pas capable de bien les faire fonctionner. Bizarrement, la 3DS est plus puissante que la Wii (Brawl avait les Ice Climbers) et le 3DS peut rouler une image stéréoscopique 3D sans lunette à 60 images secondes… ce que les premiers jeux de 3DS, comme Dead or Alive Dimensions, ne pouvaient pas faire. J’sais pas, mais me semble qu’ils ont baissé les bras trop tôt au lieu de chercher un moyen d’intégrer les Ice Climbers.

    2) SPOILERS (est-ce que la fonction est disponible ici?)
    Dr. Mario, Dark Pit et Lucina sont des clones, de Mario, Pit et Marth, respectivement. Les gens peuvent détester Brawl quand ils le comparent à Melee autant qu’ils le veulent, mais Brawl n’avait pas de clones: Ganondorf, Toon Link, Falco, Wolf et Lucas jouaient tous très différemment et avaient des attaques normales uniques, un peu comme Luigi. Ici, Dr. Mario, Dark Pit et Lucina sont quasiment des copies conformes. Dark Pit, par exemple, n’utilise aucune arme différente de Pit, malgré le fait qu’il tient à la main un sniper rifle sur son trophée. Pourtant, Kid Icarus: Uprising a ajouté tout un arsenal à Pit. Je peux comprendre que Lucina soit un perso séparé, et non un costume alternatif de Marth comme spéculé, mais elle aurait pu avoir plein de nouvelles attaques héritées de Chrom, et non de Marth, surtout avec le joke “I guess I’ll have my chance another day (je suppose que j’aurai ma chance un autre jour)”. Un baume, c’est quand même mieux que rien, Chrom, surtout pour ta fille. Dr. Mario finalement… oh boy… aurait dû être un costume pour Mario, parce que sincèrement, c’est le plus bas qu’on peut aller pour faire le travail à moitié. Au moins, Dark Pit et Lucina ont une certaine valeur narrative à leurs jeux respectifs.

    Sakurai expliquait l’ajout de clones avec l’analogie suivante: Les clones, c’est comme recevoir un dessert après un grand festin. Le problème, c’est qu’on aurait tous mieux apprécier le gâteau Forêt Noire à trois étages que le petit jell-o cheap des centres communautaires.

    Au final, j’aime bien le jeu, mais j’aurais ajouté les persos manquants de Brawl et au moins fait de Dark Pit et Lucina des persos uniques. Bon, j’aurais aussi ajouté d’autres persos comme Isaac de Golden Sun, Zael de The Last Story, Aeron de Pandora’s Tower, Andy d’Advance Wars, Agents J, Derek et Morris d’Elite Beat Agents et Ray Mk III de Custom Robo, mais quand même… J’ai Little Mac, Shulk, Duck Hunt et Mega Man, donc c’est ok ^_^

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet