Amiibo – Le “Toys to Life” selon Nintendo

Après les Skylanders et l’univers de Disney Infinity, un autre concurrent entre dans l’arène du genre “Toys to Life”. Nintendo arrive avec sa propre offre nommée Amiibo. Est-ce que les figurines de Mario et Pikachu pourront percer un marché dominé par Mickey Mouse, les Avengers et Spyro?

Dès le départ, on peut remarquer que Nintendo y va d’une stratégie différente avec ses jouets face à la compétition. Une figurine pourra être utilisée à travers plusieurs jeux plutôt que d’être simplement consignée à un titre spécifique. Donc un Amiibo de Link peut être employé comme il l’a été conçu dans Super Smash Bros. en plus de faire office de clef débloquant une nouvelle arme dans Hyrule Warriors, ou obtenir un nouvel habit pour votre Mii dans Mario Kart 8. Bref, une figurine aura plusieurs utilisations en plus d’être un objet de collection.

amiibo-samus05

La synchronisation entre le jouet et le gamepad est rapide et ne nécessite pas la présence obligatoire de l’Amiibo sur le gamepad en tout temps. D’un simple contact, les données sont transférées vers la console et nous donnent le résultat attendu. Une différence plus que bienvenue étant donné que Skylanders et Infinity demandent d’avoir un périphérique en plus du jeu. Plus d’arrêts soudains à cause d’un jouet mal détecté.

D’un point de vue matériel, le jouet est robuste et bien construit. Il pourra résister aux nombreuses chutes d’une tablette causées par un chat mécontent ou aux nombreux combats épiques qu’un enfant aurait avec ses jouets. Ceci étant dit, comparé à une figurine de Disney Infinity, l’Amiibo de Samus, du moins, est beaucoup moins lourde et ne semble pas fait d’un énorme bloc de plastique.

amiibo-samus02

La figurine est particulièrement bien détaillée. le personnage est fidèle à sa représentation virtuelle dans le jeu en presque tous points. Leurs poses varient de la marche à des mouvements complexes, tels qu’un saut ou une attaque colorée.

Ceci étant dit, on peut se demander si l’Amiibo en vaut le coup. Avec un prix indiqué d’environ 13$ par figurine, le tout commence à devenir cher. Surtout si on veut de nouveaux costumes pour notre Mii à Mario Kart sans avoir l’intention d’utiliser sa fonction primaire sur Super Smash Bros. Et tel que mentionné dans notre critique de Super Smash Bros pour la WiiU, l’Amiibo reste un élément accessoire au jeu sans apporter une réelle valeur ajoutée.

L’Amiibo est possiblement un concept qui devrait être rafiné avant d’en réellement valoir la peine pour les jeux futurs et actuels. Comme objet à collectionner, l’Amiibo reste un bon achat pour le fan de Nintendo.

Catégories
CritiquesNintendo
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet