Les moments les plus marquants de l’année 2014

C’est le temps des vacances, des réunions familiales, du lait de poule trop alcoolisé et des rétrospectives annuelles. L’équipe Multijoueur n’y échappe pas et vous propose un retour sur les moments forts ayant marqué l’industrie du jeu en 2014.

Facebook achète Oculus Rift

OculusVR Le casque de réalité virtuelle Oculus Rift a eu une histoire assez imprévisible depuis les balbutiements du créateur, Palmer Luckey, âgé de 19 ans à l’époque. Après une campagne kickstarter en 2012 qui a dépassé son objectif de plus de 2 millions de dollars, le développement de ce que plusieurs perçoivent comme l’avenir du jeu vidéo a bondi.

Devant le gain de popularité et le potentiel de la compagnie Oculus VR, la compagnie Facebook s’est approprié l’entreprise dans une transaction qui totalise 2 milliards de dollars. Une acquisition inattendue qui permet à Facebook d’avoir quelques surprises à lancer dans un futur développement supposément révolutionnaire des communications et des réseaux sociaux. Entre temps, le développement des jeux en réalité virtuelle continue à se développer parallèlement, avec d’autres casques comparables qui feront leur arrivée, comme le projet Morpheus de Sony.

L’offensive de Blizzard

blizzcon Comme à l’accoutumée, le Blizzcon de 2014 a été très riche en nouvelles entourant les jeux de la célèbre compagnie. L’empire contre-attaque Valve, développeur du très célèbre Team Fortress 2, avec l’annonce d’Overwatch, une nouvelle franchise de leur part depuis 10 ans. Ce nouveau jeu de tir d’équipe aux personnages uniques et excentriques risquerait bien de détrôner Team Fortress 2, qui dominait le genre depuis presque 8 ans.

Une belle expansion pour Starcraft 2, Legacy of the void, a été annoncé comme un jeu indépendant de l’original (stand alone). De plus plusieurs autres annonces de Blizzard ont été faites, telles que des nouveaux champions pour Heroes of the Storm.

Hearthstone s'impose également partout dans le monde du jeu en 2014. Le gaming dit casual et le compétitif s'y prêtent, on y joue autant sur mobile que PC et il est désormais l'un des jeux les plus écoutés sur Twitch. Le jeu de stratégie de cartes à la sauce Warcraft qui rappelle Magic : The Gathering a permis à Blizzard d'encore plus élargir son empire.

Sony au repos

ps4À pareille date l’an dernier, la console de Sony dominait largement les ventes et semblait destinée à un brillant avenir. Si 2015 demeure rempli de promesses pour la PS4, sa dernière année fut marquée par les délais de projets ainsi que par une quasi-absence de titres exclusifs, particulièrement cet automne alors que  la seule offre se limita à Little Big Planet 3 et Drive Club. Cette situation a permis à la Xbox One de reprendre du tonus dans la course à la suprématie du marché des consoles.

XBox est de retour

SunsetOverdriveretrospective

Sans casser la baraque, les têtes pensantes chez Microsoft ont eu la brillante idée de ne plus inclure la Kinect dans l’ensemble de base ce qui mena à une baisse de prix plus que bienvenue. Ajoutez à cela un rabais supplémentaire de 50$ pour la période des fêtes et quelques jeux exclusifs de qualité en Sunset Overdrive et Forza Horizon 2 et les ventes de la XBox One se sont vu dépasser celles de la PS4 durant la grosse fin de semaine de l’Action de Grâce aux États-Unis. S’il est encore très tôt (et toujours un peu futile) de célébrer un gagnant dans cette éternelle rivalité, il semble évident que Sony ne pourra plus siéger sur ses lauriers et devra assurer une riposte de qualité si les dirigeants désirent retrouver leur trône. Ce qui risque fort bien de se produire si l’on se fie aux nombreux projets de qualité révélés lors de l’événement Playstation Experience.

La Wii U commence à vendre, Nintendo sort du gouffre

smashbros

L'année a été difficile pour Nintendo, particulièrement au début. La Wii U n'avait tout simplement pas vendu durant la période des fêtes, particulièrement parce que la compagnie n'avait pas capitalisé sur l'année d'avance qu'elle avait pour avoir un porte-folio de jeu intéressants pour sa console. Puis, au mois d'avril, des annonces de pertes pour une troisième année consécutive sont annoncées, du jamais vu depuis que la compagnie à pris le tournant des jeux vidéo il y a plus de trente ans. C'est à coup de gros canons que Nintendo a su renverser la vapeur pour les ventes stagnantes de sa console avec un Mario Kart 8 très solide et un Super Smash Bros. qui a reconquis un public blasé par le dernier jeu sur la Wii. Et ce n'est pas fini, l'année 2015 s'annonce particulièrement chargée en nouveaux titres pour la compagnie avec Splatoons et Yoshi's Wooly World en plus du prochain Zelda et d'un possible Star Fox qui sont en route.

Les jeux repoussés

arkhamknight

2014 constitua la première année complète lors de laquelle les nouvelles générations de consoles ont pu se délier les jambes et se flexer les muscles. Malheureusement, les studios n’étaient peut-être pas aussi prêts qu’on nous le laissait croire. En résulta une absence notoire de sorties promises en octobre 2014, qui paraîtront plutôt l’an prochain. Parmi ces titres se retrouvaient des projets très attendus tels: Batman Arkham Knight, Evolve, The Order: 1886, Tom Clancy’s The Division et Quantum Break. Les joueurs sont habitués à des délais et souvent ces derniers permettent réellement d’apporter de nombreuses améliorations. Il n’en demeure pas moins que ces titres, jadis attendus à l’automne, auraient peut-être ajouté une touche d’enthousiasme populaire à une saison ainsi qu’à une année qui restera bien peu mémorable dans la mémoire des gamers et gameuses jouant principalement sur consoles.

Le sexisme : l’éléphant dans la pièce

bayonetta-2

Qu’il s’agisse de la représentation féminine dans les jeux, du rôle des femmes dans le journalisme et dans l’industrie du jeu, la critique du sexisme est une boîte de Pandore. Impossible d’en parler sans engendrer une remise en question des normes esthétiques et de création,de faire bouillonner le machisme d’une portion des gamers et d’amplifier une naïve misogynie disproportionnée de certaines communautés en ligne. quiet-mgs-v En observant l’esthétisme de Bayonnetta et Quiet (MGS V) ou en suivant les périples de l’infâme Gamergate, il est assez évident que le rôle des femmes et leurs fonctions dans le jeu vidéo demeure un sujet toujours considérable.

Dans un monde de gamers à presque parité sexuelle, le sexisme demeure tristement l’éléphant dans la pièce. L’année 2014 est marquée par différentes critiques et dénonciations féministes nécessaires dans l’industrie du jeu. Hélas, il y aura toujours différents groupes et individus qui alimenteront des scandales et un certain déni de la misogynie qui règne dans un domaine qui touche autant le journalisme, l’art et l’équité sociale. Ce débat transcende même le jeu et atteint les problèmes les plus fondamentaux du sexisme dans notre société.

Les hauts et les bas d’Ubisoft

huYDJC2-665x385

Ubisoft a connu une année très agitée, suivant un parcours parsemé de bons coups moins médiatisés et de plusieurs maladresses qui, de leur côté, ont toutes su faire les manchettes. L’entrée dans les consoles nouvelle génération de la série Assassin’s Creed a frappé un mur avec la sortie clairement prématurée d’Assassin’s Creed: Unity. En offrant un produit contenant plusieurs bugs ainsi qu’une campagne maladroite pour se faire "pardonner", Ubisoft a su engendrer une vaste déception (pour ne pas dire frustration) au sein des fans de la franchise. Il demeure plus frappant que jamais que la série bénéficierait d’une année ou deux de repos. The Crew est également loin d’avoir fait l’unanimité. Le jeu de course en MMORPG étant présenté comme une révolution du genre a déçu une grande majorité des adeptes de jeux de course. Sans oublier les nombreux bugs défiant les lois de la physique ayant accompagné le jeu… Watch Dogs, autre jeu à monde ouvert, était attendu comme un concurrent à Grand Theft Auto, avec une histoire plus "sérieuse" et un nouveau mécanisme intéressant, le hacking de l’environnement, qui aurait ajouté à la variété du jeu. Bien que le jeu puisse être considéré comme un succès en ce qui concerne ses ventes, son succès critique modéré auprès des joueurs démontre que l’engouement ayant précédé la sortie dépassa largement l’appréciation générale du titre.

ChildOfLightIl serait toutefois malhonnête de ne pas célébrer les bons coups du studio. Ces derniers concernent notamment des jeux moins connus, ayant bénéficié d’une moindre machine promotionnelle. Des titres comme Child of Light et Valiant Hearts demeurent dignes de mention de par leurs  designs artistiques uniques et leurs charmes indéniables. Il nous apparaît important de féliciter la sortie de ces jeux originaux. Le dernier Far Cry prouve, de son côté, qu’il est encore possible de se rabattre sur une grande franchise et offrir un produit de qualité, et ce, sans réinventer la roue. Finalement, n’oublions pas qu’Ubisoft a permis à South Park: The Stick of Truth d’apparaître sur les tablettes. Bien que le développement se soit effectué sous la tutelle des artisans d’Obsidian, Ubisoft a réussi à sortir le projet des limbes après la faillite de THQ, et pour cela, mérite une bonne main d’applaudissements.

L’usine à histoires de Telltale Games

Tales-From-The-Borderlands

Il ne fait aucun doute que le studio peut compter sur des concepteurs narratifs extrêmement doués. Le succès et la qualité des séries telles The Walking Dead et The Wolf Among Us ont toutefois moussé les ambitions de Telltale Games qui a prouvé cette année que rien n’est à l’abri de leur populaire traitement épisodique. Le studio qui planche activement sur Tales from the Borderlands et Game of Thrones, deux séries qui connaîtront vraisemblablement un important succès, s’est fermement positionné comme un joueur majeur dans l’industrie et il faut féliciter un tel succès.

minecraft_storymode_logo_650pxIl est toutefois possible de se questionner sur l’avenir à long terme du studio. L’annonce de Minecraft: Story Mode en laisse plusieurs perplexes. Certains membres de l’équipe craignent une perte de qualité au profit d’une quantité exponentielle de projets. Il ne faut pas oublier que bien que narrativement solides, les titres de Telltale comptent régulièrement de nombreux problèmes techniques et graphiques. Il pourrait être dangereux d’écrémer le talent et de diviser les équipes afin de couvrir des ambitions potentiellement financières.

L’achat de Mojang par Microsoft

minecraft

Dans une des plus grosses transactions de l'année, soit 2,5 milliards de dollars (encore plus importante encore que l'achat d'Oculus Rift par Facebook), Microsoft acquiert la compagnie qui créa le plus grand jeu indépendant: Mojang. Mojang était la copropriété de Notch, le Suédois responsable du légendaire jeu Minecraft. Les anciens propriétaires de Mojang ont quitté la compagnie pour poursuivre d’autres buts personnels. On sait que Notch a acquis une énorme maison pour aussi peu que 70 millions de dollars.

La fin de M.Net

maxresdefault

Vendredi 19 décembre dernier marquait la fin d’une époque. L'époque où le jeu vidéo et la technologie, des domaines parmi les plus importants du divertissement, des arts et de l'économie, étaient traités dans une émission télévisée avec une bonne rigueur journalistique. M.Net, avec Denis Talbot, doit s'éteindre après 16 ans de fidèles services au journalisme techno. Au moins, soyons rassurés : cette perte est compensée grâce à l'ajout d'une nouvelle télé-réalité américaine douteuse. Merci, M.Net!

En bref…

L’année 2014 se démarque plutôt par des événements en périphérie du jeu vidéo, particulièrement au niveau culturel, journalistique et corporatif. L’affirmation de l’E-Sport en tant que domaine distinct du jeu, les maladresses en relations publiques des grands développeurs, les outrages journalistiques et les transactions massives (comme l’achat de Twitch, de l’Oculus et de Mojang) sont des moments nettement plus marquants que les sorties de jeux 2014. Qu’attendrons-nous pour l’année 2015? Espérons bien une période qui sera plutôt marquée par la sortie de jeux mémorables… et sans bugs!

À venir dans notre prochain article de rétrospective 2014 : les meilleurs et les pires jeux de 2014!

Catégories
Dossiers
Sur Multijoueur, vous y trouverez une source d’infos 100% jeux vidéo! Fondé en octobre 2013, le site est depuis en croissance constante grâce à une équipe passionnée qui travaillent fort pour vous livrer quotidiennement du contenu informatif, divertissant, intègre et varié. Multijoueur transcende les nouvelles et les critiques. L’équipe participe à la couverture de plusieurs événements locaux, tels que le Comiccon de Montréal, les finales de l’ESWC, Montréal Joue. Elle diffuse également sur une base régulière des vidéos “let’s play” québécois sur sa chaîne Twitch et Youtube.
Un commentaire
  • Le meilleur et le pire des jeux 2014 – Multijoueur
    30 décembre 2014 at 10:00
    Laisser un commentaire

    […] Les moments les plus marquants de l’année 2014 […]

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet