League of Legends: moins de ping, plus de pong!

Considérant les récents problèmes de "lag" sur la côte Est nord-américaine, Riot Games a pris la décision de construire son propre réseau. Un projet d'envergure qui en réjouira plus d'un! Un résumé du problème et de la solution.

Riot en a fait l'annonce officelle , ça y est, le jeu le plus joué au monde aura bientôt son propre réseau afin d'éviter les hausses de '"ping'' intermittentes en jeu. Un problème qui se dessine majoritairement sur la côte Est compte tenu du fait que les serveurs se situent complètement à l'opposé. Cette annonce est un réel soulagement pour la communauté d'invocateurs canadiens et américains qui devaient subir des latences en jeu, particulièrement ces derniers mois.

Jouer dans le trafic, c'est pas vraiment jouer

La raison pour laquelle LoL est si touché par les problèmes d'achalandage est tout simplement le nombre ahurissant de 27 millions de joueurs par jour. Imaginez vous rendre à Montréal un matin de semaine vers 7h, c'est à peu près à quoi ressemble l'envoi de données vers les serveurs de Riot lors de périodes occupées. En fait, votre donnée peut passer par plusieurs ordinateurs avant d'arriver aux serveurs car toutes les autres voies rapides sont à capacité maximale. La solution la plus efficace : créer un réseau propre au jeu qui permettra aux données de voyager en lien plus direct avec les serveurs. Donc, plutôt que de devoir prendre un chemin plus long lors de périodes achalandées, il y aurait des « voies réservées » ou plutôt exclusives aux sessions de League of Legends. Ces supers autoroutes permettront un temps de réponse encore plus rapide et diminuera le « lag » in-game.

Voici un test amusant que vous pouvez effectuer sur votre ordinateur. Pour comprendre à quel point l'information envoyée prend un chemin parfois très détourné, appuyez et retenez la touche Windows de votre clavier + la lettre R. Écrivez « cmd » (sans les chevrons) puis la touche entrée. Dans la fenêtre noire qui apparaîtra, tapez « tracert 216.52.241.254 » (encore sans les chevrons) puis la touche entrée et vous verrez par où passe l'information avant d'arriver à destination chez Riot. J'ai fait le test et pour ma part, ça passe par environ 16 étapes, incluant quelque part à Toronto et Chicago. L'idéal pour qu'un jeu en ligne soit extrêmement fluide, c'est vraiment d'envoyer peu d'informations nécessaires avec le moins de transferts possible.

Du jamais vu chez les compagnies de jeux

C'est bien la toute première fois qu'une compagnie de jeux vidéo s'embarque dans un projet du genre. Considérant que tout cela nécessite de convaincre plusieurs fournisseurs d'accès internet d'embarquer dans le projet avec eux et aussi un énorme budget, Riot donne vraiment tout pour rendre l'expérience de jeu encore plus agréable pour ses joueurs. Si vous vous demandez pourquoi ceci ne s'est pas produit plus tôt, c'est en fait la première année assez lucrative pour Riot pour entamer son propre réseau. Avec un revenu de 654 millions de dollars en 2013 et environs 964 millions entre janvier et septembre 2014, la ligue des légendes sera probablement le premier jeu à dépasser le cap annuel du milliard de dollars en revenu via micro-transactions.

C'est un énorme investissement qui marquera à jamais l'histoire du jeu vidéo. Je dis bien investissement, car même le jour venu où ce réseau ne sera plus nécessaire pour Riot, les installations physiques resteront en place et pourront être vendues au profit du prochain jeu en ligne populaire qui pourra bien se le permettre.

Réjouissez-vous! Vous n'aurez pas à attendre bien longtemps, Riot a déjà pris contact avec la majorité des fournisseurs de service internet et toutes leurs infrastructures devraient être en place vers la fin mars.

Catégories
ActualitésLeague of Legends
"Cosplayeuse" et artiste multi-disciplinaire. Privée de jeux vidéos quand elle était petite, elle se rattrape avec les années, sur consoles et PC! Ses favoris sont League of Legends, Warframe, Diablo III, Heroes of the Storm, Skyrim et Fallout 4.
Un commentaire
  • Robert Dupont
    2 février 2015 at 23:49
    Laisser un commentaire

    Tout à fait inacceptable qu’un jeu aussi joué traite si mal ses clients nord américains. Si ils veulent être respectés dans le domaine des E sports, faut que la connection soit stable et que ça ne finisse pas en 4v5 1 partie sur 3…

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet