L’E-Sport québécois a besoin de vous!

À l’heure de la mondialisation dans tous les domaines, un constat peut paraître surprenant : quand il s’agit de compétition E-Sports, les Québécois se voient systématiquement refuser leur participation aux tournois étasuniens. Boréal eSports a donc décidé de prendre le dossier en main et de sonner la charge. #StopQuebecExclusion.

Si l’E-Sports est incontestablement une discipline en pleine expansion, celle-ci reste un phénomène jeune et manquant parfois de structure et de cadre cohérent. Ainsi, des aberrations peuvent parfois survenir, comme des règlements stupides concernant la communauté LGBT dans un tournoi philippin, par exemple… Mais plus proche de nous, c’est une autre injustice qui perdure depuis bien trop longtemps : les grandes ligues américaines refusent quasi systématiquement l’accès au joueurs provenant de notre belle province. Pointée du doigt par les soi-disant avocats : la régie des alcools, des courses et des jeux du Québec.

Boréal s’en va-t-en guerre

La plus grosse structure multi-gaming au Québec, Boréal eSports, a donc décidé de remuer la communauté des joueurs pour faire changer les choses. Sur leur site internet, la problématique est ainsi exposée, preuves légales à l’appui, et démontre que la loi québécoise est injustement invoquée. Oui, le jeu et les concours impliquant des récompenses substantielles sont sous le joug d’une réglementation bien définie, mais la réponse des instances québécoises quant aux compétitions est claire : “Les concours comportant une forme de compétition quelle qu’elle soit : physique, artistique, intellectuelle ou autre, ne sont pas des concours publicitaires. Par conséquent, ces offres permettant de gagner des prix ne relèveraient pas de la compétence de la Régie”. Il est donc dommage que les plus grandes ligues américaines se bornent à garder leurs œillères, et empêchent les joueurs québécois de se mesurer à la scène nord-américaine, ou encore les forcent à devoir “tricher” sur leur provenance.

#stopquebecexclusion

Lorsque l’on se bute à l’absurde bureaucratie, il reste la solution de la voix de masse. À l’instar de la communauté Smash Bros. qui sut faire plier Nintendo lors de l’ EVO 2013, la volonté de Boréal est d’en appeler à la communauté et mettre en lumière la situation dans laquelle se trouvent les joueurs québécois. Il est donc primordial d'informer avec justesse les joueurs sur le cœur du problème, qui n’est non pas la loi québécoise, mais les organisations elles-mêmes. Multijoueur se joint donc à Boréal pour donner de la voix, et répandre l’information sur les réseaux. #StopQuebecExclusion !

Catégories
ActualitésEsports
Tombé dans la NES quand il était petit, c'est un fan de jeux vidéo depuis l'enfance. Console, puis PC, c'est l'avènement d'internet qui scellera sa passion pour le jeu en ligne. FPS, STR, MOBA, un café, l'addition, tout l’intéresse, et il suit avec attention la scène pro à travers le monde. Au diapason de ses origines, il trouve son inspiration au sein d'une organisation secrète: #FrenchWhine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet