Saison 5, retour sur les transferts de l’hiver

Alors que les LCS ont repris depuis trois semaines, et que les LCK (Ancien OGN) ont repris au courant janvier, penchons-nous sur les transferts ayant secoué l’hiver de l’e-sport League Of Legends. Une fois n’est pas coutume, les transferts les plus spectaculaires de l’intersaison sont à mettre au crédit de la Corée et de l’Europe.

La Corée a tout d’abord vu un exode massif de ses joueurs les plus talentueux. Citons en premier lieu la dissolution de l’équipe championne du monde, les Samsung White. En effet, même si la structure reste en place, tous les joueurs de l’équipe sont partis vers de nouveaux horizons.

Mata, DanDy et Heart évoluent maintenant sous les couleurs de l’équipe chinoise Vici Gaming, tandis que PawN officie sur la midlane des Chinois de Edward Gaming.
Parmi les autres départs importants en Corée, parlons de Piglet : l’ADC mythique des SKT a quitté la structure pour rejoindre l’emblématique équipe nord-américaine Curse Gaming, depuis passée sous le giron de l'organisation Team Liquid, célèbre pour son activité sur Starcraft II.


Dandy nouveau Jungler de Vici Gaming

En Europe, les transferts les plus importants sont ceux qui entourent Fnatic. Il s'agit des départs de xPeke et sOAZ pour l’équipe Origen créée par Peke lui-même, le départ à la retraite de Cyanide et surtout la révélation Rekkles qui a rejoint la structure européenne Elements, où il a retrouvé Froggen pour mener l’équipe qui semble être la mieux armée dans ces LCS EU.

500px-FnaticSpring2015
Les nouveaux Fnatic écrasent tout sur leur passage actuellement !

En Amérique du Nord, les transferts les plus importants concernent TSM avec le départ d’Amazing, remplacé par le jeune Sant0rin, et l’arrivée d’Impact chez la jeune structure Impulse.

Toujours en Amérique du Nord, quelques transferts de moins grande envergure ont pris place. On peut citer le départ à la retraite de Voyboy, emblématique midlaner de la team Curse, remplacé par le Coréen Fenix.
En Europe, Ryu et H0R0 ont fait du chemin, signant au début de l’été pour la structure française Millenium mais se faisant éliminer trois semaines plus tard par les Giants lors de l’expansion tournament. Le contrat des deux joueurs étant rendu caduque par cette élimination, ils ont tous les deux rebondis dans deux équipes luttant en LCS cette année. Ryu a intégré H2K, remplaçant Febiven parti chez Fnatic, et H0R0 a trouvé sa place chez Meet Your Makers.
Pour terminer avec les transferts, on notera en Corée l’arrivée de Bang, Wolf et MaRin, anciens joueurs de la line-up SKT T1S chez les SKT, et le retour de MadLife chez CJ Entus.

Ça commence à bien marcher :

- Au rayon des bonnes surprises en ce début de saison, on notera Forg1ven chez Sk. Avec l’arrivée de l’Adc Grec, Sk a probablement enregistré l’un des meilleurs transferts de l’année, son duo avec NRated ravageant actuellement tout sur son passage. Avec une seule mort au compteur, il s’impose comme l’un des meilleurs Adc occidentaux.

20150118203533-7902
Forg1ven a changé la donne en Europe avec les Sk

- Les arrivées de Mata, DanDy et Heart chez Vici Gaming sont un élément massif de cet intersaison. En effet, pour une équipe venant de se qualifier pour les LPL, se retrouver à compter dans le roster trois des derniers champions du monde en titre et le MVP des derniers Worlds, ça impose clairement une envie de gagner vite et bien tout ce qui se trouve sur la route. Attention tout de même à la surchauffe ou à un trop plein d’ambition.

- La team Fnatic, en libérant le groupe légendaire mené par Peke et sOAz, a pris un gros risque. Recruter une équipe de jeune talents représente un réel pari, et si ces talents comptent deux Coréens peu connus, c’est encore plus risqué. Avec la première place en LCS EU, les Fnatic montrent que le risque, ils aiment ça, et ils en redemandent ! N’est-ce pas Gromp ?

Gromp Slayer
Gromp Tueur de Fnatic depuis 2015

Ça marche moins bien :

Au rayon des déceptions, on peut relever plusieurs faits :

- Piglet chez Curse n'est pour l'instant clairement pas une réussite. Avec son absence durant les deux premières semaines, le génie de la Vayne a mal commencé son histoire d’amour avec la scène NA, quittant le stage en larmes lors de la dernière game. Piglet semble ne pas se sentir bien au sein de la line-up américaine.

- Les départs massifs de Corée restent discutables. Il serait trop long de les lister et d'analyser les répercussions à long terme, mais voir la majorité des stars coréennes quitter le pays natal pour la Chine ou la région NA fend le cœur à la majorité des fans de la scène. Gageons tout de même pour la Corée que les jeunes joueurs pourront montrer au monde qu'elle a encore du talent à revendre.

- Ryu et H0R0 partent en balade. Ici, on parle plutôt de deux joueurs talentueux, mais n’ayant pas encore trouvé de chimie avec leurs équipes. Si Ryu commence à prendre ses marques en Europe, H0R0 semble englué chez les MyM, montrant un niveau faible et peu d’entente avec ses coéquipiers.

406d86a97a3707a30d559642b6da655b66a552fa
Ryu prend ses marques doucement chez H2K

Drama à venir :

- Rekkles va partir en clash, c’est dit c’est fait. Le prodige européen qui a quitté Fnatic au mois de novembre pour les Elements et leur soif de titres se retrouve bien seul dans une équipe où il n’est plus le centre du monde. Récemment et sur son Ask.fm, Rekkles a notamment fait part de son désarroi et de sa solitude chez Elements. Pointant du doigt une mauvaise communication dans l’équipe et avec le management, il aurait par ailleurs dit qu’il regrettait son départ de Fnatic. Dommage pour Rekkles qui devrait rester chez Elements au moins jusqu'à la fin du Spring Split.

Capture d’écran 2015-02-10 à 13.44.40
Rekkles ne se sent pas heureux chez Elements et le fait savoir !

- La modification des règles des OGN, interdisant à une structure de posséder deux équipes, a énormément aidé à rendre les transferts nombreux et importants. Je ne vais pas m’étendre sur cette actualité qui a besoin d’un article entier pour être compréhensible, mais dans les faits, ne plus autoriser la structure Samsung à posséder les Blue et les White l'a donc forcée à licencier ses cinq joueurs. Dans cet état de fait, il est plus simple de comprendre pourquoi les meilleurs joueurs coréens ont préféré quitter le navire pour céder aux sirènes étrangères.

Pour voir si ces transferts ont été bons ou mauvais, il faudra du temps, le nombre de paramètres rentrant en compte étant trop important pour prévoir quoi que ce soit. Personnellement, j’espère que la jeune génération coréenne saura se reprendre et prouver au monde que la Corée reste la terre de l’E-Sport. Mais tout ce que nous attendons au final, ce sont des matchs plein de rebondissements, des actions qui marqueront l’histoire et surtout du fun.

Catégories
ActualitésLeague of Legends
Alex, 21 ans, ancien joueur de CS, joueur assidu de League Of Legends, fan absolu d'Assassin's Creed (Sauf Revelations celui la j'essaie de bruler toute les copies que je trouve...) Un jour mon ancêtre Gurdil..
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet