Lan ETS : darkgamin, premier champion de Hearthstone

Et voilà, l’édition 2015 du Lan ETS s’est conclue dimanche. C’est plus d’un millier de joueurs qui s’y sont réunis pour l’expérience de groupe et pour participer à de nombreuses compétitions d’E-Sports. Cette dernière édition proposa une nouveauté qui ne manqua pas de plaire aux amateurs de stratégies et de cartons virtuels à collectionner. Un tournoi de Hearthstone de haut niveau a en effet eu lieu au cours du Lan ETS et c’est le joueur darkgamin qui remporta la victoire finale après deux jours de duels. Je vous propose donc un rapide retour sur la part Hearthstone du Lan ETS 2015 et les propos du nouveau champion darkgamin qui a pris le temps de répondre à mes questions.

Un très très grand Lan Party

Depuis plus de dix ans déjà, le Lan ETS est un des plus gros événements en matière de E-Sports au Canada. Cette année encore, le calibre y était élevé et l’ambiance y était tout à fait électrique. Le fan de TCGs que je suis à même eu la chance d’y suivre le premier tournoi de Hearthstone organisé au sein de cette Lan. Même si ce tournoi n’a pas attisé les passions autant que celui de StarCraft II ou League of Legends, on a eu droit à de très belles parties. Il est vrai que la forme qu’a prise le tournoi a été questionnée. Le choix des organisateurs de diviser les joueurs en groupes pour le premier jour tout en octroyant des points par victoire, entre autre, n’a pas fait l’unanimité. Dans tous les cas, ce sont 42 joueurs qui se sont affrontés pour obtenir une part des 1500$ de prix. Parmi ceux-ci se trouvaient plusieurs joueurs d’expérience, qui soit dit en passant ont tous terminé dans les plus hauts rangs, tels que Luffy, twisted, gouletateur et darkgamin. Ce dernier a finalement remporté le match final et peut désormais se présenter comme l’un des champions du Lan ETS.LanETS2015 large view

Un peu plus sur darkgamin

J’ai eu la chance de questionner darkgamin sur le tournoi et sur Hearthstone en général. J’ai été étonné d’apprendre que darkgamin n’a embrassé l’univers des TCGs que dernièrement. Il y a bien touché à l’adolescence à travers Magic : The Gathering et Yu-Gi-Oh! mais ce n’est alors qu’un élément de récréation entre amis. La curiosité de darkgamin qui joue à Hearthstone depuis l’époque de la beta a d’abord été piquée lorsqu’il a appris à travers un groupe facebook dédié à ce TCG qu’un joueur avait rejoint une équipe, soit Boreal eSports. Il s’est alors lancé dans l’amélioration de son niveau de jeu pour entrer sur la scène compétitive, avec beaucoup de succès visiblement.

Il a depuis rejoint l’équipe Boreal eSports qui est une des plus grandes et des plus performantes organisations canadiennes impliquées dans le sport électronique. Il n’a d’ailleurs pas manqué de me souligner combien faire partie d’une équipe fut une part essentielle de sa préparation pour le Lan ETS. Grâce à de la pratique, des tournois en équipe et de multiples discussions avec ses coéquipiers, darkgamin a participé à développer la maîtrise de son équipe sur le meta, les decks à privilégier et les tactiques à utiliser en mode ‘’conquest’’. Toute cette préparation semble avoir porté ses fruits considérant que Boreal eSports a obtenu deux places dans le top3 en plus du titre ultime.

Par rapport au relativement nouveau format de compétition qu’on appelle ‘’conquest’’, darkgamin se dit très heureux de son apparition. Il fait remarquer qu’il n’était pas rare de voir un joueur soutirer aisément 3 victoires à un autre avec un seul excellent deck. En utilisant le mode ‘’conquest’’, où c’est le vainqueur de chaque partie qui est obligé de changer de deck, les compétitions demandent désormais aux joueurs d’exceller avec plus de classes, plus de decks et plus de stratégies. En somme, conquest fait triompher des joueurs complets et darkgamin, comme bien d’autres joueurs compétitifs, en est bien satisfait.

Quelques commentaires sur le tournoi

Ensuite, concernant le tournoi comme tel, darkgamin m’a dit lorsque la poussière fut retombée qu’il était très satisfait des decks qu’il avait apportés. Il les avait travaillés et peaufinés jusqu’à la dernière minute, notamment en discutant avec ses coéquipiers et SpooN04 de Rude House Gaming. Il a même admis avoir été si confiant en ses quatre premiers decks qu’il ne voyait pas d’autre utilité au cinquième deck que celle d’être potentiellement banni par l’adversaire! (Les joueurs devaient enregistrer un cinquième deck pour accommoder le passage à un format best of 5 pour la deuxième journée de compétition).

Il m’a également parlé de la stratégie derrière ses bans. Misant sur le fait que la plupart des joueurs utiliseraient des decks Druid, Hunter, Mage et Rogue conventionnels, ses decks étaient bien outillés pour les gérer. Il pouvait donc bannir les classes qui le gênaient davantage soit Paladin et Warlock.

Doc222

Je lui ai demandé de me parler d’un match qui l’aurait surpris et il m’a répondu qu’il y avait eu peu de surprises dans le tournoi puisque la grande majorité des compétiteurs utilisait des decks bien connus par tous. Cependant, il m’a quand même raconté la défaite cuisante qu’il a subie contre son coéquipier Artickk qui combina Sylvanas Windrunner et Feign death pour prendre possession de son Ragnaros the Firelord! Il ne s’attendait pas à ça!

Au cours du match final contre Twisted, qui venait avec énormément de fatigue accumulée et de pression, darkgamin a su profiter des forces de son choix de classe. Il a ouvert le match avec son deck Face Hunter qui à son avis n’était désavantagé par aucun des decks de son adversaire. Cette décision lui octroya une première victoire contre un deck Druid qui, toujours selon lui, peut ébranler la confiance de l’adversaire. Pour la deuxième partie, son deck druid ne put rivaliser avec le Dr. Boom joué au tour quatre de Twisted qui avait sélectionné à nouveau son deck druid. En troisième partie, le Druid de darkgamin semblait condamné face à un deck mech mage. Il est normalement difficle pour la classe de druid de gérer la pression rapide d’un deck si agressif. En faisant bon usage de ses Swipe, darkgamin a tout de même gagné. Et puis à la quatrième partie, le Warrior Control de darkgamin a vaincu le Midrange Hunter de Twisted donnant le match à darkgamin, non pas sans quelques difficultés sous la forme de Snake Tokens créés par un Snake Trap. Les excellent résultats de darkgamin et de ses coéquipiers au cours de ce tournoi devraient aider à faire avancer Boreal eSports sur la scène pro de Hearthstone. C’est ce que darkgamin espère en tout cas.

 


Watch live video from LanETS_Hearthstone on Twitch

Finalement, j’ai demandé au nouveau champion ce qu’il avait pensé de Goblins vs Gnomes et ce qu’il aimerait voir dans de futures extensions. La réponse fut simple : il a beaucoup apprécié que GvG bouscule les decks établis et apporte plus de diversité. Il espère que les prochaines extensions continueront d’ajouter de nouvelles stratégies et d’élargir le format. Il aimerait même voir un jour apparaître une nouvelle classe. Cependant, comme une large part de la communauté de Hearthstone, darkgamin ne comprend pas pourquoi Dr. Boom n’a pas encore reçu un bon nerf.

Le Lan ETS 2015 a encore une fois attiré une foule impressionnante de gamers enthousiastes! La communauté Hearthstone eu de belles parties à se mettre sous la dent en attendant la sortie prochaine de la nouvelle aventure Blackrock Mountain! Une autre belle réussite qui permet au Québec de consolider sa place dans le monde du sport électronique.

Catégories
EsportsHearthstone
Ayant maîtrisé les fatalities de Sub-Zero avant le laçage des souliers, ayant vénéré son voisin parce qu’il ne tremblait pas devant l’horrible Gohma et ayant forgé de grandes amitiés en guerroyant sur la Final Destination, il s’est toujours considéré comme un gamer très enthousiaste. C’est aujourd’hui un geek expérimenté qui s’intéresse à tout. Il prend le temps de partager sa passion au travers de ses études en jeu vidéo, de ses rages de Warcraft 3 et de ses tentatives de digivolver son hérisson en Metal Sonic.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet