Outward, un RPG qui ose!

Le studio québécois Ninedots s’aventure dans le monde périlleux de Kickstarter en offrant un RPG qui propose des idées audacieuses qui diffèrent complètement de la formule typique des RPG en monde ouvert.

L’aventure de la survie

“Qu’est-ce que serait de vivre la vie d’un aventurier?” se demande Ninedots. Le studio derrière GoD Factory a décidé de s’attaquer à un genre de plus en plus standardisé, malgré toutes ses variations possibles. Avec les Elder Scrolls, Dark Souls et World of Warcraft, le gameplay se résume essentiellement à la même formule : devenir plus fort avec le temps. Et s’il fallait également se soucier des bases de la survie de personnage? Avec Outward, l’idée est de combiner avec réalisme deux éléments : la survie et le combat. Bref... un VRAI jeu de rôle.

Outward_Screenshot_Village

Un Dark Souls édition Survivor

Avec un système de combat qui demande ruse et planification, nous aurions tendance à voir un RPG comme Dark Souls. Toutefois, Outward se démarque avec tous ses autres mécanismes de survie intégrés au jeu : il faut chasser, dormir, se vêtir, se garder au chaud et bouillir son eau… tout en s’adaptant au climat, aux intempéries et aux saisons! Ce côté n’est certainement pas accessoire au gameplay : la survie est un élément central à l’expérience du jeu.

Setup_Camp

Vous n’êtes PAS un grand héros

Parmi les éléments qui distinguent Outward, l’idée de ne pas incarner un héros essentiel à l’équilibre de l’univers dans l’histoire et les quêtes capte particulièrement l’attention. Finies les quêtes où il faut tuer 20 sangliers, ces quêtes données par un NPC prêt à attendre pendant des lunes. Les quêtes sont ici des choix à faire et demandent une gestion de votre temps.

Par exemple, si vous prenez trop de temps pour aider un village qui demande du secours, il est fort probable que celui-ci finisse brûlé par un camp adverse ou qu’un autre individu devienne un héros local. Ce concept, nommé quêtes dynamiques, décentralise l’univers du jeu de votre personnage. Il fait en sorte qu’il n’est pas le sauveur de tous et vous encourage à prendre des décisions sur-le-champ. Si vous n’êtes pas présent pour aider... la vie continue sans vous!

screenshot2

La défaite : une leçon de vie!

Outward se distingue aussi en éliminant le système de résurrection à volonté ou du retour dans le temps après l’apparition d’un écran “Game Over”. Vous devrez jouer avec un système de sauvegarde automatique à perpétuité. Une défaite au combat résultera possiblement en un réveil dans une forêt, pillé de vos possessions et laissé pour mort. Pire encore, vous pouvez être pris en otage par des bandits.

Si jamais votre personnage succombe à ses blessures ou à la faim, rien n’est perdu. Vos aptitudes et votre butin se transfèrent à une génération suivante : vous continuez la partie dans le rôle de votre héritier. Il y a ainsi un mariage remarquable entre réalisme et progrès de jeu.

Survivre entre amis… sur son divan!

La cerise sur le gâteau d’Outward est certainement la possibilité de jouer en coopératif local. En intégrant le désormais très rare (mais tant apprécié!) jeu en écran séparé, il sera possible de jouer avec un(e) ami(e) pour planifier avec plaisir les meilleures stratégies de chasse et d'embuscade. Pour ceux qui n’aiment pas la présence des êtres humains, il sera toujours possible de jouer en ligne, comme tout bon gamer moderne.

WorldMap

Le monde d'Aurai

Un projet ambitieux?

Devant toutes ces belles idées qui font preuve de l’ingéniosité de Ninedots, la petite équipe de six membres a certainement du pain sur la planche. L’intégration du jeu en écran séparé demande certainement beaucoup de travail pour assurer une fluidité de jeu. Les quêtes dynamiques, aussi bonne soit l’idée, nécessitent aussi un travail titanesque. Est-ce impossible pour Ninedots d’offrir la marchandise promise? Absolument pas. Est-ce un immense défi? Tout à fait. Les visées remarquables d’Outward expliquent l’objectif de sa campagne Kickstarter, s’élevant à 150 000 $.

Pour qu’Outward existe...

Rappelez-vous qu’il est toujours temps d’encourager l’aventure d’Outward sur Kickstarter et Steam Greenlight afin d’assurer la vie d’un RPG… de survie! Vous pouvez également suivre leur travail sur leur chaîne Twitch, où vous aurez un aperçu d’Outward et pourrez discuter avec les développeurs!

Catégories
ActualitésFaits au Québec
Enseignant d'histoire et de géographie passionné des jeux vidéo depuis sa petite enfance. Il a évolué dans les univers SNES, PSX, PC, Xbox, PS3, PS4. Grand admirateur de jeu de stratégies, d’aventure, de RPG, et de plate-forme. Ses goûts pour les sciences sociales et la psychologie l’amènent souvent à aborder les jeux vidéo d'un angle différent.
2 commentaires
  • Alex
    28 avril 2015 at 17:07
    Laisser un commentaire

    Je suis maintenant Outward depuis deux semaines, étant un “backer” sur Kickstarter, voici ici un des rare jeux que j’appréhende avec impatience!

  • Vanessa
    28 avril 2015 at 17:08
    Laisser un commentaire

    Enfin un jeu pour jouer en couple avec une bouteille de vin :)

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet