Lumière sur Light Fall, premier jeu de Bishop Games

Avec moins de deux semaines restantes au compteur de leur campagne de financement, Bishop Games, l’équipe derrière le nouveau jeu indie ‘Light Fall’ a besoin de votre aide.

Kickstarter

Bishop Games, composé de Ben Archer, David Dion-Paquet et Mathieu Robillard, sont établis dans la ville de Québec. Ces derniers en sont à créer leur tout premier opus : Light Fall. Contrairement à plusieurs projets de financement se lançant sur Kickstarter, les créateurs sont bien préparés. Une multitude de mises à jour vont aux supporteurs du projet afin de les tenir au courant des changements et de ce qui s’en vient dans le développement du jeu. Leur campagne semblait aller de bon train. En atteignant le 50% de financement demandé, Bishop Games a mis disponible une version démo des premières minutes du jeu (voir plus bas pour notre opinion du démo). Il semblerait pourtant que le financement n’avance plus beaucoup depuis quelques jours. Puisqu’il ne reste qu’une dizaine de jours et plus de 8000$ à amasser, la question se pose. Vont-ils réussir à financer leur projet ?

Le financement se termine le 6 juin 2015. Leur page Kickstarter se trouve ici.

Se démarque-t-il bien?

Le visuel de silhouettes noires est de plus en plus commun de nos jours dans les jeux vidéo à plus petit déploiement. Bien que visuellement très attrayant, ce style en devient presque trop présent. Il n’est pas sans rappeler un des pionniers du genre : Limbo (2010). Ce dernier utilisait une lumière blanche contrastant la faible luminosité ambiante pour guider les joueurs vers leurs points d’intérêts ou leurs prochains objectifs. Le visuel de Light Fall rappelle aussi celui du jeu du cartoonist québécois Michel Gagné : Insanly Twisted Shadow Planet (2011) de part les couleurs vibrantes juxtaposées aux silhouettes sombres ayant un design très découpé.

Les mécaniques de platforming en vue de côté associé spécifiquement à ce style visuel a aussi été faite dans plusieurs autres jeux. Les deux jeux les plus similaires sont : Oscura - Lost Light, publié plus tôt cette année en février, ainsi que Naught Reawakening, celui-ci, encore plus récent, est sorti au début du mois de mai 2015. Bien qu’il ne s’agit que d’une coïncidence que tous ces jeux soient mis sur le marché durant la même période, il n’en sera pas moins difficile pour Bishop Games de se démarquer. Les jeux ont des mécaniques très similaires et tous trois sont accompagnés d'un visuel et d'un desgin narratif comparable.

Là où Light Fall pourra se rattraper un peu est dans son utilisation du cube de ‘Shadow Core’. En effet, il est possible pour le joueur d’appeler le cube pour créer des plateformes navigables ou se protéger de l’environnement (oiseaux, monstres, cristaux, etc). Il est aussi possible de prendre contrôle du cube et le bouger comme s’il s’agissait du personnage principal afin d’activer l’ouverture de certains passage ou bloquer des lasers et permettre au personnage de traverser sans danger.

ITSP_Limbo Oscura_Naught

Essai de la démo

Au courant de la semaine passée, l’équipe a mis disponible une version préliminaire et écourtée du jeu pour tous sur leur page Kickstarter. Disponible pour téléchargement, la démo se joue sur Mac et PC.

Bien que très courte, cette démo nous permet de voir tout le potentiel du jeu. Les contrôles simples et l’élasticité des mécaniques de jeu font en sorte que le plaisir est présent, et ce, très rapidement. Il s’agit précisément du ‘Shadow Core’ qui permet cette souplesse dans nos choix quant à la progression dans l’environnement. Ce fameux cube nous permet d’avancer aussi rapidement que nous le désirons ou tout aussi sûrement et lentement que certains pourraient le souhaiter. Les points de sauvegarde sont fréquents et nous permettent d’essayer toutes sortes de chemin ou techniques pour avancer sans perdre tout le terrain gagné.

Bien qu’en ce moment les casse-têtes et séquence de platforming sont simples, il est facile de voir jusqu’où ces derniers peuvent être poussés. Les animations de parallaxe du décor ajoutent beaucoup au visuel très bien travaillé. De plus, la forte présence narrative est bien soutenue par la voix de Tim Simmons, donnant de la crédibilité au hibou narrateur Stryx.

lightfall_12

Après une séance de jeu, me voilà convaincue de la faisabilité et de la pertinence de Light Fall. Bien que les éléments séparés aient tous déjà été faits et refaits, leur assemblage amène une nouvelle saveur au platforming 2D. D’autant plus qu’il s’agit d’un nouveau studio bien de chez nous.

Je vous invite à les supporter sur leur page Kickstarter afin de les aider dans leur développement. Faites circulez le mot et aidez-les à atteindre leur objectif avant qu’il ne soit trop tard!

Catégories
ActualitésFaits au Québec
Enseignante et perpétuelle étudiante, elle est fan de jeux de table comme de jeux vidéo. Elle adore plonger dans le monde d’un jeu et découvrir son histoire autant que son univers visuel. Elle aime tout ce qui se rapproche du style sci-fi passant du RTS au FPS. Et ayant une affinité pour le design, elle se lâche à faire des jeux ici et là, tant personnel que lors de game jams.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet