Puzzle & Dragons Z + Super Mario Edition: combo réussi

Puzzle and Dragons Header
Puzzle and Dragons Header

Si vous étiez comme moi et que vous n’aviez jamais joué à Puzzle & Dragons, vous croyez probablement que ce n’est qu’un vulgaire « match-3 puzzler », comme Candy Crush Saga, Bejeweled ou Puzzle Quest. En fait, c’est totalement faux. Puzzle & Dragons propose une jouabilité infiniment plus profonde que tous ces jeux de puzzles.

Dans ce jeu, il ne suffit pas simplement d’interchanger la place de deux pièces côte à côte. En fait, vous pouvez sélectionner n’importe quelle pièce et la glisser n’importe où sur le plateau. Là où la complexité et la stratégie entrent en jeu, c’est le fait que toutes les pièces que vous croiserez sur votre chemin en traînant la pièce choisie décaleront d’un espace, de sorte à remplir le nouvel espace vacant. En gros, ce serpentin formera potentiellement d’autres rangées de trois pièces identiques, créant un combo. C’est donc à vous de trouver quelles pièces bouger et le chemin qu’elle parcourra pour former le plus gros combo. Attention : une fois que vous commencez à bouger une pièce, une minuterie de quelques secondes débutera, vous empêchant de bouger cette pièce à l’infini.



La complexité du jeu ne s’arrête pas là. Chaque niveau est un combat contre des créatures. Celles-ci appartiennent toutes à un des cinq types : feu, plante, eau, lumière ou noirceur. Comme dans Pokémon, un système de « roche, papier, ciseau » détermine la faiblesse de chacun. De votre côté, vous vous montez une équipe de créatures qui attaqueront l’ennemi chaque fois que vous alignerez trois pièces ou plus de la couleur correspondant à leur type.

Bien sûr, chaque créature a une habileté spéciale (qui se recharge après un certain nombre de tours). Les ennemis, quant à eux, ont un chiffre au-dessus de leurs têtes, qui indiquent dans combien de tours ils vous attaqueront. Vous devez donc essayer de faire le plus gros combo pour éliminer l’ennemi le plus rapidement, essayer d’attaquer sa faiblesse et restaurer votre barre de vie en combinant des pièces « cœurs » sur le plateau de jeu.

Alors que les jeux comme Bejeweled consistent uniquement à trouver une combinaison possible à l’écran, Puzzle & Dragons ajoutent beaucoup de variation, de stratégie et de récompenses au genre. Pas étonnant que la franchise soit si populaire au Japon.

Nintendo nous propose un combo de deux jeux en un. Puzzle & Dragons Z, qui suit la logique de la franchise, dans laquelle votre équipe est constituée de dragons, et Puzzle & Dragons : Super Mario Edition, qui remplace tous les personnages, décors et habiletés spéciales par ceux de la série Super Mario Bros. Bien qu’ils soient semblables, les deux jeux sont bien différents.



« Puzzle & Pokémon Z »

Puzzle & Dragons Z. Pourquoi « Z »? C’est sans aucun doute pour évoquer la série Pokémon (X & Y). Sérieusement : on vous fait débuter dans votre chambre, vous descendez voir votre mère qui vous souhaite bonne chance pour votre voyage, vous rejoignez vos amis pour vous rendre jusqu’au laboratoire du « professeur », où il vous remet trois œufs de créature : une de feu, une d’eau et une de type plante...

Plus Pokémon que ça, GameFreaks vous actionne! Ce qui est dommage, c’est que la franchise Pokémon a été utilisée tout récemment dans les jeux Pokémon Battle Trozei, et Pokémon Shuffle, sortis tous deux en 2015... Pokémon aurait été parfait pour le contexte de Puzzle & Dragons, et la capture des créatures aurait été plus satisfaisante que dans Battle Trozei.

Puzzle and Dragons ZPuzzle & Dragons Z contient une histoire et beaucoup de dialogues entre chaque donjon. Pour plusieurs personnes, c’est un point positif, une motivation supplémentaire qui les encourageront à continuer pour en savoir la suite. Pour moi, j’ai trouvé ça plutôt lourd. C’est paradoxal de jouer à un jeu dans le métro pour passer le temps, alors que vous êtes obligé d’assister à de longs dialogues bourrés de tutoriels durant TOUT votre trajet! Il y a beaucoup de textes très « RPG » qui ne servent essentiellement à rien, comme ceux de vos compagnons, calqués eux aussi sur vos amis dans Pokémon X & Y, qui ne semblent être là que pour vous faire perdre votre temps.

Néanmoins, le tout est très charmant, quoique très facile dans les premiers niveaux du jeu. La carte et les donjons nous procurent un sentiment de progression, qui est souvent absent dans ce genre de jeux. Il y a des heures de contenu, des centaines de créatures à capturer, à entraîner et à faire évoluer. Les collectionneurs s’amuseront à rejouer pour compléter leur « pokédex », d’autant plus que certaines créatures sont rares, et qu’elles s’obtiennent à travers un système de « loot » au hasard, gagné après les batailles. Si vous gagnez un oeuf, vous pourrez retourner dans le laboratoire du professeur et le faire éclore. Vous pouvez alors l’ajouter dans votre équipe, ou le fusionner avec un autre dragon pour ajouter de l’expérience à celui-ci. Les pièces de casse-tête que vous recevrez à la fin de certaines batailles s’additionneront pour vous permettre de faire évoluer une de vos créatures, améliorant ses statistiques, mais aussi son attaque spéciale.

La profondeur se situe au niveau de la gestion de votre équipe, de l’évolution de vos créatures en plus de la possibilité de vous améliorer vous-même pour visualiser les combos dans la grille de jeu.

New Super Mario Bros. Puzzle Edition

Puzzle and dragons super mario editionPuzzle and dragons super mario editionDans Puzzle & Dragons : Super Mario Edition, il n’y a pas d’histoire à n’en plus finir. Le jeu est divisé en 8 mondes, où chaque niveau est présenté sur une carte très similaire à ce qu’on peut voir dans les « New Super Mario Bros. ». Chaque niveau est un « donjon », avec une multitude d’ennemis à combattre. C’est un peu étonnant de voir à quel point l’univers de Mario n’a été utilisé qu’à un dixième de son potentiel. Tous les niveaux, ennemis, et personnages jouables sont tirés des « New Super Mario Bros. ». Pas de Wario ou Donkey Kong, pas de référence à Super Mario World, Sunshine ou Galaxy. Même la trame sonore provient des NSMB, cette musique plutôt moyenne qu’on nous a refilée pendant quatre (maintenant cinq) jeux.

C’est vraiment la musique et les ennemis répétitifs qui m’ont fatigué vite de la version Mario, même si son gameplay est tout aussi amusant et profond. Le système de power-up est tout aussi présent, vous pouvez donc faire évoluer votre Goomba en Para-Goomba, ou votre Chomp-Chomp en Flame-Chomp. Même si c’est essentiellement le même jeu, le fait d’avoir une équipe complètement différente à gérer augmentera par défaut le nombre d’heures de jeu possible avec cette compilation.



La question qui tue

Maintenant, la question qui tue : pourquoi investir 35 $ canadiens dans ce jeu pour 3DS alors que Puzzle & Dragons est disponible gratuitement sur téléphone mobile?

Aimez-vous les micro-transactions? Parce que Puzzle & Dragons sur mobile contient des barres d’énergie qui limitent le nombre de parties par jours, incitant à acheter des pierres magiques et à inviter vos amis à jouer. Il demande donc une connexion internet à tout moment (on dit alors adieu aux parties dans le métro). La version 3DS ne contient rien de tout ça. Vous vous sentirez donc moins mal de recommencer des niveaux plusieurs fois pour gagner de l’expérience ou des créatures, alors que dans la version mobile, on n’est jamais certain si le développeur a volontairement augmenté la difficulté des niveaux pour essayer de vous faire dépenser.

Le stylet du 3DS est aussi un avantage important : vos combos seront beaucoup plus faciles à dessiner, tout en évitant de cacher l’écran avec vos gros doigts sur le petit écran de votre téléphone. L’espace de jeu est aussi plus grand, puisqu’il occupe entièrement l’écran du bas de la 3DS, alors que sur la version mobile, votre écran est divisé en deux (ce qui peut être ridiculement microscopique, selon votre appareil).

Mais d’un autre côté, il faut avouer que 35 $ reste dispendieux, même pour le contenu qu’offre la version 3DS. Il a selon moi une valeur de 20 $. D’autant plus qu’il ne faut pas se le cacher : des jeux comme Puzzle & Dragons sont plus pratiques sur mobile : toujours prêts dans vos poches pour une courte partie.

Le verdict? Des avantages et des inconvénients dans les deux versions, mais c’est tout de même celle sur 3DS qui l’emporte, et qui est un des meilleurs jeux de casse-tête de ce type disponible sur le marché. Quoi, vous voulez que je répète? Vous n’avez rien entendu parce que vous étiez concentré à jouer à Candy Crush Saga? Argh!!

Solide jeu de puzzle
7.5
Solide jeu de puzzle

Un jeu de puzzle à 35 $, c’est beaucoup, mais il faut avouer que Puzzle & Dragons Z + Super Mario Edition a beaucoup de contenu, que sa mécanique de jeu est vraiment solide, et qu’il n’est pas affecté par le fléau des micro-transactions. Un bon jeu à garder sur sa 3DS.

Catégories
CritiquesNintendoNintendo 3DS
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet