Yoshi’s Woolly World – Bien ficelé

Yoshi est de retour pour la première fois sur la Wii U dans une toute nouvelle aventure solo ! À la manière de Kirby’s Epic Yarn, Woolly World se déroule...

Yoshi est de retour pour la première fois sur la Wii U dans une toute nouvelle aventure solo ! À la manière de Kirby’s Epic Yarn, Woolly World se déroule dans un monde entièrement construit de tissu et de laine, pour un look hyper mignon et irrésistible, le tout en glorieuse HD.

C’est le studio Good-Feel qui est responsable de ce petit paquet de bonheur. Il sont l’équipe derrière le sous-évalué Wario Land Shake-It sur Wii, et bien sûr Kirby’s Epic Yarn. Ce dernier s’est fait reprocher de ne pas avoir assez de viande autour de l’os. En vérité, ce titre reflétait la série Kirby qui a l’habitude d’être plutôt légère. Pour Yoshi, le gameplay est beaucoup plus profond et élaboré, très semblable à ce qu’on a l’habitude de voir dans sa série, depuis Super Mario World 2. Par contre, on vous libère enfin du fardeau d’être la gardienne de baby Mario ! Comme dans Yoshi’s Story, Yoshi est seul comme un grand, tout en gardant ses mécaniques classiques. Donc comme toujours, vous pouvez avaler les ennemis et les transformer en œuf, ou plutôt balle de laine dans ce cas-ci. On vous donne le champ libre quant au contrôleur à utiliser, que vous aimiez le Wii U Gamepad, le Pro Controller, ou le Classic Controller jumelé à la WiiMote.



Bref retour sur ma critique de Yoshi’s New Island sur 3DS en mars 2014 : ce dernier était tellement standard, sans inspiration, qu’on aurait facilement pu croire qu’il n’était qu’un simple remake du Yoshi’s Island original. Des niveaux sans personnalité, du déjà-vu en abondance, bref, circulez, y a rien à voir. C’est pour ces raisons que Yoshi’s Wooly World est si fantastique : c’est exactement le contraire !

Des niveaux bien ficelés

Je dois avouer que ça fait du bien, après Super Mario Maker, de voir un jeu avec un aussi bon level design, qui nous rappelle pourquoi les jeux de Nintendo sont des incontournables. CHAQUE niveau contient une nouvelle mécanique ou concept qui le différencie des autres, tout en respectant le thème du tissu/bricolage. Un niveau où l’on s’accroche à des rideaux qui glissent sur un mât, un autre où une toile dévoile l’ombre d’objets autrement invisibles, bref, on est toujours émerveillé comme un enfant, ne sachant jamais ce que le prochain tableau nous réserve. La variété est admirable. Je n’avais pas été subjugué par l’ingéniosité et l’originalité de niveaux depuis Captain Toad : Treasure Tracker.

yoshi_woolly_world_screen

La variation qui change tout

Parce que même si un Shy Guy reste un Shy Guy, le simple fait que tout est transformé en laine ajoute la variation nécessaire pour que tout redevienne nouveau et surprenant. La première fois qu’on voit des ennemis classiques de la série dans leur forme en laine, la nostalgie est plus forte que de simplement réutiliser le même « sprite » comme dans Yoshi’s New Island. Même les éléments du décor sont amusants à scruter à la loupe, vu leur utilisation ingénieuse de la thématique.

Plusieurs disent que Yoshi’s Woolly World est trop facile (critique toujours faite envers les jeux Yoshi et Kirby), mais ceux-ci n’ont rien compris. D’abord, n’oublions jamais que les jeux Yoshi et Kirby sont destinés à des enfants, en ENSUITE aux fans de jeux Nintendo. Il est donc effectivement possible de traverser le jeu sans trop se prendre la tête. Ça ne veut pas dire qu’ils ont oublié les joueurs plus expérimentés. Une tonne de secrets et de « collectibles » sont cachés dans chaque niveau : 5 fleurs (qui débloquent des niveaux secrets), 5 balles de laine (qui vous donnent un nouveau costume pour Yoshi) et 20 jetons « estampes Miiverse » qui vous demanderont de collectionner tous les diamants du niveau. Et si vous voulez atteindre 100 % des objectifs, on vous demande aussi de terminer les tableaux avec une jauge de vie pleine. Ces secrets vous obligent à prendre plus de risque, augmentant la difficulté et la valeur de rejouabilité. Donc oui, Yoshi’s Wooly World vous offre du défi, mais d’une façon optionnelle. C’est d’ailleurs pourquoi les boss sont si faciles : ils sont obligatoires, même pour le joueur occasionnel. Il aurait été injuste de les punir avec un défi insurmontable… Mais si ça vous intéresse, un mode « boss battle » se débloque une fois le jeu terminé.

Woolly World World Map

Si au contraire le jeu vous pose des difficultés, sachez qu’il vous offre le mode « mellow », beaucoup plus facile. Sinon, les diamants récoltés en jouant vous permettront d’équiper des badges qui vous donneront par exemple plus de vie, dévoileront les items invisibles, permettent d’être accompagné par Poochy, etc. Ces aides sont optionnelles et ne peuvent pas être utilisées à l’infini vu leur prix, mais elles permettent au joueur occasionnel d’obtenir un coup de pouce. Il faut avouer que vers la fin du jeu, les secrets sont de plus en plus difficiles à obtenir…

Un Amiibo irrésistible

Si le jeu ne parvient pas à vous charmer grâce à sa thématique mignonne, c'est l'Amiibo Yoshi qui vous achèvera. À l'occasion de la sortie du jeu, une figurine Yoshi en laine est mise sur le marché en trois couleurs : bleu, rose, ou vert classique. Ces peluches mignonnes comme tout pourraient arrêter des guerres, je vous le dis! Et vous savez quoi? Une version GÉANTE de la peluche sera offerte pour 40 $!

Amiibo Yoshi

Dans le jeu, l'utilisation de ces Amiibo de laine agit comme la « double-cherry » de Super Mario 3D World : un deuxième Yoshi identique au votre suivra lui aussi vos commandes. En vérité, ce n'est pas si utile qu'on pourrait le croire, mais ça peut changer votre façon d'approcher certains niveaux. Quant aux autres Amiibo, ils débloquent tous un costume alternatif aux couleurs de la figurine en question. Bien que ce ne soit qu'esthétique, j'aime bien l'idée de pouvoir ajouter un brin de votre personnage préféré à l'intérieur de n'importe quel jeu Nintendo. Une sorte de manifestation de gratitude pour votre amour des mascottes de la compagnie.



J'avoue qu'à l'annonce du jeu, je restais un peu sceptique. Je m'attendais à un jeu court qui s'effacerait des mémoires rapidement comme Yoshi's New Island, ou Kirby and the Rainbow Curse. J'ai été agréablement surpris par un titre très complet et original, conçu avec soin, qui s'avère être le meilleur jeu Yoshi depuis… depuis… le tout premier, je crois! Yoshi's Woolly World s'ajoute au panthéon des jeux incontournables et oh combien Nintendo de la Wii U.

Mignon et génial
9
Mignon et génial

Peut-être le meilleur Yoshi depuis le tout premier, Woolly World nous propose des niveaux inventifs, variés et on ne peut plus mignons.

Catégories
CritiquesNintendoWii U
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet