Comiccon de Québec : le jeu vidéo au minimum syndical

Multijoueur était au Comiccon de Québec ce week-end. L’événement de culture populaire prit place au Centre de Congrès de la Capitale les 17 et 18 octobre derniers. Beaucoup de bandes dessinées, de la costumade et un peu de jeux vidéo.

Le Comiccon de Québec en était à sa deuxième édition, convention organisée par la même équipe que le Comiccon de Montréal, Ottawa et le Pop Expo. Fidèle à son concept, l’événement présentait des invités de renommée internationale et des artistes de bandes dessinées autant américains que québécois. Il restait peu de place pour le jeu, la convention étant de plus petite envergure que celle de Montréal. Ubisoft Québec était sur place avec son kiosque de Assassin’s Creed Syndicate qui dépassait tous les autres par sa taille, en plus d’y avoir constamment une file pour essayer le titre. Les quelques marchands de jeux vidéo présents quant à eux se spécialisaient dans le rétro. Jeux de NES, N64 et Gameboy Pocket se trouvaient sur les étalages. Une envie de jouer à Diddy Kong Racing te prend ? Aucun problème, ils vendent des consoles et des manettes aussi.

Une section « jeux libres » offrait aux participants du Comiccon la chance de jouer pour le plaisir à différents titres, de Smash à DDR sur des télévisions cathodiques. Si vous restiez encore sur votre faim, un bon lot de costumadiers était sur place pour incarner vos personnages préférés. La programmation du Comiccon offrait aussi différents panels sur l’univers du jeu vidéo. Il y avait entre autres une conférence sur l’esthétique du 8-bit et un panel dirigé par l’équipe d’Epic Joystick pour parler de live stream.

Une fin de semaine bien sympatique au Comiccon de Québec, vivement la 3e édition avec plus de jeux vidéo !

Photos : Pierre-Luc Daoust

 

Catégories
Actualités
Force, sagesse, courage, Marilou aka Ribanne s’est initiée aux jeux vidéo avec la Sega Genesis et n’a pas arrêté depuis. Lorsqu’elle n’est pas sur les bancs d’école où elle étudie la communication, elle est sans doute en train de faire des modèles réduits ou de s’informer des nouvelles du jeu vidéo et de la techno. Son conseil : Swim against the current.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet