8 choses à savoir avant de précommander un Oculus Rift

Oculus Rift CV1
Oculus Rift CV1

Ça y est : la réalité virtuelle est finalement sur le point de faire son entrée! Mais avant de vous lancer dans le monde absolument fascinant du VR, j’ai quelques avertissements pour les consommateurs plus ou moins avertis qui songeraient peut-être à casser leur petit cochon. Voici quelques conseils dont je souhaite vous faire part.

Les participants du Kickstarter en auront un gratuitement!

Tel qu'expliqué dans le vidéo ci-dessous, Oculus veut remercier les gens qui ont cru en leur projet lors du premier Kickstarter, et remettra à tous les backers qui ont eu un DK1, un Oculus Rift édition Kickstarter! Si vous faites partie de cette bande de chanceux, ne faites donc pas de précommande. Très beau cadeau de la part de la compagnie, leur reconnaissance est vraiment impressionnante!



Votre PC est-il prêt ?

J’espère que tous ceux qui songent à acheter un Oculus Rift sont conscients que le casque requiert un puissant PC. La carte graphique doit être au minimum une Geforce GTX 970 qui va chercher dans les 350 à 400 $. Même chose pour votre processeur… N’oubliez pas que le Rift demandera à votre ordinateur de générer une image de 2160 X 1200 en 120 images par seconde ! Les FPS en VR ne sont pas uniquement une question de beauté : plus il est élevé, plus les risques de nausée sont réduits. Le Rift demande aussi 3 ports USB 3.0, ainsi qu’un port USB 2.0. Préparez vos hubs !

Le dollar canadien ne va pas bien !

Même si vous êtes capable de digérer le prix de lancement, n’oubliez pas que c’est en dollars US ! Avec le dollar canadien qui tourne aux alentours de 70¢, nous perdons alors 30 %, ce qui monte rapidement dans la centaine de dollars supplémentaire pour un produit de plus de 400 $ ! N’oublions pas les frais d’expédition, pour ce produit assez lourd, qui peut lui aussi monter le prix total d’une autre centaine de dollars.

Conseil de pro : lorsque les casques de réalité virtuelle seront disponibles dans les magasins grande surface, vous pourrez au moins éviter les frais d’expédition.

La version 1.0 du SDK n’est pas encore disponible...

...Ce qui signifie que les développeurs n’ont pas encore eu la chance de mettre à jour leur jeu pour supporter la version finale de l’Oculus Rift. On se souvient que la version 0.6 du SDK rendait tous les jeux et démos obsolètes et que certains d’entre eux n’ont pas été modifiés depuis (et sont donc perdus à tout jamais). Bien que le passage à Windows 10, la sortie de Unreal Engine 4, Unity 5, et DirectX 12 aient tous fait bouger les choses,  Oculus eux-mêmes ont averti les développeurs que ce qui est présentement compatible ne le sera peut-être pas avec la version 1.

En gros, le nombre de jeux et logiciels compatibles sera peut-être minime au lancement, et ceux qui le sont aujourd’hui (ou compatible avec le DK2), ne le seront pas nécessairement avec le CV1.

L’Oculus vient avec une manette d’Xbox One et un récepteur sans-fil

C’est plutôt important à savoir pour les joueurs PC qui songeait à se procurer une nouvelle manette ! C'est donc un 70 $ de moins à dépenser (il sera inclus dans le prix du Rift, en fait) . Pour ce qui est des contrôleurs Touch d’Oculus, ceux-ci ne seront pas en vente avant l’été prochain.

Oculus Touch

La modération a bien meilleur goût

Ma plus grande crainte, c’est que des joueurs non informés se lancent dans le VR avec un ordinateur sous les spécifications nécessaires, et qu’ils se tapent des séances de plusieurs heures sans pause. Le VR demande un certain temps d’adaptation, sans quoi on se retrouve avec des risques de nausées PERMANENTS. Si vous ne vous laissez pas le temps de vous habituer, il est possible que votre cerveau associe le casque au mal de cœur, et que vous développiez une aversion psychologique à la réalité virtuelle. Il faut débuter tranquillement, avec des expériences calmes et sans grands mouvements, et monter au fil des jours (ou même semaine) jusqu’à un jeu de tir à la première personne.

L’Oculus n’est pas fait pour tout le monde !

Pour pleinement apprécier la réalité virtuelle, vous devez être une personne curieuse et observatrice. C’est fait pour des expériences immersives qui miseront d’abord sur le sentiment de présence et qui pencheront vers le côté expérimental. Si vous ne pensez jouer qu’à des jeux AAA, je ne pense pas qu’il soit judicieux de sauter sur le VR avant même que les studios comme EA et Ubisoft n’aient officiellement annoncé quoi que ce soit. Ceci dit, je m’amuse depuis un an avec des tonnes et des tonnes d’expériences originales sur mon DK2 !

Le Gear VR reste une option

Pour les joueurs occasionnels, le Gear VR est encore une option valide. Pour seulement 100 $ et possiblement compatible avec votre (futur) téléphone Samsung, la quantité de contenu disponible sur l’Oculus Store est peut-être assez pour vous. Si vous n’êtes pas un grand joueur, mais que vous souhaitez profiter du VR, l’ordinateur de plus de 1000 $ que demande le Rift ne vous est peut-être pas nécessaire. Le Gear VR est confortable, portatif et agréable à utiliser : les joueurs occasionnels ne devraient pas le sous-estimer.

Néanmoins, si vous avez l’argent et que vous souhaitez finalement entrer dans ce monde fascinant, je serai le premier à vous le recommander. Je n’ai jamais cessé d’être ébahi par la force de certaines expériences lors de mon année avec le DK2, et je souhaite de tout cœur que l’Oculus devienne un succès commercial. C’est une des technologies les plus époustouflantes à essayer, et elle promet de révolutionner le monde du jeu vidéo. Je suis excessivement heureux de vivre à notre époque, celle où une deuxième forme de réalité verra le jour. Bon voyage !

 

Catégories
ActualitésOpinionRéalité virtuelle - VR
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet