Lancement de Far Cry : Primal au Nexus SmartBar

Le 22 février dernier, c’était le lancement de Far Cry : Primal au Nexus SmartBar. Petit coup d’œil sur le lancement du dernier titre d’Ubisoft.

nexus_far_cry_primal_tireuses

Ambiance végétale de mise

À 19h, les lumières tamisées, l’endroit décoré de feuilles et de torches, des groupes se forment instinctivement autour des consoles. Des groupes qui vivront des moments de joie, de peur, de fous rires incontrôlables, et de quelques arguments échauffés sur les meilleures tactiques à employer. Parce que, dans Far Cry : Primal, l’environnement est ton pire ennemi. Notamment les deux ours qui t’attaquent, après trois jaguars et une tribu barbare.

Le lancement du dernier Far Cry s’est déroulé, donc, dans la bonne humeur et avec une belle ambiance. Des passionnés de jeux, oui, mais aussi quelques employés d’Ubisoft qui étaient sur place pour discuter avec les joueurs. Pour encourager une saine compétition entre chaque regroupement, en partenariat avec le Nexus, Ubisoft avait organisé un tournoi de trophées à débloquer (la personne qui débloquait un trophée pour la première fois gagnait un t-shirt Primal). Chaque trophée obtenu permettait de participer au tirage de deux livres Far Cry : Primal (version collector du guide stratégique). Idem pour quelques défis, comme chevaucher un mammouth.

 

nexus_far_cry_primal_2

Une belle foule était présente dans la grotte du Nexus

Fait linguistique très intéressant : chacune des trois tribus du jeu parle une langue dérivée du proto-européen, dont le lexique reconstitué contiendrait quelques dizaines de milliers de mots… Et pour les habitués de Far Cry 3 et 4, sachez que Primal aura aussi son Hurk : il suffit de chercher le Wenja avec un fort accent texan.

Un lancement plus que sympathique, durant lequel Ubisoft permit à certains de satisfaire leur curiosité du jeu, et leur curiosité du développement (la première idée remonte à Far Cry 3… !). Ne reste plus qu’à voir ce qu’Ubisoft réserve à sa communauté dans les prochains mois pour bien encadrer son dernier rejeton.

Crédit photos : Lord @elementalsc

Catégories
ActualitésLocales
Chercheur (Ph.D), rédacteur, traducteur, Pierre affectionne les questions sociales, culturelles et narratives dans les jeux.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet