Record of Agarest War Zero, le plaisir coupable

Comme beaucoup de jeux émanant du Japon et qui exploitent énormément la culture japonaise, Record of Agarest War Zero (RAWZ) apporte une dimension que la plupart des fans d’anime, principalement de Shonen, vont apprécier. J’ai décidé de vous parler du Zero avant de vous parler du premier opus simplement pour garder la chronologie de l’histoire telle qu’elle devrait être racontée.

L’histoire

Le jeu commence en expliquant la création du monde d’Agarest où à la suite des guerres, le monde est passé de 12 dieux à 6. Dans leur grande générosité, les dieux restants ont ressuscité des races qui avaient disparu. Les divinités se sont alors retirées pour laisser vivre leurs créations en paix. Or, l’Homme étant ce qu’il est, les guerres ont recommencé. C’est alors qu’arrive Seighart, un jeune commandant humain, qui avec ses troupes doit défendre un village elfique pour trouver celle qui deviendrait l’argument ultime des humains pour qu’un dieu se joigne à leur cause. Tout à coup, sa troupe et lui font face à un larva, un monstre de forme humanoïde extrêmement puissant qui est attiré par la puissance de Mimelia. Dans un élan de bravoure, Seighart se lance pour protéger Mimelia, mais se fait tuer par le larva. C’est alors que Mimelia lui transfert des pouvoirs, qu’il ressuscite. À ce moment précis, vous prendrez plusieurs heures pour faire des combinaisons de cartes du Tarot pour déterminer la puissance qu’aura Seighart. Vous pourrez choisir le le spécialiser en magie, en guerrier ou entre les deux, un battle mage. Ensuite, vous battrez le larva et vous recevrez la quête qui vous mènera à explorer le monde.

Style de combat

Ce RPG est considéré comme étant un Tactic, sauf qu’il est loin d’avoir un style de combat commun. Vous allez avoir 6 combatants maximum par combat. Les cartes de combat sont d’environ de 7 carrés par 10 carrés ne pouvant contenir qu’un personnage à la fois. Jusqu’ici ça ressemble à la moyenne des RPG tactics. C’est à partir de là que ça se gâte. Vous pouvez choisir une formation pour vos personnages. La position de base ne procure aucun avantage et aucun désavantage sur la carte. La position de force va créer 4 cases où lesquelles les personnages vont recevoir une augmentation de force, mais aussi elle créera 4 cases qui diminueront la force des personnages, donc c’est sur ces cases que vous souhaitez envoyer vos ennemis. En plus de pouvoir choisir la formation de base de vos personnages, chacun d’entre eux possède des cases spécifiques par rapport à eux pour créer des liens avec les 5 autres personnages qui sont sur la carte: Seighart, par exemple, possède une formation en forme de X avec une case qui est située à deux cases derrière lui. Ces cases sont toujours par rapport à lui, alors s’il doit se déplacer pour attaquer un monstre, vous risquez de briser la formation. Un point qui est extrêmement intéressant,c’est que vous n’êtes pas forcé de faire la formation que d’un seul personnage, vous pouvez les mélanger pour combler une case de chacune des formations respectives des personnages et tous vos personnages auront un lien ensemble. Ce lien vous permet de pouvoir utiliser tous vos personnages sur le même monstre et de créer des combinaisons d’attaques qui sont indubitablement plus fortes que les attaques singulières et tenter d’aller chercher l’Overkill. Les Overkills sont très importants pour aller chercher les matériaux dont vous aurez besoin pour adapter votre équipement.

Record of Agarest War Zero Combat

Points originaux du jeu, la paternité, la sensualité et la culpabilité du jeu

Malheureusement pour vous, ceci est un spoiler: Seighart va  mourir à nouveau. Suite à sa quête, Seighart est devenu le Vesseau de l’âme d’un dieu et il devra choisir l’une d’entre les 3 Maidens of the Pillar afin de redonner un corps matériel au dieu en question. Dans un rituel dont on ne connaît que le résultat, votre choix influencera les statistiques et l’apparence de votre futur fils: Leonis. Vous avez le choix entre Fridelinde, Routier et Sayane. Selon votre choix, Leonis possèdera les caractéristiques les plus fortes de Seighart (dépendamment comment vous aurez créé votre personnage), mais vous pouvez le spécialiser sdépendamment de l'héroïne vous choisirez. Le problème? La plupart des personnages féminins ressemblent à de très jeunes adolescentes et Seighart semble beaucoup plus vieux. C’est d'ailleurs pourquoi j’ai ajouté le terme ecchi dans les types de jeu. Pour ceux qui ne voit pas plus loin de que les images du jeu, vous vous ferez surement traité de pervers parce que les cinématiques contiennent beaucoup d’éléments suggestifs sans être directement sexuel. La plupart des images ne sont que du fan service. De là la culpabilité de jouer à ce jeu. Malgré son histoire complexe, prenante, son style de combat intéressant et les personnages attachants, nous nous sentons tous un peu coupable d’aimer y jouer, malgré la sensualité et le fan service qui s’en dégagent.

 Fridelinde et Sayane

L’importance de la ville

Les villes sont généralement constituées d’une forge, d’un magasin général, d’une guilde, d’une infirmerie et d’une diseuse de bonne aventure. La forge est l’élément sur lequel vous aurez à passer beaucoup de temps. Elle influence notamment ce qu’il y aura à vendre au magasin, alors il est primordial de s’en servir le plus souvent possible pour avoir un équipement à jour. En général, vous utiliserez des objets que vous aurez gagné en tuant des monstres. Par contre, certains éléments ne vous seront donnés qu’en faisant un Overkill sur un monstre ou sur un boss. Encore une fois, vous devrez utiliser votre stratégie pour distribuer votre force de frappe également, car dès les premiers bosses, vous comprendrez définitivement la complexité de cet oeuvre. Ensuite, vous aimerez certainement aller à la guilde pour compléter les objectifs qui peuvent vous donner des objets très utiles et intéressants. L’infirmerie ne sert essentiellement qu’à ressusciter vos compagnons tombés au combat. La diseuse de bonne aventure ou l’oracle, vous permet de voir quel serait le meilleur choix à faire pour que Leonis soit le plus puissant possible. Alors, ce n’est pas sur un coup de tête que vous choisirez une des trois Maiden of the Pillar, vous pouvez travailler, surtout dans les choix à faire dans les discussions, à ce que celle que vous désirez prendre vous aime le plus possible pour augmenter d’avantage la puissance de Leonis! N’est-ce pas génial? Bien sur, cela ajoute une autre strate au jeu qui aide le joueur.

Cet oeuvre a été malencontreusement sous évaluée. Si vous voulez jouer pour votre argent, la quantité d’heures que vous passerez sur ce jeu fera qu’il sera rentable. Il y a tellement de possibilités dans ce jeu, que la rejouabilité est tout de même excellente pour un jeu destiné pour un seul joueur. Essayez ce jeu qui vaut vraiment la peine, et tout comme pour moi, peut-être qu'il deviendra un plaisir coupable.

Type RPG Tactic, Fan service, Harem, Ecchi Record of agarest war zero Cover
Producteurs Idea Factory, Laughing Jackal
Editeurs Compile Heart, Red Entertainment, Aksys Games,Ghostlight
Sortie Nord Américaine 2011 et 2014
Consoles PS3, Xbox 360, et depuis 2014 sur PC, Android et iOS
Meta Critique 2.5/5
Catégories
MobilePC / MACPlaystation 3XBOX 360
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet