E3 2016 – Conférence EA: Il va y avoir du sport

Le coup d’envoi du marathon de conférences du E3 2016 a été lancé par Electronic Arts, qui y est allé d’une formule beaucoup plus courte cette année. Pour la durée bien ficelée, c’est mission accomplie, pour la livraison de contenu, beaucoup, beaucoup moins.

Gaver l’amateur de sports

Cette année, EA s’est donné la mission de remplir l’estomac des sportifs avec beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de contenu sur les derniers titres sportifs. Madden 2017 n’apporte pas tant de modifications, mais une nouvelle structure de compétition. Notons également l’étrange amalgame des termes compétition, E-Sports et jeux sportifs, comme si le sport était l’aspect du jeu compétitif... Suivant les pas de compagnies comme Blizzard et Valve, Electronic Arts sanctionnera des tournois à travers le monde. Avec trois tiers, dont un pour la communauté, ce seront des évènements compétitifs officiels. Ceux qui auront une cagnotte intéressante, nommés EA major, seront placés et décidés par la compagnie à travers l’année. Gageons que le Québec ou le Canada ne risque pas de faire partie de la série.



La surprise, plus ou moins bonne, est l’ajout d’une histoire à FIFA 17. On pourra suivre les exploits d’Alex Hunter, un jeune joueur qui atteint les grandes ligues, et devra interagir avec des agents et des gérants pour donner une touche dramatique au jeu de sport. Est-ce que la série avait sérieusement besoin de ça? Personnellement, je n’y crois pas, il nous restera à savoir si le jeu en vaut la chandelle.

En plus d’une histoire, les entraîneurs seront maintenant intégrés pour ajouter un plus grand niveau de réalisme. On parle de noms légendaires, comme le fameux Mourinho. Manquante à l'appel, la série NHL n’a pas eu d’attention durant la conférence. Est-ce possiblement un manque de contenu dans la nouvelle itération qui explique cette omission?

Des jeux, mais pas de gameplay

Après avoir été gavé ou endormi par l'afflux de nouvelles sur les jeux sportifs, la présentation d’EA a présenté quelques nouveaux titres à la volée tout en donnant des nouvelles sur ceux en développement. Sans grande surprise, Mass Effect Andromeda n’avait pas grand chose d’autre à montrer, outre des séquences magnifiques et bien sélectionnées du jeu en développement. Cette fois-ci, on nous donne rendez-vous en automne pour plus d’information sur le prochain chapitre de la franchise, donc probablement à la Gamescom de Cologne.



Les jeux Star Wars ont aussi eu une mise à jour sur leurs prochains titres. Jade Raymond, connue pour avoir travaillé sur Assassin’s Creed, a pris les planches et a présenté ce sur quoi son nouveau studio, Motive, ainsi que plusieurs autres travaillent. Sans que nous ayons aucun titre d’annoncé, outre le prochain Battlefront, on fait le tour des multiples jeux en développement. Encore une fois, aucune séquence de jeu n’était au rendez-vous.



Les jeux de guerre ont aussi eu une belle exposition et sont probablement les seuls à montrer un peu plus de contenu. Titanfall 2 y est annoncé avec ce qui manquait cruellement au dernier jeu : un mode solo. Pourtant, les séquences présentées étaient plus focalisées sur le multijoueur que sur l’histoire. Battlefield 1 a eu une courte introduction durant la conférence. Ils ont plutôt opté pour une joute Twitch, parsemée de vedettes plus aléatoires les unes que les autres, après la présentation pour mieux montrer le multijoueur.

EA patauge dans l’indépendant

Possiblement la nouvelle la plus rafraîchissante est l’annonce du programme EA Originals qui se base sur le succès de Unravel. Le programme parrainerait un petit studio qui travaille sur un projet intéressant et l'aide à travers les méandres du marketing et de la publication. EA Originals donnera aussi du financement aux petits studios pour livrer des projets de haute qualité.

Le premier titre à se faire parrainer est nommé Fe, un jeu d’exploration suédois avec une petite créature à la recherche de son peuple. La musicalité et la communication entre les êtres vivants seront la clé pour progresser dans le jeu. Aucune date n’a été annoncée, mais on peut probablement s’attendre à une sortie dès l’an prochain.



Le malaise

Je crois que je n’ai jamais vu autant de malaises dans une conférence, outre pour quelques moments où j’ai vu des foules s’insurger devant des annonces absolument mauvaises. Electronic Arts a essayé de rentrer plusieurs éléments de contenu sans nécessairement avoir réellement montré de quoi d’intéressant ou d’actif sur scène. Même si le but ici est de “vendre la salade”, ce n’était pas un évènement de presse plus qu’un simple évènement pour mettre le plus de bandes-annonces possibles en une heure, tout en forçant des vedettes et personnalités sportives à avoir l’air convaincantes sur scène. L’an prochain sera probablement beaucoup mieux que cette année, mais clairement, Electronic Arts n’avait rien à montrer pour ce E3.

Ckx7zU3UkAQ3U9P

Catégories
E3
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Un commentaire
  • Patrick Thellend
    13 juin 2016 at 10:59
    Laisser un commentaire

    “Je crois que je n’ai jamais vu autant de malaises dans une conférence”

    Mmmm, je crois que je vais devoir te parler d’un certain Mr.Caffeine….

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet