Le Meltdown Montréal, nouveau repère E-Sport

Il faudra s’y faire, la génération jeux vidéo s’affirme, et les lieux de détente dédiés à cette passion se multiplient. Après le Nexus et l’Arcade Montréal, c’est un troisième repère pour l’amateur de pixels qui va ouvrir ses portes dans le Quartier latin samedi prochain. On est allé prendre la température, une semaine avant le “first blood”.

“Ça fait trois ans que j’ai l’ambition d’un projet de la sorte, un an et demi que je travaille sur un projet avec la franchise Meltdown, et six mois qu’on s’active sur le portage montréalais”, nous confie Pierre Violleau, Nantais d'origine, la tâche de peinture au front en guise de blessure de guerre. Avec en tête au départ un projet de bar rétro, le Meltdown lui propose de partir à la conquête des Amériques pour y planter la première banderille à Montréal. Associé à Roch Turgeon, Jacob Young, et le bar ludique Randolph, le projet se concrétise enfin.

L'E-Sport en fer de lance

L’espace est encore encombré de moult cartons, débris de travaux et outils épars dans l’ancien café Chaos, fermé depuis 2014. Mais l’essentiel est déjà en place : le bar et les dix postes de jeu PC, chaises MAXNOMIC en place, Alienware et périphériques Logitech prêts à accueillir les premiers frags. D’ailleurs, le désordre des travaux est plutôt en phase avec la déco post-apocalyptique et industrielle, marque de fabrique de la chaîne de bars E-Sports née en France en 2012, et qui compte désormais plus d’une vingtaine d’affiliés à l’international et plusieurs projets en cours. Des plaques de métal rouillées sur les murs, renforts à gros boulons aux piliers, bidons explosifs en guise de tabourets, l’espace ne manque pas de caractère, le lieu ayant été refait du sol au plafond. Avec trois postes PS4/Xbox/wii U, dont un prévu pour les Just Dance de ce monde et autres jeux Kinect, les joueurs console auront de quoi faire également.

Meltdown_Bidon“Le Meltdown est la seule place à Montréal avec dix postes PC gratuits, en libre accès. La thématique est claire : c’est l’E-Sport, la compétition”, nous explique Pierre. Tous les jeux compétitifs en vogue sont ciblés, que ce soit pour la pratique, ou pour assister aux compétitions rediffusées sur les nombreux écrans jalonnant les murs du bar. Véritable crédo de la marque, le sport électronique y sera donc décliné sous toutes ses formes, des tournois locaux hebdomadaires, comme League of Legends ou Hearthstone, aux associations étudiantes, sans oublier les Meltdown City Clash, tournoi entre les bars de la franchise. Vaste programme qui a taillé le succès de la chaîne française, pays ou les avancées dans l’E-Sport se font nombreuses. Reste à savoir si le concept peut s'exporter aussi bien dans nos contrées, les contraintes de fuseau horaire étant lourdement défavorables au visionnement de compétitions E-Sports en général pour un bar en Amérique du Nord.

O'Gaming en invité de marque

Pour agrémenter l’expérience, la carte des cocktails a été travaillée avec un mixologue envoyé par la franchise, afin d’adapter les recettes françaises aux habitudes et produits locaux. Il sera donc possible d’y commander un first blood, offrir un +1 charisme à votre ami qui en aurait bien besoin,  ou encore faire péter un Dr. Boom, au tarif de 9$ pour les cocktails simples. Autant dire, l’affaire d’une vague ou deux de creeps. Mais l’ambition est aussi sur le côté humain : “on veut être un lieu de sociabilisation, se faire rencontrer les gamers à travers notre accueil, et les multiples événements à venir, comme des soirées Bring Your Own Noob”, ajoute le futur patron. L’inauguration prévue pour le 30 juillet devrait d’ailleurs attirer les foules, les figures emblématiques Hadrien “Thud” Noci et Charles “Noi” Lapassat de la web TV O’Gaming ayant été annoncées ce lundi. Un vaste programme pour le Meltdown Montréal, qui aura de nombreuses promesses à tenir pour faire sortir le vieux cliché du gamer un peu trop scotché à son sous-sol.

Rendez-vous donc au 2035, Saint-Denis le 30 juillet pour la soirée d'ouverture, dès 19h!
Futur site web consacré au bar : https://www.meltdown.bar/montreal
Page facebook : https://www.facebook.com/MeltdownMTL/

 

Catégories
ActualitésAu QuébecÉvénementsLocales
Tombé dans la NES quand il était petit, c'est un fan de jeux vidéo depuis l'enfance. Console, puis PC, c'est l'avènement d'internet qui scellera sa passion pour le jeu en ligne. FPS, STR, MOBA, un café, l'addition, tout l’intéresse, et il suit avec attention la scène pro à travers le monde. Au diapason de ses origines, il trouve son inspiration au sein d'une organisation secrète: #FrenchWhine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet