Dota 2 et CS : GO en grandes pompes au Centre Bell

Annoncé en début de semaine, la série Northern Arena décide d’y aller plein gaz avec son prochain tournoi en prenant d’assaut le temple du hockey montréalais avec des équipes de très haut calibre qui seront au rendez-vous.

Mise à jour : Réduit à huit équipes, le tournoi de CS:GO vient de faire son annonce. Les quatre premières organisations invitées viennent d'être affichées : les Français d'EnVyUs, NRG, les Danois d'Heroic et les Nord-Américains de Team Liquid viendront batailler pour les 100 000$. 

northern_equipes_csgo_nv_nrg_tl_heroic

Les quatre premières équipes CSGO invitées : Heroic, NRG, EnVyUs et Team Liquid

Un coup d’éclat probablement inattendu pour la communauté, la structure Northern Arena a révélé l’endroit où se passera leur prochain tournoi à venir. Y allant en très grande pompe, le rendez-vous est fixé au Centre Bell de Montréal. L'amphithéâtre, qui est habituellement la maison des Canadiens de Montréal et de grands spectacles, vivra une grande première avec son premier tournoi de sports électroniques. Le prix affiché des billets ira de 45 à 75$ avant taxes.

Ce sera un programme double qui sera présenté le 13 novembre avec les finales de Dota 2 et Counter-Strike : Global Offensive le même jour. Les deux cagnottes respectives pour ces jeux s’élèvent à 100 000$. Ce montant est égal à celui du Northern Arena de Toronto qui s'est disputé plus tôt cette année.

Déjà 4 équipes de renommée internationale pour Dota 2 ont été annoncées cette semaine avec des gros noms comme Alliance, Evil Geniuses, compLexity et Digital Chaos. Tous ont participé au prestigieux tournoi The International 6 qui s’est déroulé cet été, avec Digital Chaos qui s'est inclinée devant l’équipe chinoise Wings Gaming en grande finale. On peut donc s’attendre à du Dota de très haut niveau durant cette fin de semaine.

Les quatres premières équipes annoncés

Pour Dota 2 : Alliance, CompLexity, Digital Chaos et Evil Genius

Il reste trois équipes invitées à annoncer, plus une équipe qui gagnera sa place en qualification du côté de Dota. Il faudra s’armer de patience pour les équipes de Counter-Strike, car au moment d’écrire cet article, aucun détail sur ce point n’a été divulgué.

Très, même peut-être trop ambitieux? C’est ce qu’on peut se demander. Des évènements de sports électroniques payants au Québec ne sont réellement pas légion, outre la Dreamhack qui a su remplir ses modestes gradins pour la WCS de Starcraft. L’enjeu est réellement de taille avec un amphithéâtre ayant une capacité maximale de plus de 21 000 sièges. Autre défi de taille, faire vendre les billets à un marché qui d'habitude dépense très peu pour des évènements du genre. On se rappellera que la Dreamhack pour trois les trois jours du festival revenait à 50$ avant taxes et frais de services. Il restera à voir si le prestige des équipes sera suffisant pour motiver les portefeuilles locaux.

Catégories
EsportsÉvénementsLocales
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
2 commentaires
  • Charles
    29 septembre 2016 at 13:17
    Laisser un commentaire

    Bien d’accord avec toi Bruno. C’est ambitieux et bien trop cher pour un évènement d’une journée. Moi-même un grand fan de esport, je n’irai pas. Ils vont l’apprendre à la dure je crois bien.

  • Phil
    29 septembre 2016 at 13:23
    Laisser un commentaire

    Sans vouloir être un rabat joie , je vois très mal l’évènement avoir du succès.
    Le dernier Northen arena à Toronto était un échec lamentable du côter CSGO.

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet