Forza Horizon 3 – De retour au paradis

forza horizon 3 bannière
forza horizon 3 bannière

Cher journal. C’est la troisième fois que je passe un été au festival Horizon. J’ai visité les canyons américains, les plaines européennes, et cette année, c’est l’Australie qui nous ouvre ses portes. En termes de festival de musique, Horizon est paradisiaque. Des scènes plus grandes que nature qui accueillent des centaines d’artistes, des manèges, des feux d’artifice chaque soir, bref, tout un party. Mais le clou du spectacle, ce sont ces courses de fous qui ont lieu tout autour du festival : celles-ci amènent une vague de voitures de luxe à vous faire rêver.

Warthog

Alors voilà. Je suis dans la forêt, immobile, dans le Warthog de Halo que j’ai gagné à l’encan (véhicule rare qui ne pouvait être débloqué qu’avec un code donné aux détenteurs de Halo. Je n’ai pas eu ce code, d’où la magie de cette victoire aux enchères). J’utilise un drone pour enregistrer une vidéo du paysage que je n’arrête jamais de trouver fascinant, question de prendre une petite pause. Quelques chutes et dingos plus tard, je décide qu’il est temps d’affronter le prochain évènement Showcase. Il est à l’autre bout de la carte, ce ne sera pas facile de rester concentré. En route.

J’aperçois un photo-radar : j’appuie sur l’accélérateur pour tenter de battre le meilleur score! L’après-midi ensoleillé est soudainement ponctué d’une pluie fine qui ruisselle sur mon capot. Hey! Est-ce bien une Jaguar Mk II qui vient vers moi? Vite, sortons l’appareil photo! Chaque cliché me rapporte des milliers de dollars, et me rapproche du but ultime de photographier les 425 voitures uniques à Horizon. Le temps s’arrête, j’ajuste mon appareil, ajoute quelques effets, et voilà, une photo fantastique.

La pluie est terminée, laissant la chaussée luisante et glissante, et ça tombe plutôt bien, puisque je suis sur le point de traverser une «drift zone». Faire des dérapages parfaits pour obtenir un score de 3 étoiles, c’est cool, parce que comme le dit le proverbe : «après la pluie, le beau gros drift sale».

À la radio, le DJ annonce qu’une voiture rare est cachée dans un cabanon au milieu du désert, je fais donc un détour pour essayer de la trouver. Au passage, j’effectue un saut périlleux en défonçant les barrières d’un «danger zone» : un saut en longueur pour tenter de battre le record. Juste au moment où mes pneus touchent le sol, le DJ fait jouer une «skill song»! Les points d’expérience pour les drifts, sauts, vitesse et destruction sont alors doublés tout au long de la chanson de Blink 182. Je me lance alors de tous bord tous côtés comme un déchaîné. Un véritable danger public.

warthog 4

La nuit est déjà tombée, et c’est sous un ciel étoilé que je peux apercevoir les gratte-ciels illuminés de Surfer’s Paradise (vous savez, ma destination?). En chemin, je croise un autre conducteur. Je me mets derrière sa voiture et l’invite à faire une course impromptue : le premier à Surfer’s Paradise gagne 5000 CR. Go! Heureusement pour moi, il est plutôt du genre prudent, tandis que je sors de la route et rafle tout sur mon passage, gagnant de précieuses secondes. J’en profite pour détruire une des 150 affiches cachées dans Horizon, qui donne des points d’expériences ou un rabais sur le «fast travel».

Arrivé à destination, je monte dans ma Lamborghini Centenario 2016, et je me prépare pour un des cinq Showcase Event. Le défi : gagner une course contre un jet qui vole gracieusement dans le ciel, mais aussi dangereusement près du sol, laissant des traînées de fumée colorée. Foule en délire et musique dans le tapis : c’est ça, Horizon.



Vous aurez compris que le monde ouvert n’est pas là uniquement pour faire joli : c’est une partie intégrante du gameplay. Contrairement au nombre beaucoup trop grand de jeux de course dont la carte immense ne sert qu’à se rendre au prochain évènement, on passe plus de temps dans Horizon à être hors course, faire les défis, chasser les collectibles, et accumuler les points d’expérience. Il y a tellement de choses à faire que j’avais de la difficulté à éteindre la console.

Si sa thématique est la liberté, son but principal est de nous faire apprécier le plaisir de la conduite, pas juste le stress de la course. C’est un festival, la célébration de la merveille mécanique que sont ces voitures ainsi que la beauté de leur design.

Mais rassurez-vous : de la course, il y en a! Elles s’étendent sur 63 circuits différents. La nouveauté, c’est que vous pouvez personnaliser chaque événement en choisissant le nombre de tours, les conditions météo, ainsi que la thématique des véhicules. Par exemple, il existe «Ferrari contre Lamborghini», «Voitures vues au cinéma», «favori d'Horizon», ou sinon vous pouvez y aller carrément par décennie, par marque, ou par type de véhicule.

L’air de rien, ça changera votre approche de l'événement : une course en Jeep sur les dunes du désert, ça va, mais c’est une toute autre paire de manches lorsqu’on demande à des voitures de luxe de s’affronter sur le même terrain!

Chacun des 63 points de départ offre une course de style «exhibition», le début d’un championnat, ou encore une course contre un rival. Ce dernier est une course contre le temps, dont le but est de battre le record d’un rival choisi par le système. Si vous réussissez, vous pourrez recommencer, cette fois contre un adversaire plus coriace. C’est un peu comme Trackmania, mais sans être confronté à un fantôme vraiment trop avancé pour votre niveau.



Outre les kangourous, les dingos et les crocodiles qu’on peut apercevoir autour des circuits, l’Australie a l’avantage d’offrir une variété de terrain encore jamais vue dans Horizon. Chemins de terre au milieu de la forêt et ses nombreux cours d’eau, dunes sablonneuses, asphalte de la ville, plage rocailleuse, bref, tout pour vous garder alerte et faire évoluer votre polyvalence au volant.

Plus beau que la vraie vie

Évidemment, vous avez pu le voir : les décors sont à couper le souffle. Il contient les ciels les plus beaux que j’ai vus de ma vie dans un jeu vidéo. Pas seulement parce qu’ils sont parfois d’un bleu parfait, mais plutôt parce qu’ils évoluent constamment. Ils sont justement imparfaits, parfois seulement grisâtres, parfois sans nuage, parfois bondés de nuages menaçants. C’est ce qui les rend réalistes. Même chose pour les voitures, qui sont couvertes de sable, de boue et de gouttelettes d’eau à la fin des courses : elles ne ressemblent pas à des jouets en plastique. C’est la perfection de l’imperfection.

Skybox de Forza

Horizon est aussi mon festival de musique fictif préféré, pour son line up d’artistes toujours impressionnant. Pendant mes courses, j’entends sur les différentes stations radio des artistes que j’aime bien, comme Breakbot, CHVRCHES, Justice, Digitalism, Future Sound of London, M83 et beaucoup d’autres. Il y a aussi une étrange cohérence sur l’entièreté des morceaux sélectionnés pour le festival : une certaine joie avec un soupçon de nostalgie. Ce remix de Lykke Li fait par The Magician l’illustre parfaitement : tout indiqué pour un couché de soleil sur la plage, ou une balade en ville après minuit.
[soundcloud url="https://api.soundcloud.com/tracks/8948492" params="color=a81313&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false" width="100%" height="166" iframe="true" /]

Pour la première fois, Forza Horizon est disponible autant sur Xbox One que sur PC. Un seul achat vous donne accès au jeu sur les deux plateformes. J’ai essayé les deux, et je dois vous assurer que les rapports qui affirmaient que la version PC n’est pas un bon port étaient grandement exagérés. Il vous demandera du matériel solide, mais il contient des dizaines d’options pour optimiser vos performances.

Qu’est-ce que tu veux de plus?

J’ai l’impression de me répéter, mais ce Forza, comme tous les autres, est toujours aussi beaux, a un contrôle toujours aussi parfait et une difficulté malléable qui ont fait sa renommée, pour la quatrième fois sur Xbox One. Un deuxième article expliquera pourquoi il est un modèle à suivre en termes de game design. La base était déjà solide, c’est d’ailleurs pourquoi j’avais si hâte d’y jouer : Forza, c’est une valeur sûre.

Sois assuré, cher journal, que s’il était possible de précommander mes billets pour le prochain festival Horizon, je le ferais sans hésiter. Qui sait où il nous mènera? Dans les rizières et villes futuristes de l’Asie? Dans la savane africaine? Rien qu’à y penser, j’en ai des frissons.

 

Exceptionnel, comme toujours
9.5
Exceptionnel, comme toujours

Une autre première place pour Forza, qui obtient la victoire tellement facilement qu’on commence à penser à lui faire passer un test anti-dopage.

Catégories
CritiquesMicrosoftWindowsXbox One
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet