Super Mario Maker: Wii U ou 3DS ?

Super Mario Maker sur Wii U a probablement été une des plus grandes réussites de la console en fin de vie. Un jeu que tous ont célébré pour son outil de création de niveau efficace, sa durée de vie presque infinie, et la myriade de petites attentions. La réussite se reproduit-elle sur 3DS?

Quand Nintendo ont annoncé Super Mario Maker sur Wii U, il y a déjà plus de deux ans, j'ai tout de suite été emballé. Comme la plupart des gens de ma génération, j'ai été élevé par le plombier moustachu. J'avais aussi aimé Little Big Planet, mais en trouvant que la physique du jeu était trop molle. Elle ne ressemblait pas assez à Mario, justement. Alors, comme j'étais une des 12 personnes à posséder une Wii U (on se connaît tous), j'ai précommandé Super Mario Maker pour l'avoir le jour de sa sortie.

Et je n'ai pas été déçu. C'était un excellent jeu, avec de bons outils dont je n'ai jamais su quoi faire (ce qui est constant avec mon expérience avec les outils dans la vie en général). Surtout, c'est un des seuls jeux que mes amis qui essayaient ma Wii U m'enviaient.

Alors, sans surprise, Nintendo a annoncé le jeu pour 3DS. Mais est-ce comparable?

mario-1

Un tutoriel plaisant (comme quoi rien n'est impossible)

Parce que je suis un bon élève et que j'ai de la difficulté à désobéir aux consignes, la première chose que j'ai faite en commençant Super Mario Maker 3DS a été de compléter le tutoriel. Au complet.

Sur Wii U, c'était moins réussi. On nous demandait de jouer un peu avec le créateur de niveau, et après avoir fait assez n'importe quoi pendant assez longtemps, on nous donnait d'autres éléments pour faire nos tableaux, jusqu'à ce qu'on ait tout débloqué. Alors j'avais juste fait des tableaux remplis de Goombas et de blocs jusqu'à temps qu'on me donne plus d'objets. Pas très instructif.

Sur 3DS, c'est beaucoup plus réussi. On nous présente deux personnages, le sensei-pigeon et Mary O. (get it?), qui nous montrent comment faire des tableaux. L'apprentissage est interactif. On essaie des tableaux faits par le pigeon, puis il nous explique comment il a fait, et surtout, quelle philosophie de level design a inspiré le niveau en question. C'est un pigeon très futé.

On nous oblige aussi à faire des tableaux en suivant un modèle imposé, ce qui nous familiarise avec les outils de base.

mario-2

Un contenu solo costaud

La partie ''tutoriel'' m'a donc séduit. Je me suis alors lancé dans la portion solo. Sur la Wii U, on nous proposait des tableaux conçus par les gens de Nintendo, ou conçus par des commanditaires (que ceux qui se souviennent du tableau Mercedez-Benz lèvent la main). C'était bien, mais un peu pèle-mêle et sans réel sens de progression.

Ici encore, la version 3DS fait beaucoup mieux. On a le droit à un jeu de Mario à l'ancienne composé de 18 mondes. On retrouve des niveaux de tous les univers, même de New Super Mario Wii U (évidemment, les graphismes ne sont pas HD, mais ça reste plutôt joli). À la fin de chaque monde, on vous récompense d'éléments de tableaux qu viennent d'être exploités dans les niveaux précédents. Encore une fois, on nous donne subtilement de l'inspiration.

De plus, touche très intéressante, chaque niveau est accompagné d'objectifs secondaires plutôt corsés. On nous demandera par exemple de passer un niveau sans arrêter de courir, ou en tuant tous les ennemis. Une façon habile de nous faire voir les niveaux différemment et d'allonger la durée de vie.

mario-3

En ligne, les fleurs...

Jusqu'à maintenant, la version 3DS, contre toute attente, m'apparaissait comme la version définitive du jeu. On note la disparition des Mystery mushrooms, ces champignons donnant des costumes essentiellement esthétiques à Mario. Mais hormis cela, tout y était et même plus.

J'ai donc décidé d'essayer le mode en ligne. Tirant partie de la fonction StreetPass du Nintendo 3DS, les joueurs ont maintenant la possibilité de mettre une de leurs créations disponibles pour les joueurs rencontrés dans la rue. Le processus est simple: vous choisissez le tableau à partager sur StreetPass, et les joueurs que vous croiserez qui possèdent le jeu pourront essayer votre tableau. Simple, intéressant, amusant.

...et le pot.

Mais j'ai aussi voulu aller essayer d'autres tableaux en ligne, d'autant plus que le jeu donne accès à presque tous les tableaux créés pour la Wii U. Curieusement, pas de mode ''recherche''. J'ai mis ça sur le compte d'un mode en ligne pas tout à fait prêt puisque je jouais avant la sortie.

J'ai donc cliqué sur l'onglet ''Niveaux recommandés''. Il s'agit de niveaux sélectionnés soit par Nintendo ou par les utilisateurs de la Wii U. J'essaie un premier niveau, un excellent parcours qui utilise de façon ingénieuse le casque ''Buzzy Beetle'' de Mario. Après avoir passé le drapeau, je suis enchanté, je veux signaler mon approbation au créateur; rien.

Pas moyen de laisser de commentaire, de mettre une petite étoile, un pouce en l'air, rien. On joue et on passe au prochain, les joueurs de Wii U feront le tri.

J'ai donc décidé de pousser mes recherches, et c'est ainsi que s'est dévoilée l'ampleur des concessions de la version 3DS. Vous pouvez créer vos tableaux, mais il n'y a pas de moyen de les partager en dehors de Streetpass. J'avais préparé un niveau que j'avais envie de vous faire essayer, mais sauf si on se croise dans le métro, c'est en l'air.

Et j'ai eu une pensée pour mes amis restés à Rimouski. À l'époque où j'habitais en région, j'ai croisé un autre utilisateur de 3DS UNE SEULE FOIS. En plus d'un an.

Le StreetPass c'est très bien quand on habite dans un grand centre. Si je vais à Berri-UQAM, mon voyant vert s'allume comme si j'étais sur le plancher de danse du Fuzzy. Mais en région, c'est plus calme. Pas mal plus calme.

Pas moyen non plus d'évaluer les niveaux des autres, de sélectionner ses préférés. Vous devez vous contenter des sélections des autres, ou jouer au mode 100 Mario Challenge, où vous avez 100 vies pour compléter un certain nombre de niveaux créés par les joueurs (de Wii U, faut-il le rappeler).

mario-4

Verdict

D'un côté, les limites importantes des fonctionnalités en ligne font mal. Elles enlèvent une motivation importante à la création. Ces limites font que la version 3DS ne pourra jamais remplacer complètement la version Wii U.

Mais au coeur de Mario Maker se trouve un outil de création puissant, qui vous permettra de réaliser presque n'importe quoi. Et la centaine de niveaux inclus par Nintendo nous offre au fond un nouveau jeu de Mario 2D. Et ça, ça ne se refuse pas.

 

Excellent mais limité
7.5
Excellent mais limité

Un mode en ligne limité qui mine un mode solo robuste

Les plus
  • Un mode solo costaud
  • Un outil de création efficace
  • Un tutoriel bien conçu
Les moins
  • Partage des créations limité
  • Impossible de noter les niveaux des autres
Catégories
CritiquesNintendo
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet