Return 2 Games : Book of Demons

Les classiques à la polonaise

Le puits au centre du village, la barmaid, le guérisseur, l’église sous laquelle se terrent des démons, des squelettes et des zombies vous disent quelque chose? Book of demons ne cache pas son inspiration et l’expose au vu de tous. Vous l’aurez deviné, Diablo est de toute évidence l’inspiration derrière ce jeu.



 

Book of Demons est une œuvre d’amour de la part du studio polonais, Thing Trunk, qui a clairement une admiration pour le mythique jeu d’action-rpg de Blizzard. Les responsables derrière ce titre travaillent sur l’ambitieux projet de moderniser des jeux classiques de l'âge d’or du jeu sur PC par le biais du projet dénommé Return 2 Games. Book of Demons est le premier titre de cette série de sept jeux qui se veulent uniques autant en terme de style de gameplay que de thématique.

Inspiré d'un classique

Lorsque j’ai pris connaissance de Book of Demons pour la première fois par le biais de sa bande-annonce, j’ai tout de suite cru qu’il s'agissait d’une copie conforme de Diablo. Les fioles de mana et de vie, l’ambiance ténébreuse, les graphismes ternes, l’exploration de donjons et les monstres classiques étaient bien sûr des choix judicieux de la part de Thing Trunk pour attirer les gens comme moi qui ont grandi dans cet univers. Ce stratagème a fonctionné dans mon cas et a piqué ma curiosité. À ma grande surprise, non seulement le jeu est effectivement inspiré de Diablo, mais en fait une version moderne et actuellement très amusante.

Book of Demons réussit à innover sur les mécaniques tout en s’inspirant d’un jeu vieux d’une vingtaine d’années. Non seulement ces mécaniques fonctionnent à merveille avec le style RPG-Action, mais elles sont intuitives, simples et pourtant complexes. En effet, plus on plonge au creux du donjon, plus on découvre des mécaniques intéressantes et stimulantes. Mais il ne faut pas s’emporter, on ne fait, en fin de compte, que cliquer à gauche et à droite en éliminant démons, zombies, squelettes, gargouilles, etc.

Afin de rendre le jeu plus profond qu’une simple simulation de cliques à la seconde, le jeu est aussi entouré d’un système de talents et d’attributs que l’on bâtit à l’aide de cartes actives et que l’on développe tout au long du jeu. On trouve dans le donjon des runes et des cartes que l’on pourra fusionner plus tard afin de les rendre plus puissantes et les utiliser en combat soit comme attributs passifs ou alors comme habiletés à activer. L’aspect « deck de cartes » est un mécanisme très présent dans plusieurs  jeux et même un peu surutilisé. Mais ici, il fonctionne très bien en fournissant des habiletés et des talents qui sont très différents les uns des autres et permettent au joueur de modeler son personnage à son style de jeu.

Enrobage différent

Bien que  l'ambiance emprunte grandement au titre original, Diablo, l'esthétique est pourtant très différente et intéressante. On parle ici de graphismes inspirés probablement des titres comme Paper Mario où tout semble dessiné sur papier et intégré tel quel dans l’environnement avec ses plis et ses coups de crayons. Le tout, bien entendu, dans un environnement démoniaque, infernal et chaotique où l’on reconnaît l’influence de Diablo. L'aspect narratif est plutôt secondaire, mais tout de même présente avec un mystérieux voyageur qui s’est tourné vers le mal et un prêtre incapable de supporter la voyante de retour au village. L’histoire est superflue, mais le centre d’intérêt des développeurs n’était certainement pas fixé sur cet aspect du jeu.

En développement

Bref, Book of Demons est un titre qui vous surprendra de par son inspiration, de la qualité de production et bien sûr du plaisir qu’on a en y jouant. Pour ce qui est de l’ambitieux projet des développeurs, Return 2 Games, il est certainement admirable et intrigant. Cependant, il implique un travail de longue haleine qui n’est pas sur le point de se terminer avec seulement un jeu en développement. Quoi qu’il en soit, c’est un excellent départ et un projet que je vais certainement surveiller de près à l’avenir. Vous pouvez vous le procurer sous la bannière early access de Steam en ce moment pour 21,99 $

Catégories
Jeux
Étudiant en conception de jeux vidéo de l’UQAC et amoureux de l’industrie des jeux vidéo, Simon aime partager sa passion à tous ceux qui veulent bien en savoir davantage. Jeux vidéo, jeux de société, cinéma... bref, tous les médiums du divertissement sont au cœur de ses préoccupations.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet