Le meilleur de la Démo Night 2017 à Montréal

Cinq minutes pour présenter un jeu ! La démo night a fait son grand retour annuel à la SAT pour nous exhiber ses perles le 31 janvier dernier. Si Jason Della Rocca, l’organisateur et présentateur répond toujours fidèle au poste, c’est cette fois-ci avec l’aide de l’Espace Ludique que se sont déroulées les présentations. Nouveau Metroidvania, Rogue-like et autres trouvailles montréalaises ont répondu à l’appel et voici selon nous quelques extraits qui valent un sérieux coup d’œil.

Sundered, par Thunder Lotus Game

Si vous n’avez pas eu l’impression d'apercevoir Sundered partout ces dernières semaines, on vous en reparle, juste au cas où. Pour les étudiants du fond qui ne viennent pas souvent, voici le cours de rattrapage : Thunder Lotus Game sont les développeurs de Jotun, le simili Shadow of the Colossus mêlant mythologie nordique et combats de boss jouissifs. Ces mêmes développeurs ont lancé un nouveau Kickstarter pour financer et promouvoir leur nouveau jeu : Sundered , sorte de mélange entre Guacamelee et Rogue Legacy, en animation traditionnelle (ça, ça veut dire que tout le visuel est fait à la mitaine) et à la facture gameplay aussi léchée que son prédécesseur.

Cette fois-ci, on ne parle pas d’aller racheter son âme pour accéder au Valhalla mais plutôt de livrer une lutte acharnée pour conserver sa santé.

Ce qu’on aime : La facture visuelle, l’alliance entre le style metroidvania et le travail émotionnel sur la terreur et la survie.

Sortie prévue pour: juillet 2017

Le kickstarter, c’est par ici, vite !


Anamorphine, d’Artifact 5

On reste dans le déni, le traumatisme et la terreur avec Anamorphine, une expérience interactive qui promet un voyage philosophique au travers des limbes de la mémoire.
Même si l’expérience semble être limitée à un voyage à travers des états mentaux et psychologiques, le travail visuel et la façon dont se reconstitue le récit à travers l’espace sont assez fascinants. Une expérience visuelle, émotionnelle et philosophique qui donne l’impression à son joueur de vivre cognitivement les souvenirs qui se créent sous ses yeux.

Ce qu’on aime : La réflexion artistique, la maîtrise technique ainsi que la thématique sur la maladie mentale et le souvenir.

Sortie prévue pour: hiver 2017


Bootleg Systems, de Neonable

Est-ce un Portal-like? La millième copie d’un jeu déjà existant? Un nouveau plug-in dans Unreal qui démultiplie tous vos objets? Mais non, c’est le tout premier jeu de Neonable : Bootleg Systems. Un jeu à la première personne à l’ambiance Cyberpunk où le tir n’est plus une mécanique d’élimination, mais de construction.

Ce qu’on aime : La mécanique originale du pistolet multiplicateur d’objets qui permet une variété d’approches créatives dans la résolution des puzzle environnementaux et la musique faite par GeekSoundFactory.

PSSST : Voici un lien vers une entrevue qu’on a fait avec Gabriel De Roy, le cerveau derrière Bootleg Systems.


Mages of Mystralia, de Borealys Games

Un jeu d’action-aventure (oui, je sais encore un mais attendez la suite) qui va sans doute se démarquer des autres grâce à la place qu’il laisse à l’émergence dans le gameplay. Je m’explique : si vous aimez les jeux Zelda et avez toujours rêvé d’élaborer vous-même les attaques de Link en additionnant et soustrayant des artefacts juste pour voir ce que ça faisait, Mages of Mystralia devrait être un bon terrain de jeu pour vous.

Ce qu’on aime : La variété d’approches pour les différents combats, la créativité dans le gameplay grâce à la grande variété de combinaisons de sorts possibles.

Sortie prévue pour : printemps 2017


Cephore, de Pixelz Games

Vous connaissez Angry Birds? Cette fois-ci on ne vous demande pas de tout démolir, mais de construire afin de... mieux démolir. Cephore est comme un puzzle de construction basé sur la physique dans lequel vous être limité en coups et coût (oui, ça fait cou-cou...). Le jeu est encore en pre-alpha et n’est donc pas prêt de voir le jour, cependant l’approche intéressante des jeunes développeurs de Pixels Games méritait bien un petit coup d’oeil.

Ce qu’on aime : Le gameplay simple, fun et inventif.


Flinthook, de Tribute Games

Fidèle à la philosophie de Tribute, Flinthook évoque parfaitement la devise du jeu rétro  : facile à comprendre, difficile à maîtriser. Des mécaniques simples : un grappin et la capacité de ralentir le temps pour un rendu terriblement efficace. La fluidité du gameplay nous assure des combats rapides et une envie effrénée de "speedrunner" les niveaux. Un must pour les amateurs du genre!

Ce qu'on aime : Le style à la fois retro et authentique, la fluidité du gameplay

Sortie prévue pour : début 2017


Ce fut difficile de faire une sélection parmi tous les jeux présentés! Pour l'intégralité des présentations de la soirée, vous n'avez qu'à visiter la page du GamePlay Space pour avoir tous les détails.

La Demo Night en photos

Photographie : Pierre-Luc Daoust

 

 

Catégories
ActualitésAu QuébecLocales
Rédactrice, narrative designer, scénariste de jeu vidéo et multi-task à temps partiel, elle porte une attention toute particulière à la dimension narrative des jeux ainsi qu'à la scène du développement indépendant.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet