Halo Wars 2 – Est-il réellement le temps du jeu de stratégie sur console?

Halo Wars 2 est un jeu de stratégie en temps réel, créé par le studio Creative Assembly, connu comme étant un vétéran du genre grâce à sa franchise Total War. Différent des classiques jeux de tir de l'univers Halo, Halo Wars 2 est une suite au premier opus ayant lieu... 28 ans plus tard? Rassurez-vous, ce n'est pas le début d'un nouveau film de zombies, mais bel et bien du tout nouveau jeu de l'univers de Halo.

La guerre recommence

Halo Wars 2 est un jeu de stratégie en temps réel, dans lequel on contrôle et construit des bases fixes sur une carte, puis une armée, que l'on peut améliorer pendant le cours d'une partie ou d'une mission. Chacune des deux factions détient des commandants ou généraux qui permettent de varier les stratégies auxquelles on peut accéder, à travers des pouvoirs déblocables au cours d'une partie. Ainsi, on peut appeler des renforts, améliorer nos troupes ou frapper l'ennemi avec une arme puissante.

Une visite à la campagne...Sur l'Arche

La campagne reprend avec l'équipage du Spirit of Fire, à la dérive en état de cryogénisation pendant presque trois décennies. Ils se retrouvent donc, sans savoir pourquoi, proches d'un monde artificiel connu sous le nom de L'Arche, visité lors du 3e opus de la série. L'équipage se réveille peu après les évènements de Halo 5 et doit combattre pour survivre.

La première chose remarquable : Les cinématiques sont à couper le souffle! Les personnages ont l'air hautement réalistes au point où l'on aperçoit les veines et tous les petits détails sur leur peau. Dommage que les cinématiques disparaissent peu après pour ne réapparaître que vers la fin.

Le scénario et les personnages collent bien à l'univers de Halo. Rien n'est sacrifié ou inventé parce que cela serait « super ». Par contre, les créateurs du jeu ont été très prudents avec le scénario et la campagne fini de façon abrupte. Il m’en aurait fallu plus pour profiter en profondeur des personnages qui ne furent pas assez exploités. Espérons que ce problème sera réglé dans le restant de la campagne qui va sortir sous format DLC payant, chose qui est loin d'être idéale pour les joueurs, selon moi.

L’histoire étant bien ancrée dans son lore, elle ne perd pas deux minutes pour s’arrêter. Très peu d’éléments sont expliqués aux moins érudits de la série et la caméra reste toujours plaquée sur l’action. Pour les moins connaisseurs, un lot de pièces de journal se débloque à la fin de chaque mission, leur permettant d’aller en apprendre plus et de mieux comprendre ce qui se passe. Rien n’est donc lancé au joueur dans le but de faire de l’exposition, réglant un problème récurrent dans les séries de fiction contemporaines.

La jouabilité qu'implique le nom Halo

Impossible de parler d'un jeu Halo sans parler de sa jouabilité. Justement, dans Halo Wars 2, le combat est viscéral et les unités sont juste assez fortes - On sent qu'il s'agit d'un réel combat, plutôt que d'une partie de paintball.

Halo Wars 2 propose des commandes qui paraissent complexes mais auxquelles on peut bien s’adapter. Creative Assembly a su quand même bien transférer l’interface et les commandes d’un jeu STR sur une manette de façon complète et optimale, surtout sur console. Par contre, les commandes sur PC manquent d'optimisation et de convivialité.

Dans le même style que Command & Conquer 3 : Kane's Wrath, Halo Wars 2 utilise un menu circulaire, utilisant les joysticks pour donner des ordres rapidement et efficacement à ses troupes. Les contrôles permettent de réunir des unités sous différents groupes et de défiler à travers ses troupes, rendant le jeu beaucoup plus ergonomique. Peut-être dans le souci de vouloir rendre le jeu accessible, les créateurs permettent aux néophytes de comprendre facilement le jeu : nous avons droit à un didacticiel très complet, qui explique comment non seulement jouer, mais comment bien performer aussi, sans que ce didacticiel s'avère trop long.

Plusieurs modes, plusieurs joueurs

Halo Wars 2 propose un mode escarmouche et multi qui sont surprenamment complets. Les différents modes de jeu proposent chacun un gameplay varié et franchement, c’est plutôt rafraîchissant! On sent que c’est un jeu typiquement Halo - On a droit à des modes variés, à des combats rapides et remplis d'action, à des items déblocables, à des cartes qui s'adaptent au nombre de joueurs et ainsi de suite.

Les modes de jeu sont les suivant : Blitz, Blitz Firefight, Strongholds, Domination et Deathmatch. ll y en a pour tous les types de joueurs, qu'il s'agisse de joueurs de STR vétérans ou même de joueurs plus décontractés, comme les adeptes des MOBAs.

Dans le cas des modes Blitz et Blitz Firefight, on utilise des cartes représentant des unités et pouvoirs du jeu. Jouer ces cartes invoque des troupes et pouvoirs dans l'arène, dans le but de capturer des zones sur cette arène. Dans ce mode, il n'y a pas de bases à construire, ni de ressource à générer, au lieu de cela, nous accumulons de l'énergie servant à jouer nos cartes sur une arène. C'est sans se cacher que ces modes font beaucoup penser au populaire Clash Royale, mais avec une touche d'originalité. Ici, il est possible de contrôler ses unités dans l'arène et il est possible de pousser son avantages en acquérant des modules d'énergie nous donnant un avantage instantané et nous permettant d'invoquer plus que son adversaire. Dans le cas de Blitz Firefight, il faut capturer et défendre ces zones contre une IA qui nous attaque. Or, cela devient rapidement répétitif, car il n'y a pas de fin au match, sauf en perdant contre l'IA.

En mode Strongholds, on passe directement à l'action. Les besoins économiques sont éliminés car on reçoit des ressources continuellement. L'objectif est de capturer le plus de bases possibles, voir de détruire toutes les bases de l'équipe adverse. Il s'agit de mon mode préféré. Domination consiste à capturer, puis garder des points de contrôle sur la carte pour décrocher une victoire. C’est assez plaisant à jouer, mais requiert une excellente communication pour pouvoir y jouer en équipe. Il y a finalement Deathmatch, qui est le mode de jeu classique - il faut éliminer l'ennemi en détruisant toutes ses bases militaires. Avec tant de possibilités, il est impossible de s'ennuyer!

L’un des plus gros reproches au multijoueur est un certain manque de fonctionnalités au niveau esports - Il n'y a pas de système permettant de sauvegarder et re-visionner ses propres matchs, de système de clans ou de ligues. Cela n’empêche tout de même pas de jouer en multijoueur contre des inconnus en matchmaking et d’apprécier le jeu à son plein potentiel. Celui-ci a quand même beaucoup plus de contenu que de contenant et cela est important pour un STR, dans l'optique que cela lui donnera une plus longue durée de vie et attirera un public plus large.

Du côté des commandants et unités, j'aime bien qu'il y aie un meilleur équilibrage qu'avec d'autres STR, dès sa sortie. Celui-ci n'est pas parfait encore et certaines unités sont plus exploitables que d'autres, mais avec toujours la possibilité de les contrer. Je trouve dommage que les commandants manquent de variation et d'originalité au niveau des unités auxquelles ils ont accès, mais ultimement, cela rend le jeu beaucoup plus équilibré.

Quelques difficultés… ou « quelles difficultés »?

La campagne peut être terminée sans aucun défi avec les niveaux de difficulté facile et normal. L'intelligence artificielle devient raisonnablement plus difficile à battre en difficulté « légendaire ». Cette critique par rapport à l'IA s'applique autant aux parties en multi qu’en solo, la seule différence étant que pendant la campagne, l'IA reçoit aussi plus d'unités gratuitement. Dans ce cas, il est possible de jouer les missions à deux, de façon coopérative, comme dans le premier Halo Wars. Cela permet une meilleure gestion de ses forces et facilite un peu le jeu.

Parlant de difficultés, il y a malheureusement quelques bogues. Ces bogues ont, depuis la sortie du jeu, été en partie réglés, mais sortir un jeu de ce calibre avec des bogues, ce n’est pas souhaitable. À quelques reprises, le jeu a planté pendant une partie escarmouche ou multijoueur. De plus, j’ai failli ne pas pouvoir compléter une mission en raison d’un véhicule qui restait immobile et qu’il a fallu que je pousse avec d’autres unités. Il n'y a eu, de mon expérience, aucun autre bogue, mais certains expriment en avoir rencontré d’autres, principalement sur la version PC.

Audiovisuellement époustouflant

La musique, enregistrée avec l'aide du fameux orchestre Skywalker Sound, est absolument épique! La trame sonore a un air très sci-fi et devient un classique instantané, car elle sonne exactement comme celle d'un jeu Halo, tout en restant unique. Les sons des explosions, des tirs, des bâtiments et véhicules qui s'animent sont eux aussi géniaux - tout semble plutôt réaliste et immersif.

Ducôté de la direction visuelle du jeu, c'est hautement réussi. La quantité de détails est encore plus visible lorsqu'on s'arrête sur les animations des véhicules, des infanteries, des bâtiments et de l'environnement. Pour un jeu de stratégie, ça m'a beaucoup surpris. Les environnements sont larges et beaux à explorer. Je me suis même retrouvé à vouloir arrêter de jouer, sinon de m'empêcher de finir une partie ou mission, pour explorer la carte et l’admirer.

...Et puis, Major?

Halo Wars 2 est un jeu qui a subi beaucoup de polissage, mais qui en demande encore. Certains bogues ou manques ternissent un peu le jeu... Si vous êtes un fanatique de la franchise Halo, que vous aimez les jeux STR ou que vous voulez essayer quelque chose de nouveau sur console - Halo Wars 2 en vaudra certainement la peine pour vous. Pour les autres, essayez-le avant de l'acheter définitivement ou attendez encore quelques mois.

 

7.5

Un beau scénario digne d'un jeu Halo, une direction artistique impeccable, une diversité dans les possibilités de jeu et une grande accessibilité - Halo Wars 2 a de quoi attirer les joueurs, malgré quelques petits défauts.

Les plus
  • Direction artistique impeccable
  • Cinématiques qui coupent le souffle
  • Scénario fidèle à l'univers de Halo, qui n'est pas trop exagéré
  • Très accessible et très plaisant à jouer
Les moins
  • Quelques bogues sont encore présents
  • Scénario prudent qui fini plutôt brusquement
  • Quelques fonctionnalités de plus n'auraient pu nuire au jeu
  • Note Finale
    7,5/10
Catégories
CritiquesMicrosoft
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet