Pokemon Sun/Moon avec du recul

Après avoir provoqué une rupture de stock des New 3DS et 2DS en Amérique du Nord, il s'est vendu à une dizaine de millions d'exemplaires dans le monde entier dans les derniers mois. Constat après avoir passé beaucoup (trop?) de temps dessus.

Pokemon Sun/Moon possède un contenu massif, c'est indéniable. Comme il s'agit de la génération VII de la série, il y a 802 Pokémon à attraper, dont des dizaines de Pokémon légendaires. La plupart d’entre eux nécessite les anciennes versions pour les récupérer. Le jeu contient toutes les données pour tous les Pokémon et du coup n'arrête pas de donner des objets constamment au joueur, (pratiquement un NPC sur deux le fait).

Cela devient très dur à gérer et à comprendre pour les nouveaux de la série.En prenant son temps, le jeu met déjà une quarantaine d'heures à terminer, il y a également une quête assez longue après la fin comme dans les précédents épisodes.

 

Pour que les joueurs continuent de jouer pendant les mois qui suivent la sortie, Nintendo a notamment mis en place un système de mission mondiale. La première mission nécessitait que les joueurs attrappent 100 millions de Pokémon en un mois. Avec des millions de joueurs, cela serait une chose aisée en temps normal.

Problème: Le jeu possède une interface jouable appelé le Festival Plaza; à l'intérieur de celle-ci se situe un château avec de nouvelles fonctions. Sur un ordinateur de ce château, se situe le Game Sync. Le Game Sync permet de jouer en ligne et de synchroniser vos données avec les serveurs de Nintendo.

Pour s'y inscrire, il faut aller sur le site web correspondant ( https://3ds.pokemon-gl.com/ ), se créer un compte, noter le code que l'on vous donne, entrer ce code dans l'interface correspondante sur 3DS, et valider le tout.

Résultat: la quête a atteint 12 millions de Pokémon attrapés seulement.

Même chose pour la deuxième quête qui consistait à scanner des Pokémon avec le QR Scanner du jeu et à ensuite synchroniser les données avec le système décrit juste au-dessus. Bien que Game Freak ait revu ses exigences à la baisse, la quête s'est terminée avec beaucoup moins de Pokémon scannés que prévu par les développeurs.

Du coup, les développeurs ont sorti un patch qui affiche un message d'avertissement pour la mission globale en cours lorsqu'on se connecte à Internet dans le Festival Plaza.

Il s’agit d’un gros problème dans les précédentes générations de jeux Pokemon, et cela existe encore malgré tout à moindre échelle dans cette génération VII: Beaucoup d'interfaces ne sont pas évidentes du tout, et sont très mal pensées. Par exemple, lorsque vous obtenez vos premières montures, vous voyez clairement que vous pouvez mapper chacune d'entre elles avec une direction sur le pad multidirectionnel et pourtant vous ne trouvez pas le menu pour cela.Vous cherchez un peu partout sans succès. Jusqu'à deviner qu'il faut utiliser le stylet pour faire apparaître le menu en cliquant sur l'icône du pad... alors que vous utilisiez les boutons jusqu'à présent. Beaucoup de menus sont hybrides boutons/stylet, certains sont exclusifs et cela rend le tout très confus. Il faut apprendre par coeur le fonctionnement de chacun et s'y habituer pour s’y déplacer rapidement.

Toujours au niveau des interfaces, lorsque vous effectuez des combats en ligne et que vous sélectionnez votre équipe pour faire un combat classé, on ne vous indique pas les règles. On vous dit seulement quels sont les Pokémon de votre équipe non autorisés mais jamais vous dire pourquoi.

Ça aurait été bien sûr apprécié de savoir que je peux jouer avec mon Greninja si je lui enlève son objet associé, plutôt que de l'enlever de mon équipe purement et simplement. Le pire c'est que dans les combats spéciaux, les règles sont indiqués clairement, mais comme elles sont différentes des combats classés, je ne peux pas me baser sur celle-ci.

Autre problème mentionné dans notre critique mais très peu important pour moi, il y a quelques baisses de frame rate lors des combats à 4 Pokémon. Oui, même sur New 3DS. Oui, même en 2 vs. 2, ou en 1 vs. 1 vs. 1 vs. 1. Le jeu est néanmoins magnifique, et son level design est très agréable. On sent que les développeurs poussent les limites de la 3DS.

On vous force à faire des milliers de combats pour le finir. Tout est prétexte pour faire s’affronter les monstres dans le scénario. Ce dernier est malgré tout intéressant, varié dans ses environnements et possède une galerie intéressante de personnages.

Les fans de la série auront vite fait de désactiver les animations pendant les combats comme d'habitude mais les nouvelles attaques de type Z-Moves, ne peuvent pas être passées. A chaque fois que vous souhaitez lancer l'attaque la plus puissante de ton monstre, vous devez revoir l'animation pendant environ 10 secondes.

Au bout de 70 heures de jeu, tu es rapidement tanné. Je soupçonne les Z-Moves qui sont lancées par les avatars humains du jeu d'être une stratégie de Nintendo pour que les enfants reproduisent les mêmes mouvements des bras et du corps dans la réalité. Et en plus s'ils ont acheté le Z-Crystal en plastique (qui se synchronise avec votre 3DS et jeu pour clignoter en même temps que votre attaque) de Tomy/Nintendo, ce sera comme dans le dessin animé et dans le jeu ... pour les enfants... et pour moi !

La Pokébank vient enfin d'être mis à jour pour supporter Sun/Moon. Je rappelle que la Pokébank est une interface téléchargeable sur l'e-Shop permettant de stocker et transférer les Pokémon de la Génération V et VI vers la VII. Par contre, Nintendo avait promis un Pokédex national (pour voir les 802 Pokémon dans le Pokédex au lieu de ceux d'Alola seulement) pour janvier, mais il n'est pas encore arrivé.

Il a fini par être intégré dans la Pokemon Bank... et ce n'est pas du tout pratique pour le consulter.

Je finis par un autre défaut récurrent de la série qui reste présent dans ce titre: Il y a trop de variables cachées !

Chaque Pokémon possède des valeurs EV, IV, de bonheur/amitié, le pokérus qui ne sont pas indiquées dans le jeu. Et ces valeurs varient constamment, même entre 2 Pokémon identiques !

OK, je veux bien que ca rallonge la durée de vie pour les fans les plus hardcore de la série, mais était-ce vraiment utile de les cacher? On ne peut pas les connaître et les maximiser sans étudier, calculer et chercher les informations sur Internet.

D'ailleurs on manque beaucoup de choses dans le jeu si on ne consulte pas le net. Comme le Pokémon Zygarde qui est disséminé en morceaux dans l’univers d’Alola et dont il faut trouver tous les emplacements pour le reconstituer...

Je trouve tout cela bien artificiel pour rallonger le jeu.

 

Ne vous laissez pas abattre par cette critique négative. Je voulais juste signaler un bon nombre de décisions de game design parfois mauvaises. Le jeu reste très plaisant à jouer. On peut se passer des valeurs cachées pour jouer normalement et finir l'histoire. On n'est pas obligé ou forcé de capture les 802 Pokémon pour voir la fin. Si vous hésitez, c'est vraiment l'opus le plus agréable pour se plonger dans la série. Les simplifications mentionnées dans la critique rendent l'expérience plus enrichissante.

Dans le futur, Game Freak et Nintendo vont continuer de faire vivre le jeu avec de nouvelles missions globales. La communauté espère qu'un futur patch simplifiera quelques interfaces. De nombreux événements compétitifs seront organisés. Des Pokémon seront soit distribués par Internet pendant un temps limité, soit disponible en se connectant au Wi-Fi du EB Games du coin.

Ce sera comme pour les précédentes générations, plein de petites choses pour que les joueurs reviennent sur le jeu, et pour continuer de faire vivre la franchise.

Catégories
NintendoOpinion

Après être tombé dans la marmite des grandes séries de jeux vidéo japonais depuis la NES, il n’en est jamais sorti et continue de suivre chacun des épisodes de Mario, Sonic, Castlevania, Street Fighter, Mega Man, Pokemon, Shenmue, Soul Calibur, Kirby… qui sort.

Il en a même fait sa profession et est devenu programmeur de jeu.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet