Nintendo ne comprend rien à l’internet… encore.

Il y a de ça longtemps, j’écrivais pourquoi Nintendo ne comprennait rien à l’internet. En fait, je parlais de leur stratégie de jeu en ligne et de leur fantastique code « ami ». Des années plus tard, je suis à réaliser que Nintendo ne comprend toujours pas comment l’internet fonctionne, et cette fois-ci, ce sont les utilisateurs  YouTube qui écopent.

On ne repassera pas sur le document de partage de revenus de Nintendo qui pourrait faire passer Séraphin Boudrias pour un ange tellement c’est un affront à la convention déjà établie.  Pour résumer rapidement : si un créateur de contenu sur YouTube n’applique pas au programme de créateurs de contenu Nintendo, ce dernier ne pourra jamais monétiser le contenu qui ose parler de la compagnie nippone ou montrer des images de ses jeux. Un programme décrié comme une taxe sur les créateurs. En plus de l’appropriation d’une partie des revenus, Nintendo dit quoi montrer et ne pas montrer, limitant ainsi la liberté d’expression des productions.

N’y rien comprendre et bien plus

Bref, quand on se dit que ça ne pouvait pas aller plus mal avec ce programme, clairement quelqu’un, quelque part, a oublié de toucher du bois. Nintendo a récemment envoyé une révision de son fameux programme à ceux déjà acceptés dans le programme. Les nouvelles conditions sont en réaction à la popularisation de la portion de flux directs sur YouTube.

Le changement de politique est simple : si tu fais partie du programme, tu ne peux pas montrer un jeu en direct. Point final.

Pardon?

La nouvelle restriction vient sans aucune justification ici. On demande simplement de ne pas le faire sous peine de déroger aux règles de monétisation. Sauf que voilà, pendant que Rockstar, Blizzard et Sega utilisent la diffusion en direct comme un outil de promotion et de contact avec les fan, Nintendo va dans le sens contraire en aliénant les créateurs de contenu encore plus.

C’est à croire que Nintendo veut absolument contrôler le contenu qui est dispersé ou simplement s’assurer que ce soient les jeux qu’ils veulent bien mettre de l’avant. Ce n’est pas non plus la première fois que Nintendo tente de contrôler la donne, à l’EVO 2013, elle voulait empêcher la diffusion du tournoi de Super Smash Bros. Melee qui devait se passer. Après une montée de lait de la communauté et des organisateurs de l'événement, la diffusion a finalement été permise.

Renverser la vapeur

La solution pour le géant japonais est pourtant des plus simples : Plutôt que d’exercer un contrôle strict et contraignant sur les communautés, pourquoi ne pas faire ce que le reste des producteurs de jeux font? Il faut encourager les créateurs de contenu pour permettre à ceux-ci de parler des jeux qui les passionnent. Leur donner les outils nécessaires pour pouvoir faire grandir une communauté qui mènera au succès du jeu, même après son lancement. Par exemple, il y aurait encore plus d’engouement pour des jeux qui sont en dehors de ce qu’on connaît tels que ARMS et Splatoon 2. Plus de diffusions fait en sorte que plus de gens sont au courant de ce qui se passe avec les nouvelles propriétés lancées.

Le programme de créateurs de Nintendo effraie et décourage les créateurs de contenu de parler de ce qu’ils aiment. Ceux qui acceptent d’en faire partie sont assujettis à des règles qui limitent leur potentiel créatif. Il est temps que ceux qui ont eu cette idée commencent à regarder ce qu’il se fait sur internet plutôt que de vivre dans une utopie autoritaire.

Catégories
ActualitésOpinion
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Un commentaire
  • Noname
    12 octobre 2017 at 01:06
    Laisser un commentaire

    Bien le bonjours j’aimerais savoir ce qu’est en question
    le nouveau contrat parce que je commence en tant que
    Youtubeur, mais je ne retire aucune somme d’argent de cette
    chaîne et donc je voudrais savoir si sa dérange que je mette
    du contenu Nintendo sur ma chaîne (Pokémon, Mario, Zelda etc…)

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet