Mario & Luigi: Superstar Saga – Revisite charmante

Un des jeux qui aura probablement le plus accroché l’imaginaire de petit gars au secondaire, armé de sa Gameboy Advance, était Mario & Luigi: Superstar Saga. C’était un jeu...

Un des jeux qui aura probablement le plus accroché l’imaginaire de petit gars au secondaire, armé de sa Gameboy Advance, était Mario & Luigi: Superstar Saga. C’était un jeu qui arrivait avec de grosses prétentions: être le successeur spirituel du légendaire Super Mario RPG sur super Nintendo. Personne ne pouvait deviner que le jeu allait remplir cette prétention et définir une nouvelle série d’aventure pour les célèbres frères plombiers. Environ 14 ans plus tard, on peut maintenant revisiter le premier jeu d’une longue et amusante saga. Tout y est plus beau, mais est-ce que le style de jeu, lui, a bien vieilli?

Ce qu’il faut noter dès le début c’est que personnellement parlant, Mario & Luigi est une série qui continue la prémisse apportée par Super Mario RPG. On plonge les personnages de l’univers de Mario dans un monde totalement loufoque et nouveau, avec de nouveaux personnages à gauche et à droite. Dans le cas présent, il faut féliciter les écrivains qui ont trouvé une manière de fabriquer un pays qui se trouve en marge du Mushroom Kingdom.

Les célèbres plombiers partent à l’aventure pour secourir non pas la princesse, mais la voix de celle-ci. Deux étranges personnages du nom de Cackleta et de Fawful s’en sont emparés et sont en cavale dans le royaume Beanbean. Vous me suivez jusqu’à maintenant? Imaginez maintenant que ce n’est que l’introduction à une longue histoire ridiculement folle dans un jeu vaste et coloré. Chaque minute de cette folie en vaut vraiment la peine, car on a pris un risque avec ce qui était établi, et mis la créativité de l’avant.

Sauter à pieds joints

Le système de combat de Mario & Luigi est simple, actif et demande de simplement bien appuyer sur les séquences pour faire le maximum de dégâts possible. Soit on saute, soit on frappe d’un gros marteau, rien de complexe et c’est efficace. On ajuste la stratégie selon chaque ennemi rencontré sur le chemin.

La vraie marque de commerce de la série se situe au niveau  des attaques spéciales, pour lesquelles on demande une coordination toute particulière. Dans la nouvelle mouture sur Nintendo 3DS, celles-ci sont plus évidentes à enchaîner avec des codes de couleur bien visibles. Les effets visuels rehaussés rendent l’action bien saillante à l’écran. Autre changement, l’ajout de quelques modernités à la série dont le blocage d’urgence ainsi que le mode “facile” pour exécuter les attaques spéciales.

 

La variété des ennemis est particulièrement intéressante, avec plusieurs manières des battres. Par exemple, les virus de Dr Mario font une brève apparition dans le jeu et peuvent soit être vaincus par la force brute ou en les changeant tous de la même couleur. D’autres ennemis sont aussi intéressants avec ce genre de “mécanique” et peuvent aider à échapper à la monotonie des combats.

Marteler la simplicité

Même si le système est relativement simple, ça ne se limite pas juste à ça. La gestion des statistiques et de l’équipement est des plus enfantines. Mario & Luigi n’ont qu’à s'inquiéter de trois pièces d’équipement : des pantalons, un badge qui donne des statistiques supplémentaires ou des effets spéciaux et un équipement à effet spécial. Pour les néophytes, ça peut être une excellente porte d’entrée pour le genre, mais pour le vétéran, ça peut tuer les petites joies d’optimiser les statistiques.

Au final, on peut éviter la majorité des attaques durant les combats et si on ne fait qu’augmenter la défense, ça ne servira presque à rien au bout du compte outre pardonner les faux pas et les mauvaises surprises.

Le défi du jeu n’est pas très grand, comme les autres jeux de la série, les erreurs sont très pardonnables en combat et on ne manque jamais d’objets pour restaurer points de vie et autres statistiques. C’est à se demander où doit-on dépenser toutes les pièces qu’on ramasse. Bien souvent l’équipement ou tout objet restaurateur est donné à la fin de certains combats. Même si Mario & Luigi: Superstar Saga est un titre d’entrée, il doit laisser un certain défi pour le néophyte comme le vétéran.

Quelques tuyaux bloqués

La version revisitée de Mario & Luigi Super Star Saga inclut une mini-aventure avec les sbires de Bowsers qui doivent sauver leur patron du pétrin. Même si ça ajoute quelque peu à l’histoire originale, la mini-aventure n’apporte pas grand-chose outre des éléments de stratégie facile. Sinon en dehors de quelques actions, on regarde les combats défiler devant nos yeux sans réellement avoir d’impact sur ces derniers.

Même si l’ajout est mignon à souhait, le tout aurait pu être facilement une portion à enlever littéralement du jeu et ajouter quelque chose de plus intéressant, peut-être une mécanique de gigantisme comme Bowser Inside Story ou des nouveaux donjons? Bref, une aventure relativement oubliable, et Dieu merci, optionnelle.

Toujours une superstar

Mario & Luigi: Superstar saga reste un incontournable dans les titres sur Nintendo 3DS. La version revisitée pourra être une bonne introduction pour ceux qui veulent connaître le fameux jeu qui a débuté la folle aventure des frères dans le monde des RPGs. Les designs et les attaques sont léchés et toujours aussi amusants et sont encore plus mis en valeur avec ce remake géré d’une main de maître.

Si on oublie l’aspect simplet du jeu, sa difficulté enfantine et la mini-aventure “Minion’s Quest”, le jeu reste néanmoins un titre à considérer à avoir sur sa console.

Superbe
8
Superbe

Facile d’accès, joli au regard et vachement amusant, Mario & Luigi Superstar Saga offre tout ce qu’on a besoin pour une bonne aventure sur la console portable. Ceux qui vivaient de la nostalgie seront ravis du travail graphique qui a été fait, pour les nouveaux, c’est une super introduction à la série. Il faut juste ne pas s’attendre à un système de combat et de statistique poussé pour le jeu.

Les plus
  • Visuels et musiques retravaillés au complet
  • La simplicité des combats
  • Excellent pour s'introduire au jeu de type RPG
Les moins
  • Peut-être trop simple pour les vétérans
  • Le mode Bowser's Minion est oubliable
Catégories
CritiquesNintendo
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet