Farming Simulator 2017: Le joueur est dans le champ

J’habite à Montréal depuis maintenant quelques années, mais j’aime me faire à croire que je suis un gars de région. J’ai grandi à Rimouski, une ville située à plusieurs heures de la métropole. J’ai des agriculteurs dans ma famille éloignée, mon père a même déjà été vendeur de machinerie agricole.

 Alors quand s’est présentée à moi l’occasion d’essayer Farming Simulator 2017 sur la Switch, je me suis dit que c’était pour moi. Voilà enfin l’occasion de revenir à mes racines, d’éveiller le noble cultivateur qui sommeille en moi.

 C’était oublier que Rimouski est surtout une banlieue en région, et que j’ai autant d’aptitudes agricoles qu’un enfant élevé à Laval.

 Ça, c’est quand j’ai essayé de stationner mon tracteur dans la grange:

Non, je n’essayais pas de m’envoler, ni de réaliser une cascade dangereuse en John Deere. J’ESSAYAIS JUSTE DE ME STATIONNER.

 

Vous voyez la mention en-haut à droite? Didacticiel? Oui, c’est bien ça, vous avez bien compris. J’ai eu de la difficulté à passer au travers du didacticiel en un morceau.

 C’est que, Farming Simulator est très complet et réaliste. Ben, aussi réaliste que je peux me l’imaginer, avec mon expérience sur une ferme qui consiste à faire du VTT entre les champs et à être obligé par mes parents à aller regarder les vaches avant d’aller faire des manèges à la foire agricole.

Mais c’est bel et bien une simulation. Vous devrez donc vous préoccuper de la composition de la moulée pour votre bétail, de semer et entretenir vos champs, d’engager du personnel tout en gérant vos coûts, de suivre le marché pour revendre vos récoltes à bon prix. Bref, vous devrez travailler.

Et je suis très paresseux.

Il vous faut réellement vous attarder à votre ferme pour espérer tirer votre épingle du jeu. Si vous vous attendez à un Harvest Moon tout mignon où votre champ pousse magiquement et où vous pouvez vous préoccuper de vos relations amoureuses au village, passez votre chemin.

 En jouant à ce jeu, vous comprendrez pourquoi une émission comme l’Amour est dans le pré existe. Entre les dizaines de tâches qui doivent être faites en même temps, les agriculteurs n’ont pas le temps à penser à l’amour. IL Y A DU CACA À RAMASSER.

 ême suivre les routes, c’était trop pour moi. Les habitants du village fictif où se situait ma ferme ont dû être très surpris de voir mes tracteurs passer à toute vitesse sur le voies de chemin de fer (les pauvres cochons dans la remorque devaient prier qu’on ne rencontre pas de train) ou en plein milieu de champs de tournesols.

Si vous cherchez une simulation, Farming Simulator 2017 est probablement ce que vous recherchez. C’est une simulation complète et visiblement réalisée avec soin. Mais si vous êtes comme moi un banlieusard qui se donne des airs ruraux, peut-être que vous vous retrouverez avec un tracteur pris sur le toit de la grange.

 

 

Catégories
Opinion

La première vidéo de Pier-Luc, c’est lui, à l’âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l’une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l’ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu’il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet