Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory – du nouveau dans Eden?

Les créateurs de l’univers de Digimon travaillent constamment à réinventer leur produit. La Série Digimon Story: Cyber Sleuth en est un très bel exemple. Dans son ensemble, le premier titre a été très efficace et très accessible pour la grande majorité des joueurs qui connaissaient déjà Digimon tout en étant un univers parfait pour les amateurs de l’anime qui souhaitaient collectionner une grande quantité de monstres digitaux.

Comme il est maintenant coutume, après avoir créer un premier succès, Bandai Namco tente de nous offrir une suite avec Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory. Nous ont-ils offert un jeu amélioré ou une pâle copie d’une réussite?

L’envers de l’histoire

Contrairement au premier jeu, vous n’incarnerez pas ici un jeune détective qui va dans Eden, le cyberespace, afin de résoudre des enquêtes. Vous prenez la place d’un hacker qui s’est fait piraté son compte dans le digimonde et qui travaille à le récupérer. Alors, il se joint à un groupe de hackers qui lui proposent des missions afin qu’il puisse avancer dans sa recherche.

En réalité, vous êtes un pirate informatique qui résout des cas comme le ferait un détective afin de faire progresser votre enquête. C’est exactement le même principe que le premier jeu à l’exception que l’histoire est orientée différemment.

Attrapez-les tous! Digimon!

Non, je ne me suis pas trompé. Vous aurez comme but de remplir un genre de pokédex de Digimon où il y en a plus de 300. On nous permet de trouver plus de 80 nouveaux digimons tous les plus puissants les uns que les autres, sauf Patamon. Plus sérieusement, tous les amateurs de Digimon auront du plaisir à tester tous les digimon afin de créer l’équipe ultime pour vous assister dans vos péripéties.

Un univers…recyclé

Pour ceux qui ont fait le premier titre, vous retrouverez beaucoup d’éléments qui sont identiques. Nous pouvons penser à des donjons, des établissement comme le centre commercial, Kowloon et plusieurs autres. De plus, vous verrez énormément de personnages que vous avez déjà croisé dans la première aventure. Ce sont de beaux Easter Eggs, mais cela peut ressembler à un essoufflement dans l’imagination des scénaristes qui n’ont fait que broder autour de leur première histoire.

Idéal pour les nouveaux joueurs

Si vous cherchez un titre à propos des digimon et que vous avez ratés le premier jeu, Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory est un excellent produit pour s’initier à la série. Par contre, nous ne recommandons pas de compléter le second jeu et de revenir au premier. Il y a trop de détails qui vous seraient révélés et vous auriez une certaine incompréhension sur plusieurs événements qui sont expliqués différemment dans les deux univers. Si vous êtes capable de vivre avec la possibilité qu’il y ait des trous dans l’histoire, vous saurez apprécier Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker’s Memory.

Les nouveautés

Cette nouvelle version propose un quelques nouveautés. L’une d’entre elles est purement esthétique, mais au combien appréciée des joueurs: vous pouvez maintenant donner des objets à vos digimon et changer l’apparence de votre personnage! Une chance que ce n’est pas la principale nouveauté.

Selon nous, la nouveauté principale serait le mini-jeu de combat 3 vs 3 style RPG tactic avec accumulation de pointage. Vous devez prendre possession de cases avec vos 3 personnages qui se battent chacun avec 3 digimon. Vous devez atteindre un pointage avant vos adversaires pour gagner. Il y a de fortes chances que ce mode devienne populaire en PVP.

 

Digimon, petit monstre, tu es le champion!

Décidément, Bandai Namco nous présente encore un produit complet avec des ajouts intéressants, mais tout en étant une copie d’un jeu déjà existant. S’il nous offre le même 80 heures de jeux que le premier, ce sera un excellent investissement. Espérons que le scénario nous offrira la même intensité que le premier opus!

 

Catégories
CritiquesPlaystation
Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J'adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet