Pourquoi le public et les critiques sont jamais d’accord?

J’arpente beaucoup les forums et Reddit à la recherche de discussions sur les nouveaux jeux qui voient le jour. Même si je suis un fan de jeux et que j’essaie d’essayer autant de jeux que possible, il y en a toujours qui m’échappent et j’aime bien connaître l’avis des autres joueurs.

Mais quand un jeu attendu est mal reçu par la critique,  les réactions sont virulentes. Les gens se retournent contre les critiques: ‘’Les critiques sont corrompus! Ils ont un parti-pris! Ils ne comprennent pas les joueurs!’’

Et parfois, en effet, les opinions des critiques et des joueurs ne sont pas alignées. Prenons par exemple Call of Duty: WWII. Sur Metacritic, la version PS4  a obtenu un score honorable de 79. Toutefois, ce score ne le place qu’au 82e rang des jeux en 2017, très, très loin derrière de jeux comme Persona 5 ou Horizon: Zero Dawn.

Pourtant, Call of Duty: WWII est le plus grand vendeur de 2017.

Pourquoi, alors, ce fossé?

 

Les critiques jouent à beaucoup de jeux (et rapidement)

Le premier aspect, et selon moi, le plus significatif, est que les critiques ne jouent pas aux jeux de la même façon que le joueur régulier. Même si certains d’entre vous sont peut-être de grands amateurs de jeux vidéo qui en achètent des dizaines par année, ce n’est pas le portrait de la majorité des joueurs.

Je ne suis pas rédacteur temps plein pour Multijoueur, et malgré cela, je joue à une énorme quantité de jeux. Des jeux indies, des AAA, des jeux rétro, sur mobile, console ou PC, et de tous les genres. À force d’essayer une grande quantité de jeux, j’en viens à chercher de la surprise, quelque chose que je n’ai pas vu 100 fois.

Mais si on joue moins souvent à des jeux, ça se peut qu’on ne cherche pas la variété à tout prix, mais qu’on soit simplement à la recherche d’un jeu bien exécuté.

 

Les critiques ont moins de temps pour jouer à des jeux

C’est un magnifique problème à avoir, mais j’ai tellement de jeux auxquels jouer que je n’ai pas la possibilité de passer des dizaines d’heures sur chacun. En tant que critique je préfère de plus en plus les jeux courts, d’autant plus que les délais pour les critiques sont souvent serrés. Je pense par exemple à Shadow of War, pour lequel j’ai dû produire une critique en un délai d’environ une semaine.

Si vous avez joué à ce jeu, vous savez qu’il est très long. Si c’était le seul jeu que vous avez acheté cet automne, vous en êtes sûrement heureux. Mais quand on est dans un contexte de délai serré, avec plusieurs autres jeux qui nous attendent, on apprécie moins.

Évidemment, c’est notre travail en tant que critique que de faire fi de ces biais personnels, mais nous n’en sommes pas moins humains, et parfois ça peut paraître quand même.

 

Les critiques évaluent TOUT le jeu

Souvent, quand on est fans d’une série, on en attend quelque chose en particulier. Par exemple, j’adore la série des Pokémon, et pour être parfaitement honnête, tout ce que je veux, c’est de jolis nouveaux Pokémon, et que tout soit mignon et relaxant. Tant pis si l’histoire n’est pas extraordinaire, que le gameplay évolue très peu, que les graphismes soient datés. Pour moi, si les nouveaux Pokémon sont mignons, tout est parfait.

Mais est-ce qu’objectivement c’est un jeu parfait? Bien sûr que non. Mais si je fais la critique de ce jeu, je me dois de pointer ses failles. Je ne peux pas dire: ‘’Au final, l’histoire laisse à désirer, mais Rowlet est mignon, 10/10’’.

 

Fait que ça vaut quoi, les critiques?

Les critiques ont la valeur que vous leur donnez. Évidemment, tant que les critiques seront écrites par des êtres humains, elles seront subjectives. Le travail du rédacteur, c’est d’essayer de passer le plus possible par dessus son biais pour offrir une critique juste.

 

Mais il faut aussi le voir pour ce que c’est. L’avis d’une personne. Dans un monde idéal, vous devriez vous trouver un auteur ou un site dont la direction vous ressemble (multijoueur.ca) et prendre les avis énoncés comme ceux d’un ami qui partage certains de vos goûts.

 

Si vous aimez Rowlet et Blastoise, suivez-moi!

Catégories
Opinion
La première vidéo de Pier-Luc, c'est lui, à l'âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l'une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l'ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu'il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet

  • Jeux à venir en novembre

    Après un mois d’octobre excessivement chargé, novembre ne vous lâchera pas non plus. Quelques gros titres, mais aussi énormément de ports et remasterisations en tout genre, question de découvrir...
  • Les jeux indies à l’honneur avec Montréal joue

    C’est durant la soirée du 21 février dernier qu’a eu lieu la toute première édition des Jeux indie de Montréal à la SAT, sur Saint-Laurent . C’est dans une...
  • Guide cadeaux 2014 : Jeux PC

    Vos proches font partie du modeste et sociable clan des joueurs PC? Voudriez-vous plutôt lancer un message plus ou moins subtil à un être cher pour lui indiquer ce que vous...