À vos manettes! : commencer l’année du bon pied

 Nouvelle année? Nouvelle sélection!

Après un bref répit, histoire de repartir la machine, À vos manettes! vous revient en force cette année. Et quoi de mieux pour commencer notre nouvelle sélection qu'une thématique libre dans laquelle quatre de nos rédacteurs lâchent leur fou ?

C’est le genre de jeu tellement unique qu’il est difficile de s’en faire une idée avec une simple bande-annonce. C’est un jeu de course dans lequel on ne conduit pas directement sa voiture. En fait, on sélectionne la ligne de course à utiliser pour le prochain virage, et on décide si on doit passer à la prochaine vitesse ou si on régresse. Chaque virage a une vitesse conseillée, si vous n’avez pas baissé votre vitesse avant d’avoir passé la ligne, vous risquez de déraper.

En gros, on pourrait le comparer au jeu de société Formula D, mais en beaucoup plus excitant. Il est exclusivement jouable en multijoueur (local ou en ligne), puisqu’il ne contient aucun mode carrière ou même une intelligence artificielle. Je ne dirai pas que c’est un défaut, puisque c’est à plusieurs joueurs qu’il rayonne. Plus le nombre de participants est grand, plus le risque de collisions est grand si les lignes de courses se croisent!

Encore un jeu difficile à rendre justice dans une description, mais c’est ce qui se rapproche le plus d’une piste de course miniature, en multijoueur.

  • Dragon Ball Xenoverse 2 - Playstation 4,  Xbox One, Windows PC et Switch - Pier-Luc Ouellet

Même en tant que fan de la franchise Dragon Ball, je n’avais pas particulièrement aimé le premier volet de cette franchise quand j’y avais joué sur PS4.

J’ai toutefois décidé de profiter des rabais des fêtes pour donner une deuxième chance à la série, d’autant plus que j’y jouais cette fois sur Switch, ma petite console ayant faim de nouveautés.

Et cette fois-ci, le charme a opéré. C’est peut-être parce que le format portable se prête mieux aux combats de courte durée. Peut-être aussi parce que le fait que je joue lors de mes déplacements m’a obligé à jouer sans la distraction du mode en ligne, que je trouve finalement plus agaçant qu’intéressant.

Mis à part quelques problèmes de pacing dans le jeu, et quelques missions répétitives, Xenoverse 2 est étonnamment intéressant. Et au prix abordable auquel vous pouvez le trouver ces jours-ci, c’est définitivement une distraction intéressante en attendant Dragon Ball Fighter Z.

  • Rainbow Six: Siege - Playstation 4, Xbox One, Windows PC - Simon Forget

Personne n’aurait pensé, il y a deux ans, que Rainbow Six: Siege allait gagner lentement - mais sûrement - en popularité. Et quel plaisir de le voir toujours devenir plus gros! S’approchant maintenant de sa troisième saison et avec une sélection d’opérateurs digne d’un MOBA, ce shooter est ce que le monde compétitif du FPS mérite. Bourré d’action, facile à comprendre, stratégique à souhait et loin d’être aussi chaotique qu’un Overwatch, R6: Siege est simplement impossible à négliger parmi les shooters contemporains.

Avez-vous déjà joué à un jeu qui promet beaucoup mais qui s’enfarge en chemin? Voilà la description parfaite d’un STR que j’ai eu le plaisir d’essayer récemment. Ah? Vous ne voyez toujours pas duquel je parle exactement? Eh bien, il s’agit de nul autre que Maelstrom: The Battle For Earth Begins. Si vous trouvez que le titre est excessivement long pour aucune raison, j’en dirais qu’il représente bien le gameplay: excessivement long, pour aucune raison. Il y a énormément trop d’améliorations, de bâtiments et de technologies à acheter pour débloquer l’arborescence de chaque faction.

Malgré sept missions par faction, celles-ci vont souvent durer plus d’une heure parce que l’IA envoie un “Zerg Rush” après 10 minutes... Très sympa... Sauf qu’il n’y a pas de fin à celui-ci... Il faut donc sauvegarder sa partie méthodiquement et très religieusement (puisque ça ne se fait pas automatiquement).

Les voix, les sons, la musique, l’histoire... Tout ça n’a rien de spécial. Le seul intérêt réel de ce jeu se retrouve dans ses mécaniques plutôt originales : on peut manipuler le terrain de jeu! Et bien, oui, il est possible de niveler le terrain, d'inonder un territoire, de construire un mur de montagnes et ainsi de suite. Aussi, l’on retrouve trois factions uniques, bien que seulement deux des trois valent la peine d'être essayer: l’Ascension, une faction purement mobile, puis les Hai-Gentis, des extra-terrestres qui inondent les territoires sur lesquels ils construisent.

Donc si vous avez du temps à perdre, un intérêt pour les jeux de stratégie en temps réel et une curiosité comme moi, allez plutôt vers un jeu comme Command & Conquer 3: Tiberium Wars ou StarCraft 2. Je vous le jure, Maelstrom est un piège communiste.

Catégories
Jeux

Rédacteur, linguiste et étudiant à la maîtrise en traductologie, il oriente son regard vers les impacts sociaux et culturels des jeux.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet