Se lancer dans la collection de jeux vidéo: les conseils d’un expert

Les collections de jeux vidéos et le retro-gaming, c'est le nouveau truc à la mode. Avec l'arrivée de Youtube qui font de tout le monde des experts en jeux retro, il y a un engouement palpable dans la petite communauté de collectionneurs québécois. J'ai moi-même voulu me lancer dans l'aventure, mais ma collection se résume à 8 copies de NHL au PS3 et une version copiée de Super Mario World + All-stars sur SNES parce que j'ai été trop idiot pour lire les commentaires sur Ebay.

J'ai donc décidé d'aller chercher les conseils de Bryan Lajoie, l'un des administrateurs du Club des collectionneurs de jeux vidéo du Québec, le plus gros rassemblement de collectionneurs avec ses près de 3000 membres.

Voici ce qu'il avait à nous dire.

 

Comment a commencé ton aventure de collectionneur?

Ça s'est fait naturellement. J'ai commencé à jouer avec le Coleco et l'Atari au début des années 80, pour ensuite passer à la NES, SNES et Genesis, PlayStation... Déjà à la fin des années 90, j'avais accumulé un bon nombre de jeux, tous rangés dans une petite armoire dans ma chambre. À ce moment, ce n'était pas une collection, mais mon petit espace de jeux.

C'est au début des années 2000, quand j'ai eu ma première carte de crédit et découvert eBay, que j'ai commencé à acheter des articles plus rares que je ne pensais jamais pouvoir posséder un jour. Particulièrement Castlevania: Rondo of Blood qui fut ma première véritable pièce de collection. Soudainement, avec l'internet, la plupart des jeux étaient accessibles, ça m'a ouvert une porte incroyable sur le domaine, et de fil en aiguille, je suis devenu un collectionneur. Joindre le forum du CCJVQ en 2004 m'a aussi fait réaliser qu'il y avait d'autres passionnés comme moi, et quand tu te tiens avec des crinqués, tu le deviens un peu toi-même :D

 



Joues-tu aux jeux que tu collectionnes?

Oui, absolument! Je crois que c'est important de savoir apprécier les choses que tu collectionnes, que ta collection soit plus que des dollars qui dorment sur des tablettes. La beauté avec les jeux contrairement aux figurines, aux timbres ou aux cartes de sport, c'est que tu peux y jouer. Pour moi, découvrir un vieux jeu, c'est comme ouvrir un coffre aux trésors. Il y a tout un monde à l'intérieur de ces cassettes (et disques) qui ne demande qu'à être découvert. C'est fou comment découvrir un jeu va parfois changer complètement sa signification dans ta collection.



Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut se lancer dans la collection de jeux vidéos?

D'avoir du plaisir, et de ne pas voir ça comme une compétition. Il y aura toujours une personne avec une plus grosse collection que la tienne, et d'autres qui vont s'assurer que tu voies leurs gros morceaux ($$$) pour se péter les bretelles. L'important, c'est d'avoir du plaisir dans tout ça, et une collection qui représente quelque chose pour toi, pour laquelle tu as un attachement.

J'ajouterais aussi d'apprendre à savoir comment fixer un prix, ça évite de payer trop cher et d'avoir des regrets. Généralement, une moyenne des derniers objets vendus sur eBay est un bon indicatif de la valeur actuelle de l'objet en question. Il faut aussi tenir compte de l’état de l’objet, en ce sens, un objet en parfait état risque de valoir plus qu’un autre dans un piètre état.



Quelle est la pire erreur que font ceux qui commencent à collectionner selon toi?

Je crois que c'est de se lancer dans la collection sur un coup de tête, sur un "hype", pour faire comme les autres. C'est facile de joindre un groupe de collectionneurs, se "crinquer" en écoutant des vidéos ou en lisant sur le web, ramasser un tas de jeux rapidement pour avoir enfin sa collection, et se rendre compte après un certain temps que tous ces beaux jeux ne veulent rien dire pour toi, tout revendre, et passer à autre chose.



Il y a vraiment un buzz autour du retro gaming, ce qui a fait monter en flèche le prix des jeux. Penses-tu qu’il est trop tard pour commencer à collectionner?

Il n'est certainement pas trop tard, mais on ne se cachera pas que c’est beaucoup plus dispendieux qu’avant. Le positif, c'est que la plupart des bons jeux rétro sont encore très abordables (Mario, Donkey Kong, Zelda, Sonic, Tomb Raider, Contra...). Est-ce que les pièces à 1000$ et plus sont essentielles pour avoir du plaisir à collectionner? Je ne pense pas. Surtout que de nos jours, il existe plusieurs moyens alternatifs de jouer à ces jeux (emulation, repros, multicarts, Everdrive). Collectionner les jeux rétro coûte certainement plus cher qu’avant, mais il est toujours possible de centrer sa collection sur des objectifs réalistes et avoir du plaisir.

 

Penses-tu que la ‘’bulle’’ va finir par redescendre un peu?

Si ça arrive, je ne vais certainement pas m’en plaindre haha! Je crois que comme toute chose, ça n'a pas le choix de redescendre un jour ou l’autre. Quand l'engouement du rétro commencera à s'estomper, et qu'une partie des collectionneurs vont juger plus intéressant de vendre leurs jeux que de les garder, l'offre sera à ce moment plus élevée que la demande, et l'on risque de voir le marché se stabiliser lentement vers des prix plus raisonnables. On ne risque pas de revoir des prix comme au début des années 2000, mais un Little Samson à 800$ plutôt que 1800$, je ne serais pas surpris.



Quelle est la pièce dont tu es le plus fier?

J'aime beaucoup mes Trade Demo de Silent Hill et Rule of Rose. Ces copies étaient envoyées aux magazines et sites de jeux vidéo importants avant la sortie officielle afin qu'ils puissent en faire la critique. Ce qui est intéressant, c'est que ce sont des versions qui ne sont pas 100% finales dans lesquelles on peut noter de petites différences ou des changements de dernière minute. Par exemple, dans la Trade Demo de Silent Hill, si tu t'aventures trop loin dans la ville, tu es assailli par des ennemis, dont certains plus forts qu'à la normale, comme pour te dire "hey! tu n'es pas censé venir ici tout de suite". Ce n'est pas comme ça dans la version finale, c'est une idée qui a été rejetée à la dernière minute. Ce genre de truc me fascine, surtout pour des jeux aussi importants et influents que Silent Hill.

 




Ton pire regret?

Je regrette d'avoir vendue ma copie complète de Trip World PAL en parfait état. À l'époque (en 2013), j'avais reçu une trop bonne offre pour refuser, en pensant que je pourrais m'en racheter une autre plus tard. Finalement, le jeu est pratiquement introuvable complet, et la seule copie complète que j'ai vue sur eBay depuis ce temps, c'est la mienne que la personne a finalement décidé de
revendre :D

 

Quelles ressources recommandes-tu pour le collectionneur amateur?

  • eBay: Pour consulter les derniers objets vendus afin de pouvoir fixer un prix, c'est très important. eBay est aussi un endroit intéressant pour trouver des pièces plus rares ou dans un état spécifique, mais faites attention de ne pas surpayer.
  • Pricecharting.com et Gamevaluenow.com sont intéressants pour références rapides, mais ces deux sites se basent principalement sur les ventes eBay afin de faire une moyenne de prix, et peuvent parfois être dans le champ gauche, alors c'est toujours bon de vérifier soi-même sur eBay en cas de doute.
  • Sinon, les pages Facebook de retrogaming sont très intéressantes, c'est un endroit idéal pour se créer un réseau de contacts et d'amis dans le domaine.

 

 

 

 

Catégories
Dossiers

La première vidéo de Pier-Luc, c’est lui, à l’âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l’une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l’ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu’il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet