Civilization 6: Rise And Fall: Reconquérir les déçus

Dans le coeur de beaucoup de joueurs, Sid Meier’s Civilization est un incontournable. Le sixième titre avait un nouvel attrait visuel et l’ensemble semblait bien se porter. Ensuite, Firaxis a suscité la grogne des joueurs en publiant plusieurs DLC qui ajoutent de nouvelles civilisations sans pour autant ajouter de contenu pertinent.Qu’en est-il de l’extension Civilization 6: Rise and Fall?

Une refonte bien attendue

Les concepteurs de Firaxis ont littéralement procédé à une refonte complète de Civilization 6 ce qui en fait un jeu totalement nouveau. Nous pouvons notamment noter le retour de l’âge d’or ainsi que l’ajout de 8 nouvelles civilisations. De plus, les villes sont maintenant dotées d’un système de loyauté et d’influence plus complexe. C’est un gros DLC bourré de contenu.  

À travers les âges

Maintenant, lorsque vous commencez une partie de Civilization 6: Rise and Fall, vous commencez dans l’âge obscure. Afin de vous retrouver dans l’âge normale, vous devrez obtenir des Era points. Comme si le jeu n’avait pas assez d’éléments à gérer, vous devez courir afin d’être le premier partout. Par exemple, si vous êtes le premier joueur à trouver une ville état, vous obtiendrez un point. Si vous créez une unité militaire unique, vous obtiendrez beaucoup de points et ainsi de suite. Une fois en âge normale, vous voudrez travailler pour vous rendre en âge d’or. Il faudra faire très attention, car le temps est compté. Dix tours avant de changer d’ère, vous serez avertis et vous devrez travailler pour vous approcher le plus près possible de l’âge d’or pour en obtenir ses bonus.

Au changement d’ère, vous devrez choisir une dédication qui vous aidera à accumuler des Era points ou qui renforcera un aspect de votre civilisation. Les dédications sont souvent très moyennes. Par exemple, si vous êtes en âge d’or et que vous avez une religion, vous pourriez choisir la dédication d’utiliser de la foi afin de vous acheter des colons ou des constructeurs. Lorsque bien utilisée, cette dédication aide énormément à l'expansion de votre civilisation. Ces dédications sont à la fois un bon coup et un fail.

L’âge héroïque

Si vous voulez un défi, voici comment vous y prendre. Si au changement d’ère vous êtes toujours dans l’âge obscure, travaillez fort pour vous rendre à l’âge d’or, car vous pouvez toujours vous en sortir, mais ce sera un peu plus ardu. Si, à un changement d’ère, vous êtes dans l’âge obscure et qu’au changement suivant vous réussissez à accumuler assez de points pour être dans l’âge d’or, vous serez en âge héroïque ce qui vous permettra de sélectionner 2 dédications et enfin rattraper le retard que vous aviez sur les autres joueurs. Alors, inspirez vous du Prince Charles qui attend encore son tour sur le trône et ne jamais désespérer!

L’art de la guerre, en plus complexe

Même si Civilization 6 est encore trop axé sur les victoires militaires, l’expansion Rise and Fall nous offre un nouveau degré de complexité. Prenez des notes et retournez lire Sun Tzu avant de poursuivre. Désormais, vous devrez garder vos villes loyales et fidèles à votre civilisation ou sinon vous en perdrez le contrôle. Vos villes peuvent devenir des villes états indépendantes ou elles peuvent choisir de s’allier à une autre civilisation. Quand vous passez à l’action et que vous prenez une ville, vous devrez trouver des solutions afin de la rendre heureuse rapidement ou sinon vous en perdrez le contrôle.

 

Les gouverneurs

Civilization 6: Rise and Fall intègre un système de gouverneurs. Pour comparer, c’est comme si vous aviez plusieurs Jean Talon que vous pouvez envoyer dans toutes vos colonies. C’est pour vous rappeler qu’il n’a pas toujours été un marché. En complétant des recherches dans l’arbre des civics, vous obtiendrez des points pour débloquer les 7 gouverneurs et augmenter leurs habiletés. Il y en a un pour chaque aspect du jeu. Que ce soit pour la religion, la culture, la science, les villes états, la conquête ou l’expansion territoriale, vous trouverez certainement le gouverneur qui aidera le plus votre cause. Prenant généralement 5 tours à l’implanter dans une ville, vous pourrez les déplacer selon vos besoins. À la base, ils ajouteront 8 points de loyauté par tour dans votre ville une fois implanté dans celle-ci. De plus, il est possible de jouer avec l’influence des gouverneurs pour assurer le contrôle des villes conquises et ainsi éviter les rébellions qui deviendront rapidement une plaie si vous ne travaillez pas à les éviter. Alors, ils sont généralement de bons alliés qui vous suivront tout au long de vos conquêtes afin de garder les peuples conquis sous votre pouvoir.

Un pas pour se rapprocher de l’Histoire

On constate que l’extension Rise and Fall rapproche Civilization 6 des aspects historiques et sociopolitiques réels. Par contre, il est facile de constater que l’intelligence artificielle en encore bien loin de ce que l’Histoire nous a déjà démontré.

Au cours de l’Histoire, plusieurs cités ou civilisations se sont annexées à des empires. Contrairement à ce que Astérix nous a enseigné, à l’époque où les Romains étaient l’exemple à suivre, plusieurs peuples s’annexaient volontiers à l'empire. Il était très avantageux, car la culture romaine était l’exemple à suivre. Donc, il serait intéressant que les peuples puissent s’annexer sans devoir les conquérir. De plus, il serait intéressant que les peuples de Civilization réalisent la puissance de leur rival et qu’ils laissent le pouvoir sans combattre afin de ne pas impliquer la population dans une guerre sans merci. Quand votre adversaire est nettement plus puissant que vous, vous ne vous arrangerez pas pour le provoquer et logiquement vous tenterez d’éviter le conflit. Il serait intéressant que Firaxis prenne des notes sur ce point...

Même, au lieu que les civilisations s’attaquent toujours aux peuples forts, il serait bien que l’intelligence artificielle soit ajustée pour que les peuples faibles pensent à leur survie et tentent de s’allier aux plus forts au lieu de les irriter et de les dénoncer. Un retour au système de vassal serait à envisager. Généralement, nous voulons toujours nous allier au plus fort, car il peut nous apporter du commerce, nous donner des cadeaux ou des missions militaires qui pourraient nous permettre de nous hisser à son niveau.

En bref

Finalement, l’extension Civilization 6: Rise and Fall vaut la peine pour les admirateurs de la série et apporte beaucoup d’éléments très intéressants. Il reste à voir combien la prochaine extension ou le prochain DLC va finir par nous coûter.

 

Correction par: Simon Forget 

Catégories
CritiquesPC / MAC

Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J’adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.

Un commentaire
  • wemaster
    11 mars 2018 at 15:56
    Laisser un commentaire

    merci et bon film à tous

  • Laisser un commentaire

    *

    *

    Dans le même sujet