La magnifique pénombre de Light Fall

Rapide, magnifique et simplement enchanteur, Light Fall offre un défi pour les vétérans et les novices du jeu de plateforme.

Light Fall, c'est le produit d'un studio de la ville de Québec nommé Bishop Games. En développement depuis les quatres dernière années, le merveilleux jeu de plateforme arrive enfin sur nos écrans. J'ai eu la chance de découvrir ce petit bijou qui, du début à la fin, m'a impressionné, émerveillé et fait crier des jurons à mon écran.

Je mentirais si je disais que le début de la trame narrative ne m’a que quelque peu agacée avec les ponctuations d’un narrateur à la voix grinçante et des interventions qui deviennent rapidement lassantes. Ce n’est que plus tard que l’entièreté du jeu s’unifie avec le design du niveau et les multiples décors magnifiques. Light Fall raconte son histoire par tous les moyens possibles et imaginables, que ce soit le décor, le design du niveau, le narrateur qui, en fin de compte, fini par devenir attachant et aussi, le personnage principal, Nox, qui nous pousse à continuer l’aventure encore plus loin.

L’autre part qui forge l’expérience du jeu est l’attention particulière donnée aux décors qui est probablement un des jeux les plus simples, mais réellement magnifiques. Mariant une esthétique de jeux d’ombre et de couleurs simples rappelant Limbo avec un travail artistique des effets image par image qu’on reconnaît à l’excellent metroidvania Sundered, on se retrouve avec Light Fall, qui reste simple et efficace sur les yeux tout en nous lançant dans des décors époustouflants et enchanteurs. Tout cet amalgame améliore l’expérience de jeu de manière à faire un jeu de plateforme qui est bien serré et roule en tandem avec les nombreux défis mis sur notre chemin.

La noirceur, vitesse grand V

Ce qui démarque Light Fall des autres jeux de son genre est la vitesse à laquelle on navigue les nombreux dangers. Une petite boîte nous est donnée et nous permet d’accéder à de multiples endroits autrement inaccessibles, à travers plusieurs méthodes d’apparition. On attaque, défend, fait des plateformes improvisées ou pour tout simplement empêcher une mort certaine avec une pression de bouton nerveuse à l’aide de cet outil qui devient rapidement essentiel. Une fois les limites et les nombreuses utilisations de cette boîte comprises, on passe à la vitesse supérieure et on file rapidement à travers les décors à vive allure.

Ceci étant dit, c'est là que Light Fall nous prend par surprise, car le design des niveaux passe de segments où la rapidité d'exécution est cruciale à des moments qui promeuvent plus une exploration en mode relaxe. Pour les démons de la vitesse, un mode speedrun est offert avec un chrono inclus.

Petit point qui est bien dommage est la courte vie qu'offre le jeu. Il y a des éléments cachés qui appellent au complétionnistes, mais rien qui peut réellement les garder en haleine assez longtemps durant les quelques heures que Lightfall offre. Pour tout le reste, Light Fall est un must pour ceux qui adorent une expérience superbement bien ficelée.

Light Fall est diponible sur Nintendo Switch et Steam

Crédit correction: Kateri Aubin-Dubois

Magistral
9
Magistral

Rapide, magnifique et simplement enchanteur, Light Fall offre un défi pour les vétérans et les novices du jeu de plateforme. Il peut être un peu trop court, mais il trouve une seconde vie dans son mode Speedrun.

Catégories
Critiques
Cofondateur de Multijoueur, Bruno est un grand passionné de l'industrie vidéoludique. Non seulement il aime jouer, mais il adore discuter de cet univers. N'ayant pas la langue dans sa poche, il ne se gêne pas de critiquer les erreurs qui passent sous ses yeux!
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet