Q.U.B.E 2 – Un cube qui coupe les coins ronds

Q.U.B.E. signifie «Quick Understanding of Block Extrusion» puisqu’il s’agit d’un jeu de puzzle à la première personne dans lequel vous posséder des gants «full technologique» qui vous permettent d’extraire des cubes de certaines tuiles (verte ou orange). On peut aussi peindre ces tuiles en bleu pour les transformer en ressorts (comme la peinture dans Portal).

Si le premier Q.U.B.E était le projet étudiant de Toxic Games, Q.U.B.E. 2 est le produit de qualité professionnel qui en découle. Il fait un pas en avant dans tous les aspects du jeu: meilleur puzzle, visuels plus soignés, et qualité de production généralement élevée.

On y incarne Amélia Cross, une archéologue (de l’espace?) qui se retrouve sur une planète étrange en pleine tempête de sable, pour finalement se faire capturer par une entité inconnue. On se réveille à l’intérieur d’un bâtiment formé de cubes, équipé du fameux «power glove», tandis que la commandante Emma Sutcliffe entre en contact avec vous pour tenter développer une stratégie pour s’en sortir. Qu’est-ce que cette structure étrange dans laquelle vous vous trouvez? Qui est cette entité mystérieuse qui vous jase de temps à autre? Et qu’en est-il de ces statues à chaque fin de chapitre? Ces questions font le nécessaire pour vous motiver à continuer votre partie. En revanche, j’ai été quelque peu déçu des réponses, voyant venir le punch à 100 milles à l’heure...

Des niveaux un peu simples...

Quoi qu’il en soit, le plus important dans un jeu de ce genre, c’est bien sûr les puzzles. Malheureusement, je n’ai pas été renversé par ceux de Q.U.B.E. 2. Les solutions sont souvent les mêmes, répétées dans des niveaux différents (projeter un bloc vert à l’aide d’une tuile bleue, rendre un bloc glissant en l’aspergeant d’essence pour ensuite le faire prendre en feu, tout ça, fois 1000).

Les cubes ne sont pas non plus utilisés de façon ingénieuse: soit on les lance sur des portes pour les défoncer, soit on s’en sert comme plateforme, sinon comme poids pour appuyer sur les interrupteurs.

Pourtant, c’était possible de faire plus. Je me répète, mais je continue d’applaudir The Talos Principle, un jeu de 15-20 heures qui n’a jamais cessé de me surprendre niveau après niveau. Celui-ci ne contenait que quelques objets manipulables, mais chaque niveau réinventait la roue en nous demandant de les faire interagir ensemble d’une façon totalement nouvelle. L’opinion du gars qui n’est pas concepteur de niveau: peut-être que Q.U.B.E. aurait eu besoin de plusieurs types de cubes, question d’ajouter de la variété dans tout ça. Prenons par exemple le cube de redirection dans Portal 2 (qui dévie les lasers): ça n’aurait pas brisé le concept, en ajoutant un tout autre aspect au gameplay.

Autre faux pas: étant donné qu’on ne peut colorer que certaines tuiles bien précises, il m’est souvent arrivé de trouver une solution par hasard, simplement en exécutant ce qui semblait évident selon la position des tuiles interactives. L’intelligence artificielle qui a construit les chambres de test a aussi pris la peine de mettre des petits tapis bleus de gymnase d’école primaire pour ralentir notre chute, nous indiquant par le fait même l’endroit exact où on doit être projeté… Un peu trop d’indice à mon goût.

... mais jamais frustrants

Comprenez-moi bien: le level design est loin d’être MAUVAIS. Un mauvais level design dans un jeu de puzzle, c’est lorsqu’on a trouvé la solution, mais qu’on a de la difficulté à l’exécuter due à un mauvais contrôle, de la physique imprévisible, ou qu’on nous demande d’être trop précis. Ici pas de chronomètre, pas trop de pensé latérale: un 5 à 6 heures de jeux agréable et presque relaxant.

J’ai trouvé Q.U.B.E. 2 simple, mais jamais frustrant. J’avoue avoir joué à un grand nombre de «Portal-like»: je suis donc peut-être trop habitué à résoudre ce genre de problème. Si vous êtes au contraire un néophyte du genre (de grâce jouez à Portal), peut-être que la difficulté modérée de Q.U.B.E. 2 est exactement ce dont vous avez besoin. Votre appréciation du jeu dépendra fortement d’où vous vous situez face à cette question.

Le syndrome Portal

Comme beaucoup trop de jeux de puzzle à la première personne, Q.U.B.E. 2 souffre d’une «portalite» aiguë. Dans le sens où ces jeux ont souvent de la difficulté à se détacher de leur inspiration principale.

Q.U.B.E. 2 contient tout de même: une intelligence artificielle comme antagoniste, des chambres de test aux tuiles grises lentement envahies par de la verdure, d’énormes boutons sur lesquels il faut déposer des cubes, des murs avec une surface interactive où on peut y utiliser notre pouvoir bleu ou orange (ou vert dans ce cas-ci), bref, vous comprenez mon point.

C’était aussi le cas pour The Turing Test, Chromagun, Quantum Conundrum, Attractio, Magnetic Cage Closed, etc. Tout ça pour dire qu’il n’est pas le seul à tomber dans le panneau. Ça ne ruine pas du tout l’expérience, mais une idée un peu plus originale lui aurait permis de ressortir du lot.

C’est un jeu de qualité, mais son prix de 28,99 $ est peut-être un peu élevé, considérant qu’il n’y ait AUCUNE valeur de rejouabilité. (Conseil: utilisez Alt-F4 lors du générique pour fermer le jeu, sans quoi vous serez obligé de refaire le jeu en entier pour voir la deuxième fin) J’ai donc eu 100 % des trophées à la fin de mon premier «playthrough» de 5 h 30. J’avoue être presque insulté par l’offre du season pass à 15,50 $, qui élève le montant total à 44,50 $... Celui-ci contient la trame sonore, un skin, ainsi que 2 pack de casse-tête dont le développeur n’as pas encore commencé à concevoir (il demandait des suggestions lors d’un AMA sur Reddit la semaine dernière).

Malgré tout ça, Q.U.B.E. 2 se trouverait quand même dans mon top 10 des meilleurs jeux de puzzle à la première personne. Enfin je crois. (Je ne compte pas les jeux strictement narratifs comme Firewatch, Fated, That Dragon Cancer, Tacoma, etc.) Ça ressemblerait à quelque chose comme ça, question de vous donner une idée plus générale de son classement (mais aussi pour attirer votre attention sur des titres à jouer avant Q.U.B.E. 2). Suivez les liens pour lire mes critiques complètes!

  1. The Witness
  2. The Talos Principle
  3. Antichamber
  4. Portal 2
  5. The Stanley Parable
  6. Fract OSC
  7. Valley
  8. QUBE 2
  9. Quantum Conundrum
  10. The Turing Test
Simple, mais sympathique
7
Simple, mais sympathique

Q.U.B.E. 2 est une amélioration sur tous les fronts par rapport au premier. Néanmoins, il ne repousse pas les limites du genre, et s’est laissé tenté par quelques clichés.

Les plus
  • Étonnamment beau grâce à la technologie Ansel
  • Un pas en avant par rapport au premier jeu
Les moins
  • Casse-têtes plutôt simple et parfois répétitifs
  • Un petit manque d’originalité
  • 7
Catégories
CritiquesMicrosoftPC / MACPlaystation
C'est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d'origine.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet