Beat Saber – Quand les Jedis ont le sens du rythme

Il n’aura suffit que d’un simple teaser en janvier pour décrocher la mâchoire aux 1,7 million de gens qui l’ont visionné. Le rêve de contrôler des sabres laser en VR, mêlé à un jeu de rythme d’enfer, c’est du pur génie.

Aussitôt qu’il est apparu en early access sur Steam le 1er mai dernier, j’ai couru chez moi, lancé un billet de vingt dollars dans mon écran pour enfin pouvoir mettre la main (ou le visage) sur ce jeu. Et je n’ai pas été déçu.

Équipé d’un sabre laser rouge dans la main gauche et d’un sabre bleu dans la droite, votre mission est de trancher les cubes de couleur correspondante sur le rythme de la musique. C’est la trame sonore très énergique, borderline dubstep, qui nous entraîne malgré nous dans ces chorégraphies frénétiques. Les dix pistes sont disponibles en écoute sur Soundcloud.

Pour ajouter du piquant, on doit aussi éviter de prendre de longs murs de ciment dans la tronche en bougeant son corps, tandis qu’on ne doit pas toucher aux mines avec nos lasers pour éviter de perdre une main comme trop de personnages dans Star Wars.

J’avoue être un habitué des jeux de rythme, mais dès ma deuxième chanson, j’ai crinquer la difficulté au niveau hard, et j’ai terminé le reste ainsi. Par contre, le niveau expert demande quelques heures de pratique : ce qui prouve que le défi offert est tout de même satisfaisant. J’ai tout de même utilisé le niveau facile quelques fois pour reprendre mon souffle... Une fois qu'on atteint le niveau expert, c'est tellement satisfaisant qu'on a de la difficulté à décrocher!

Petit défi supplémentaire: quelques chansons sont disponible dans un mode "un seul sabre". Bon chance!

Une solution à une multitude de problèmes

Jouer de la batterie en VR pose toujours un problème. Tant que les contrôleurs n’auront pas de poids (comme dans cet exemple de batterie haptique https://youtu.be/9ioWDrrJWS4), on passera toujours au travers des objets virtuels. Donc en jouant du drum, comment détecter que la baguette qui traverse le tambour «de l’autre sens» (lorsqu’on la ramène vers nous) ne compte pas comme un coup?

C’est là où Beat Saber brille. En nous faisant contrôler un sabre laser, le fait de passer au travers des objets est logique et intuitif, tandis que le sens du mouvement est utilisé comme avantage. Il ajoute des possibilités soit «haut», «bas», «gauche» et «droite» sur chacun des cubes, ce qui crée une chorégraphie qui fait carrément danser le joueur.

Si on le compare à la concurrence, des jeux comme Box VR ou Sound Boxing nous demandent de frapper de grosses notes sphériques : la seule variation se trouve à être leur position. Frapper avec les poings dans le vide peut finir par être dur sur les coudes, surtout lorsqu’on nous encourage à faire des punchs puissants. Ce n’est pas du tout le cas avec les lasers de Beat Saber. C’est fluide et rapide, comme un ninja. On est épuisé après une session de jeu, mais on n’a pas de douleur musculaire, c’est juste du cardio.

Le meilleur reste à venir

Beat Saber est présentement en early access sur l’Oculus Store et Steam pour 22,79 $. Il contient 10 pistes à 4 difficultés chacune, mais on nous promet l’ajout de contenu, incluant une campagne solo et un éditeur de niveau. L’important, c’est que son gameplay est présentement ultra satisfaisant, ingénieux et efficace, donc à partir d’ici, ça ne peut que s’améliorer.

Il va sans dire que Beat Saber est un must pour les détenteurs de casque de VR. Il peut aussi servir de séance d’aérobie pour ceux qui souhaitent brûler quelques calories sans même s’en apercevoir.

Catégories
AperçusJeux

C’est un gamer, fan de science-fiction, de BD, de jeux de société et de musique électronique. Bref, un geek. Rédacteur depuis 2008, il adore partir à la recherche de jeux uniques, peu importe leurs dates de sortie ou leurs pays d’origine.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet