Fox N’ Forests: Retour vers les classiques

Dans les dernières années, les studios indépendants nous ont présenté d’excellents platformers. Pensons notamment à Mario Bros et Sonic qui sont toujours aussi populaires après autant d’années. C’est dans cette lignée que tente de se placer Fox N’ Forests. Créé par le studio Bonus Level Entertainment, et disponible depuis le 17 mai 2018, comment ce jeu se démarque-t-il des autres platformers?

Un renard qui a faim

Le canevas de l’histoire est très simple : Rick le renard a faim et souhaite manger l’oiseau qui se nomme Patty. C’est alors que l’oiseau amène le renard voir un arbre, le Seasoned Tree (qui ressemble étrangement au Deku Tree de The Legend of Zelda: Ocarina of Time) afin de lui proposer un marché. Rick ne doit pas manger Patty avant la fin de sa mission qui consiste à sauver les enfants du Seasoned Tree et l’arbre lui garantit une grande récompense. Alors, l’arbre fournit une arbalète munie d’une baïonnette au renard et l’aventure commence.

Un bon vieux 16 bits

Comme tous les bons vieux platformers en 16 bits du SNES, vous devez compléter des tableaux et accumuler de l’argent pour vous payer des améliorations afin de devenir de plus en plus habile. L’argent tombe des monstres que vous éliminez et vous en recevez à la fin des tableaux. Vous n’avez pas de limite de temps et aucune limite de vie. Comme dans tous les bons platformers, tout ce que vous avez est une limite de points de vie représentée par des coeurs.

De plus, dans chacun des tableaux, vous avez un ami très important qui se nomme Rétro. Rétro est un blaireau qui, en échange d’une somme d’argent souvent minime, vous permet d’obtenir un checkpoint. Je recommande de vous servir de ses services aussitôt que vous le pouvez, car nous ne savons jamais ce qui nous attend.

Plaza sweet plaza

La plaza est l’endroit où vous aurez accès à une boutique de magie, une boutique d’améliorations pour Rick et une boutique d’améliorations pour l'arbalète et la baïonnette. Vous aurez énormément de possibilités pour investir votre future fortune. De plus dans la plaza, vous rapporterez les enfants du Seasoned Tree qui ressemblent énormément à des Groot des Gardiens de la Galaxie. Au moins, ils possèdent un petit peu plus de vocabulaire que Vin Diesel.

Pouvoir saisonnier

Parmi les points uniques de ce platformer est le pouvoir de changer la saison. Pouvoir donné par le Seasoned Tree à Rick, vous devez l’utiliser à bon escient afin de vous permettre d’avancer dans le tableau. Pour chacun des tableaux, la saison que vous pouvez commander est prédéterminée, donc vous ne pouvez pas choisir la saison que vous désirez. Par exemple, dans le premier niveau, lorsque vous procédez au changement de saison, l’hiver frappe et toutes les rivières se gèlent et le terrain devient enneigé. Pour ceux qui sont écoeurés de l’hiver, c’est un cauchemar garanti. Il faudra faire très attention en utilisant le pouvoir du changement de saison, car votre barre de magie se consumera très rapidement. Dès qu’elle sera vide, vous reviendrez à la première saison. C’est une chance que votre barre de magie puisse se restaurer à chaque seconde quand elle n’est pas utilisée.

Rejouabilité secrète

La plus grande force des platformers est la quantité d’éléments cachés qu’il faut découvrir dans chaque recommencement. Fox N’ Forests n’échappe pas à la règle. Dès les premiers niveaux, vous constaterez que vous devrez revenir au moins 3 fois afin de tout obtenir. Pour chacun des nouveaux pouvoirs vous aurez accès à de nouveaux passages secrets. Comme le jeu a été très bien pensé, vous aurez souvent besoin d’une combinaison de vos nouveaux pouvoirs afin d’atteindre le plus grand secret du tableau. Avec des niveaux qui vous prendront 10 à 15 minutes chacun, clairement vous en aurez pour votre argent.

Un bon petit divertissement

Pour les casuals gamers et pour ceux qui aiment intégrer leurs enfants dans leurs passions, Fox N’ Forests est simple, accessible et pour tous. Certes pour les plus vieux, le jeu possède un humour intéressant rappelant les vieux Bugs Bunny et compagnie, mais pour les plus jeunes, c’est une manière de découvrir l’âge d’or des 16 bits tout en découvrant une adaptation des classiques du SNES.

Catégories
AperçusCritiquesMicrosoftNintendoPC / MACPlaystation

Natif de St-Valère et bachelier en linguistique depuis 2015, je me suis toujours intéressé au domaine des jeux vidéo. J’adore tous les types de jeux, ma seule condition: avoir du plaisir à jouer. Je me spécialise en RPG, en jeux de sports et en licences oubliées.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet