E3 2018 : Ubisoft, un menu généreux mais sans surprises

Alors que Square Enix a présenté une conférence simple mais avec peu de contenu, Ubisoft nous a présenté une conférence faste et bien remplie.

Comme à la Nouvelle-Orléans

La conférence a commencé sous des airs de carnaval, avec un panda accompagné de danseurs et d’une fanfare, qui dansaient sous des airs de musique populaire. C’était la seule façon de présenter Just Dance 2019 (qui sortira sur Wii et Xbox 360!!!) sans tuer tout enthousiasme de la part de la foule. On a même pu apercevoir un Denis Talbot tout souriant!


Beyond Good and Evil 2 : n’attendez pas de date

On a ensuite eu droit à une nouvelle bande-annonce pour le très attendu Beyond Good and Evil 2. La bande-annonce était encore une fois magnifique, l’univers intrigant, et surtout, on a vu Jade, la protagoniste du premier jeu, qui a l’air d’avoir passé du temps avec Sephiroth, mais on avait envie d’enfin voir un peu de gameplay.

…et finalement, on a compris pourquoi on a vu si peu de gameplay jusqu’à maintenant. On nous a bien averti que le gameplay n’était qu’une toute petite partie du jeu, et qu’on était toujours en pre-alpha.

Puis, pour vraiment nous faire comprendre qu’on n’est pas très avancés, Joseph Gordon-Levitt est venu sur scène pour annoncer la collaboration de sa compagnie, Hitrecord, avec Beyond Good and Evil 2. Hitrecord est une compagnie qui produit des œuvres d’art produites de façon collaborative. Ubisoft invite donc les joueurs à collaborer au jeu par le biais de Hitrecord.

Nouvelle révolution créative, ou une forme de sous-traitance pour Ubisoft? Ça dépend de votre niveau de cynisme.

 

Le site n'a pas tenu le compte, d'ailleurs.

Pow Pow t’es mort

Les armes à feu continuent d’avoir la cote aux États-Unis, et Ubisoft ne compte pas laisser partir ce marché lucratif. On nous a présenté les tournois à venir de Rainbow Six: Siege, dans un segment sans grand intérêt.

On a passé davantage de temps sur The Division 2, qu’on avait déjà vu à la conférence de Microsoft. Malgré une réception critique tiède, le premier opus a été un mastodonte au niveau des ventes. On comprend qu’Ubisoft mise beaucoup sur la franchise.

Touché, pas encore coulé

Ubisoft a aussi présenté en détails Skulls and Bones, sa tentative de sauver le genre des jeux de pirates. On voit bien que beaucoup de temps et d’argent a été investi dans le titre, mais pour le moment, nous ne sommes pas encore convaincus. Y’a-t-il assez de matière dans les combats navals pour garder le navire à flots?

Quelques caméos

Le beau Joseph n’a pas été le seul caméo surprise dans cette conférence d’Ubisoft. Frodon, euuuh, Elijah Wood, est venu présenter le jeu sur lequel il travaille, Transference. Grant Kirkhope, compositeur vedette, est venu diriger un groupe qui a joué la trame sonore du prochain DLC de Mario Rabbids sur l’univers de Donkey Kong. Shigeru Miyamoto est même venu se faire offrir le prototype du vaisseau de Fox qui sera dans Starlink, une nouvelle série d’Ubisoft.

En effet, dans ce jeu, vous devrez acheter de vrais vaisseaux spatiaux que vous installerez sur votre manette, ainsi que des pièces pour améliorer vos vaisseaux. Après avoir investi une fortune en Skylanders, figurines Disney infinity et Amiibo, nous verrons bien si les joueurs sont prêts à investir dans d’autres babioles en plastique.

Mais évidemment, comme je l’ai mentionné précédemment, la grosse surprise c’est que Fox et son vaisseau seront jouables sur la version Switch. Ça ne pourra jamais être pire que Star Fox Zero!

Assassin’s Creed ferme le bal

Évidemment, Ubisoft a terminé sa conférence avec son plus gros canon, le nouvel opus de la franchise Assassin’s Creed, développé par l’équipe de Québec. Si Odyssey semble reprendre pour base Assassin’s Creed Origins, on voit qu’ils ont rajouté plusieurs éléments RPG.

Et que dire de l’univers, alors qu’on nous place dans la peau d’un ou une spartiate (oui, on pourra choisir son sexe!), en pleine guerre avec Athènes. Évidemment, le jeu sera plein de détails pour les geeks historiens, et vous pourrez même parler avec Socrate (qui sera sûrement gossant avec ses maudites questions).

Catégories
E3

La première vidéo de Pier-Luc, c’est lui, à l’âge de 3 ans, qui joue à Duck Hunt avec le gros fusil orange. Il les a pwn 360 NO SCOPE. Depuis, il passe beaucoup (trop) de temps à jouer à des jeux, que ce soit sur Android, 3DS, Wii U (oui, il est l’une des six personnes à avoir acheté une Wii U) ou PS4. Il ne joue pas beaucoup à l’ordinateur, sauf pour les fois où il télécharge des émulateurs pour jouer à de vieux classiques (des jeux qu’il possède, bien sûr). Quand il ne joue pas, il écoute la WWE, il lit ou bien il tente de faire avancer sa carrière en humour. Mais soyons honnêtes, il passe surtout son temps à jouer.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet