À vos manettes! : des jeux à refaire par pitié

Nouvelle sélection de titres à (re)découvrir!

Cette semaine, notre équipe s'est penchée sur l'épineuse question des titres à refaire, qu'il s'agisse d'une remastérisation ou d'une refonte complète. Pas facile, sachant la quantité d'excellents jeux sortis les trente dernières années.

Nous vous en proposons ici 4 qui mériteraient une cure de jeunesse. Et puis, tant qu'à y être, pourquoi ne pas replonger dans le jeu d'origine ?

N'hésitez pas à proposer en commentaire les jeux que vous aimeriez voir sous un nouveau jour !

Quand les gens me demandent quel est le jeu le plus sous-estimé du SNES, je leur réponds toujours: E.V.O Search For Eden! Bon, ok, les gens ne me demandent jamais ça, c’est plutôt moi qui leur crie mon opinion non-sollicitée, mais bon, si Francine au IGA écoutait davantage mes conseils elle serait plus souriante.

Tout ça pour dire que EVO reposait sur une prémisse que j’aimerais voir exploitée aujourd’hui avec les capacités des machines modernes. Vous incarnez un organisme sous-marin au début de la création et, en mangeant d’autres organismes, vous devez faire évoluer votre animal pour qu’il puisse survivre à ses prédateurs et éventuellement dominer la chaîne animale. Vous pouvez par exemple remplacer sa mâchoire par une plus puissante, ou lui ajouter des nageoires qui le rendront plus rapide.

Au fil du jeu, vous passez donc par l’ère océanique, par celle des dinosaures et finalement vous devez survivre à l’ère des mammifères et à ses dangereux êtres humains.

Si le reboot d’EVO était fait correctement, il pourrait être ce que Spore n’a jamais pu être.

Je peux déjà sentir des regards interrogateurs se poser sur cette partie de l’article. Avec son nom pas facile à retenir et sa place définitivement obscure dans la culture vidéoludique nord américaine, Boktai c’était LE jeu parfait pour désespérer les mamans au début des années 2000.

Je m’explique: en gros, chaque jeu de la série (qui comporte 3 titres, dont un jamais sorti en Amérique du Nord) venait avec un capteur solaire intégré à la cartouche. L’idée de base, c’est que le joueur incarne Django, un jeune chasseur de vampire qui utilise un fusil solaire comme arme principale. Plus le capteur sur la cartouche recevait de la lumière du soleil, plus le fusil de Django devenait fort. Bref, ma mère n’avait plus besoin de me dire d’aller jouer dehors puisque j’y courrais par moi-même à chaque journée ensoleillée.

Difficile de dire si le concept marcherait bien aujourd’hui, mais je trouverais ça vraiment intéressant de voir un reboot/remaster de cette série RPG action-aventure. C’était tellement original et agréable! Pourquoi ne pas vendre le titre avec un petit gadget portatif (dans le genre du bracelet pour Pokémon Go) qui sert à amasser de l’énergie solaire en journée, lors des déplacements. Cela permettrait d’enrayer le plus gros défaut dont Boktai souffrait: la limite de la progression durant la nuit. Je verrais bien le titre refaire surface sur 3DS ou même sur Switch. Il faudrait juste lui donner un peu d’amour pour le moderniser.

En plus, c’était un titre produit par Hideo Kojima! (Information super inutile, mais on aime ça quand même.)

Encore une fois je vous parle d’un RPG tactique, mais pas n’importe quel. Descendant direct de Ogrebattle: The March of the Black Queen, Tactic Ogre avait ce petit je-ne-sais-quoi qui le rendait unique. Possédant un système de classes spécifiques selon le sexe du personnage, il était nettement moins amical que Final Fantasy Tactic. Vous deviez travailler afin d’optimiser vos chances de gagner et le meilleur moyen de monter de niveau était de diviser votre armée en 2 et de vous auto-affronter. C’était déjà mieux que de chercher un combat dans FFT ou de devoir attaquer un adversaire dans Brigandine: Legend of Forsena.

Ce petit jeu très accrocheur mériterait certainement un reboot ou une refonte complète, car ses bases sont très solides et, détenant encore une certaine base d’adeptes, je suis certain qu’une suite ou une refonte serait la bienvenue.

Path of Radiance est sorti en 2005; c'était l'un des rares jeux de la série Fire Emblem à sortir à l'extérieur du Japon. Quelque chose de rare, et un pari risqué. Mais c'est quand même ce dernier, avec la sortie de Blazing Blade sur GBA (aussi connu sous le nom de Fire Emblem tout simplement), qui nous a permis de découvrir cette série qui remonte à 1990.

Nous avons eu le droit à plusieurs remakes déjà, incluant Shadow Dragon (sympathique mais particulièrement laid) et Shadows of Valentia (dont vous pouvez lire la critique de mon collègue Renaud ici). Mais s'il y en a un que j'aimerai revoir sur une console aux goûts du jour, ce serait Path of Radiance. L'histoire d'Ike et de ses mercenaires en est une épique, mélangeant plusieurs thèmes et clichés narratifs. L'intrigue est finement écrite et les personnages ont beaucoup de profondeurs. Avec sa suite, Radiant Dawn sur Wiiil figure parmi les meilleurs jeux de la série.

Juste d'imaginer d'avoir la chance d'y rejouer sur Nintendo Switch et de retomber dans l'univers de Tellius, j'en ai des frissons. De voir les majestueux Laguz se transformer et se lancer dans des batailles sanglantes, sur un fond de guerre entre le Chaos et l'Ordre... J'attends que ça Intelligent System!

Catégories
Jeux
Rédacteur, linguiste et étudiant à la maîtrise en traductologie, il oriente son regard vers les impacts sociaux et culturels des jeux.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet