Un programme 100 % Esports-études, ça vous dit ?

L’e-sport s’affiche désormais officiellement dans les classes québécoises avec le premier programme officiel d’Esports-études à l’école secondaire Édouard-Montpetit.

C’est à Montréal qu’apparaîtra le premier programme officiel d’Esports-études en septembre 2019, en partenariat avec l’Académie Esports de Montréal. Il s’agit d’une première nationale qui sera officiellement annoncée et proposée lors de la journée des Portes Ouvertes d’Édouard-Montpetit le 30 septembre prochain.

Attention; ce programme ne s’adresse pas aux joueuses et joueurs qui tenteraient de transformer des cours en périodes de jeu. La structure du programme est inspirée des programmes de sports-études déjà populaires dans plusieurs écoles secondaires du Québec, si bien que les futurs e-joueuses et e-joueurs devront respecter certains critères et s’immerger complètement dans leur programme.

D’une durée de 36 semaines à raison de 5 jours par semaine, et ce 4 heures par jour, le programme divisera en deux les journées de cours : le matin sera réservé à leurs autres matières, tandis que l’après-midi sera dédié au e-sport, incluant des périodes d’activités physiques et des périodes de théorie, en plus des périodes de jeu.

Il n’est pas question non plus de programmation; c’est un programme investi à 100 % dans le sport électronique, à titre de sport.

Cette initiative - et cette réussite, même si la première cohorte ne sera qu'en septembre 2019 - est la bienvenue alors que la question autour de la reconnaissance du sport électronique à titre de « sport » se discute encore dans certains milieux. D’ailleurs, bien malgré eux, le sport électronique n’étant nullement reconnu au Québec, les programmes gouvernementaux des Sports-études ne seront pas accessibles.

Une bonne nouvelle pour raviver les discussions et pour encourager le développement du milieu vidéoludique au Québec !

Catégories
ActualitésEsports
Rédacteur, linguiste et étudiant à la maîtrise en traductologie, il oriente son regard vers les impacts sociaux et culturels des jeux.
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

*

*

Dans le même sujet